221B Baker Street

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 31′ 24″ N 0° 09′ 30″ O / 51.52333, -0.1583

Plaque de l'emplacement théorique du 221B Baker Street à Londres.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir 221B Baker Street (jeu vidéo)

Le 221B Baker Street est l'adresse de l'appartement londonien occupé par le détective Sherlock Holmes et le docteur Watson, héros récurrents des romans policiers de Sir Arthur Conan Doyle.

Bien que Baker Street soit une authentique rue de Londres, le numéro 221 n'existait pas à l'époque de Conan Doyle : l'adresse choisie par l'auteur pour son héros était donc fictive[1]. La lettre « B » fait l'objet d'une controverse : elle peut soit renvoyer à « bis », soit renvoyer au fait que l'appartement se situe au premier étage. Comme le remarque Bernard Oudin dans son ouvrage Enquête sur Sherlock Holmes, si l'on considère que la seconde hypothèse est la bonne, alors « le numéro serait 221 et tous les films et téléfilms affichant 221B sur la porte seraient dans l'erreur »[1].

Le 221B Baker Street dans les aventures de Sherlock Holmes[modifier | modifier le code]

L'adresse est mentionnée dès le premier roman mettant en scène Holmes et Watson, Une étude en rouge (1887) : l'appartement du 221B Baker Street est alors à louer par sa propriétaire, Mrs Hudson, qui occupe le rez-de-chaussée de la maison, et Sherlock Holmes est à la recherche d'un colocataire qui accepterait d'en partager le loyer avec lui ; un certain Stamford lui présente le docteur Watson, lui aussi en quête d'un logement londonien plus adapté à ses finances. Sherlock Holmes occupera cette adresse jusqu'à sa retraite (excepté les trois années du « grand hiatus » où il disparaît volontairement). La plupart des récits mettant en scène le détective débutent au 221B Baker Street.

Situation réelle du 221B Baker Street[modifier | modifier le code]

Évolution de Baker Street entre 1890 et nos jours. En 1890 et jusqu'en 1930, Baker Street s'arrêtait au n°85. De nos jours, le n°221 existe mais est inclus dans un grand bâtiment numéroté 215-229. Le n°239 correspond au Sherlock Holmes Museum, qui comporte le n°221B au-dessus de la porte.

À l'époque où les récits des aventures de Sherlock Holmes ont été publiés par Arthur Conan Doyle (de 1887 à 1927), le n°221 de Baker Street n'existait pas. En effet, Baker Street partait de Portman Square au sud et s'arrêtait au n°85, donnant ensuite sur York Place puis sur Upper Baker Street (voir carte ci-contre)[1]. En 1930, York Place et Upper Baker Street ont été « fusionnées » avec Baker Street, rallongeant cette dernière. La renumérotation qui s'ensuivit permit ainsi à un modeste immeuble victorien de l'ancienne Upper Baker Street de porter le n°221[1]. Cependant, en 1935, cette partie de la rue fut détruite et un nouvel immeuble de bureaux (appartenant à la société Abbey National) fut construit à la place, et pris le n°215-229[1]. Le n°221 est depuis ce temps officiellement inclus dans ce bâtiment. Pour perpétuer le folklore holmésien, Abbey National a pris en charge le courrier reçu à l'adresse de Sherlock Holmes, en répondant aux lettres adressées au détective fictif (jusqu'en 2002, date à laquelle Abbey National a quitté les bâtiments)[1]. Au n°239 de Baker Street se trouve le Sherlock Holmes Museum, qui reconstitue l'appartement de Sherlock Holmes tel qu'il est décrit à travers les différentes aventures du détective. Pour achever la reconstitution, le Sherlock Holmes Museum comporte le n°221B au-dessus de la porte d'entrée, au lieu du n°239. Selon Bernard Oudin, « la municipalité a fermé les yeux sur cette dénumérotation »[2].

Néanmoins, les « holmésiens » continuent de débattre du lieu de résidence exact que Conan Doyle avait imaginé pour son détective, et qui aurait été dissimulé sous l'adresse alors fictive du 221B. Dans le premier brouillon du roman Une étude en rouge écrit par Conan Doyle, la rue qu'occupait le détective n'était pas Baker Street, mais Upper Baker Street, ce qui tend à correspondre avec l'emplacement actuel du n°221. Cependant, différents arguments sont avancés par certains « holmésiens » allant dans l'idée que la résidence choisie par Conan Doyle se trouverait aux actuels numéros 31, 49, 61, 66, 109, ou 111 de Baker Street[1], voire dans une autre rue du West End londonien. Dans cette optique, les « holmésiens » s'amusent à imaginer que le Docteur Watson aurait volontairement dissimulé la véritable adresse de l'appartement du détective dans ses récits.

Autres 221B Baker Street[modifier | modifier le code]

Dans l'épisode 7 de la saison 2 ( 1 minute 20 la plaque de numéro de la rue derrière lui ) et l'épisode 13 de la saison 7 de Dr House, dans lequel se trouve de nombreuses références à Sherlock Holmes, House présente son permis de conduire. Sur celui-ci, on peut observer qu'il réside au 221 Baker Street Appartement B. On peut également le voir sur le courrier du service de l'immigration concernant Dominika dans l'épisode 17 de la saison 8 (39 minutes 38).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Bernard Oudin, Enquête sur Sherlock Holmes, Gallimard, coll. Découvertes, n°333, Paris, édition 2009, p.68
  2. Bernard Oudin, Enquête sur Sherlock Holmes, Gallimard, coll. Découvertes, n°333, Paris, édition 2009, p.80