Aurel (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aurel
Aurel - O Tour de la Bulle - 2011 - P1250414 - 2011-09-17.jpg
Aurel au festival O Tour de la Bulle en .
Naissance
Nom de naissance
Aurélien Froment
Nationalité
Activités
Autres activités
Site web

Aurel (de son vrai nom Aurélien Froment) est un dessinateur de presse né en Ardèche en 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aurel abandonne en 2001 ses études scientifiques (licence de biochimie) pour exercer en tant que dessinateur de presse dans la presse locale, et débute dans le quotidien L’Hérault du jour- pour lequel il réalise plusieurs années durant des croquis d'audience lors des procès d'assises (activité qu'il a aussi exercée par la suite pour l'Agence France-Presse).

Dessin d'actualité et illustration[modifier | modifier le code]

Publié en presse nationale, Aurel travaille ensuite pour le quotidien Le Monde (depuis 2007), les hebdomadaires Politis (depuis 2007) et Marianne (de 2003 à 2011) ainsi que Yahoo! Actualités en alternance avec Chappatte (de 2011 à 2015). Ses dessins illustrent aussi le mensuel de critique sociale CQFD.

À partir d'avril 2015, il illustre des articles dans Le Canard Enchainé.

Aurel a dessiné plusieurs années pour Jazz Magazine et a publié des albums de bande dessinée faisant partie de coffrets CD/BD ayant pour thème le jazz, distribués par le label discographique Nocturne[1]. Il a également été graphiste pour les groupes Massilia Sound System et Oai Star et a illustré les pochettes de disque de l'album Myriad Road de Natacha Atlas et Ca Fromet de Frédéric Fromet.

Reportage dessiné[modifier | modifier le code]

Aurel au festival Comédie du Livre à Montpellier en .

Aurel travaille en parallèle le dessin dit « éditorial » (d'actualité) et le travail de reportage dessiné. C'est à partir de 2007 et sa rencontre avec le journaliste Pierre Daum qu'il publie dans la presse nationale.

Les deux journalistes publient une série de double-pages de reportages signés à deux dans le mensuel Le Monde diplomatique.

En novembre 2011, à la veille de la réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis d'Amérique, Aurel publie un premier reportage graphique dans Le Monde (GOTV, Get Out The Vote), sur le porte à porte des militants Démocrates. C'est le début d'une série de travaux parus dans les pages International, Culture et Planète (environnement) du quotidien avec lequel il collabore comme dessinateur de presse depuis 2007. Certains de ces reportages sont adaptés sur le site du journal.

En 2014, Aurel tire de plusieurs reportages - réalisés en Algérie et en Espagne - une fiction en BD publiée en 2014 aux éditions Glénat : Clandestino[2].

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

En 2019, Aurel publie une bande dessinée intitulée Fanette (Éditions Rouquemoute) financée grâce au crowfunding[3] et traitant de la montée de l'Écologisme[4].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2011, Aurel co-réalise le court-métrage d'animation Octobre noir[5], avec Florence Corre pour les studios La Fabrique (animation).

En 2016, il entame la production de son premier long-métrage d'animation Josep[6] produit par Les Films d'Ici Méditerranée sur un scénario de Jean-Louis Milesi. Il s'agit de l'histoire (vraie) de Josep Bartoli[7]. Le film a été retenu en sélection officielle du festival de Cannes 2020[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Aurel au festival O Tour de la Bulle à Montpellier en .
Recueils
  • La Droite complexée[9] (présenté par Renaud Dély), éditions Glénat (2015)
  • Monde de merde, texte de Renaud Dély, éditions Glénat (2013)
  • Le Mari de l'infirmière Éditions Jungle (2013)
  • C'est dur d'être de gauche (présenté par Renaud Dély), éditions Glénat (2012)
Bandes dessinées
  • Fanette[4], Éditions Rouquemoute (2019)
  • Faire la loi[10],[11],[12], scénario Hélène Bekmezian et Patrick Roger, éditions Glénat, 2017
  • La Menuiserie - Chronique d'une fermeture annoncée (BD Documentaire) éditions Futuropolis (2015)
  • Rase Campagne - La politique vu d'en bas (Scénario de Yan Lindingre)[13], éditions Fluide Glacial (2015)
  • Au fil de l'Hérault, éditions L'usine (2014)
  • La République des Couacs (texte de Renaud Dély)[14], éditions Glénat (2014)
  • Clandestino - Un reportage de Hubert Paris - Envoyé Spécial[2], éditions Glénat (2014)
  • Hollande et ses deux femmes (avec Renaud Dély)[15], éditions Glénat (2013)
  • Sarkozy et les riches (avec Renaud Dély), éditions Drugstore (2011)
  • Sarkozy et ses femmes (avec Renaud Dély), éditions Drugstore (2010)
  • My Funny Valentine (avec Carine Fuentes), Nocturne, coffret 2 CD/BD, collection BD Jazz - format à l'italienne (44 P.), vol. 3. (2008)
  • Thelonious Monk, Nocturne, coffret 2 CD/BD, collection BD Jazz (24 p.), vol. 21. (2004)
  • Django Reinhardt, Nocturne, coffret 2 CD/BD, collection BD Jazz (24 p.), vol. 10. (2003)
Collectifs
  • Bécassine HS4. Hommage à Bécassine (2016)
  • Sarko Hebdo T1 - Tout m'est pardonné[16], Steinkis (2016), série écourtée (un seul tome)
  • Ça pourrait être pire, éditions Drugstore (2011)
  • Ça ira mieux demain, éditions Drugstore (2010)
Carnets
  • Chichourle, éditions Carabas.
  • Bombine, éditions Carabas.
Livres pour enfants
  • Pendant que je dors, éditions Carabas.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Dessinateur de presse
Bande dessinée
Réalisateur

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Chesnel, « 3 Nouveautés BD Music », sur Culture jazz,
  2. a et b Jean-Laurent Truc, « Rencontre avec Aurel pour Clandestino, du dessin politique au reportage dessiné », sur Ligne claire,
  3. Line-Marie Gérold, « Basse-cour Baston et Fanette : deux élules Rouquemoute à soutenir ! », sur Zoo leMag,
  4. a et b Benjamin Roure, « BD pour l’été : trois albums à partager entre parents et enfants », sur Télérama,
  5. Gaspard Dhellemmes, « A l’origine d’« Octobre noir », le 17 octobre 1961 en animation », sur Rue89,
  6. AlloCine, « Recherche josep sur AlloCiné », sur AlloCiné (consulté le 6 juillet 2020)
  7. Michel Litout, « Un film dessiné signé Aurel explore la période Retirada de Josep Bartoli », sur L'Indépendant,
  8. a et b Festival de Cannes, « Sélection Officielle festival de Cannes 2020 », sur www.festival-cannes.com,
  9. Jean-Laurent Truc, « La droite complexée : bye, bye la gauche ? », sur Ligne claire,
  10. L. Gianati, « Faire la loi », sur BD Gest',
  11. Didier Pasamonik, « Faire la loi – Par Hélène Bekmezian, Patrick Roger et Aurel – Glénat », sur ActuaBD,
  12. Rédaction, « Une BD pour faire la loi : éclairage inédit sur la loi Macron », sur Aquitaine on line,
  13. Jean-Laurent Truc, « Rase campagne, plus vrai que nature », sur Ligne claire,
  14. Frédéric Rabe, « La République des couacs », Planète BD,
  15. Jean-Laurent Truc, « Hollande et ses deux femmes, Aurel et Dély racontent », sur Ligne claire,
  16. Mickaël Géreaume, « Sarko Hebdo T1 », Planète BD,
  17. Gwenola Beriou, « St Just-le-Martel : Aurel, lauréat du prix de l'humour vache », sur France TV Info,
  18. « Trophées Presse Citron 2012 », sur Iconovox,
  19. « Prix Spécial : Plumes et goudron : GAB- AUREL- BAUER », sur St-Just-Humour,
  20. « Lauréats FIBDA 2014 »
  21. « Carrefour de l'image 2014 - Article ActuaBD »
  22. « Aurel décroche un prix chez Emir Kusturica », sur site Département Hérault,
  23. « Palmarès Vues d’Afrique 2012 », sur Clap noir,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :