Aurel (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aurel.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Aurel
Aurel - O Tour de la Bulle - 2011 - P1250414 - 2011-09-17.jpg

Aurel au festival O Tour de la Bulle en .

Naissance
Nom de naissance
Aurélien Froment
Nationalité
Activités
Autres activités
Site web

Aurel (de son vrai nom Aurélien Froment) est un dessinateur de presse né en Ardèche en 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné de longue date par le dessin et la politique, Aurel abandonne en 2001 ses études scientifiques (licence de biochimie) pour tenter sa chance en tant que dessinateur de presse dans la presse locale, et fait ses premières armes dans le quotidien L’Hérault du jour- pour lequel il réalisera plusieurs années durant des croquis d'audience lors des procès d'assises (activité qu'il a aussi exercé par la suite pour l'Agence France-Presse).

Dessin d'actualité et illustration[modifier | modifier le code]

Rapidement publié en presse nationale, Aurel travaille ensuite pour le quotidien Le Monde (depuis 2007), les hebdomadaires Politis (depuis 2007) et Marianne (de 2003 à 2011) ou encore Yahoo! Actualités en alternance avec Chappatte (de 2011 à 2015). On peut également retrouver ses dessins dans le mensuel de critique sociale CQFD.

À partir d'avril 2015, il illustre des articles dans Le Canard Enchainé.

Passionné de musique et plus particulièrement de jazz, Aurel a dessiné plusieurs années pour Jazz Magazine et a publié plusieurs bande dessinées sur le jazz[1],[2],[3]. Il a également été graphiste pour les groupes Massilia Sound System et Oai Star et a plus récemment illustré les pochettes de disque de l'album Myriad Road de Natacha Atlas ou Ca Fromet deFrédéric Fromet.

Reportage dessiné[modifier | modifier le code]

Grand lecteur des reportages dessinés de Cabu, Luz, Tignous ou Gébé publiés notamment dans Charlie Hebdo, Aurel a toujours travaillé en parallèle le dessin dit "éditorial" (d'actualité) et le travail de reportage dessiné. C'est à partir de 2007 et sa rencontre avec le journaliste Pierre Daum[4] qu'il va commencer à concrétiser cette passion dans la presse nationale.

Les deux journalistes publient une série de double-pages de reportages signés à deux dans le mensuel Le Monde diplomatique.

En Novembre 2011, à la veille de la réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis d'Amérique, Aurel publie un premier reportage graphique dans Le Monde (GOTV, Get Out The Vote, sur le porte à porte des militants Démocrates). C'est une nouveauté pour le journal et le début d'une série de travaux trouvant place dans les pages International, Culture[5],[6] ou Planète[7] (environnement) du quotidien avec lequel il collabore comme dessinateur de presse depuis 2007. Certains de ces reportages sont adaptés et bonifiés sur le site du journal.

En 2014, Aurel tire de plusieurs reportages -réalisés en Algérie et en Espagne - une fiction en BD publiée en 2014 aux éditions Glénat : Clandestino[8].

Cinéma[modifier | modifier le code]

En 2011, Aurel a co-réalisé le court-métrage d'animation Octobre noir[9], avec Florence Corre pour les studios La Fabrique (animation).

En 2016, il entame la production de son premier long-métrage d'animation JOSEP produit par Les Films d'Ici Méditerranée sur un scénario de Jean-Louis Milesi. Il s'agit de l'histoire (vraie) de Josep Bartoli, dessinateur de presse Catalan ayant fui l'Espagne franquiste pour la France avant d'immigrer au Mexique puis à New-York.

Publications[10],[11][modifier | modifier le code]

Aurel au festival Comédie du Livre à Montpellier en .
Aurel au festival O Tour de la Bulle à Montpellier en .

Recueils :

  • La Droite complexée (présenté par Renaud Dély), éditions Glénat. (2015)
  • Monde de merde (présenté par Renaud Dély), éditions Glénat. (2013)
  • Le Mari de l'infirmière Éditions Jungle (2013)
  • C'est dur d'être de gauche (présenté par Renaud Dély), éditions Glénat. (2012)

Bandes dessinées :

  • La Menuiserie - Chronique d'une fermeture annoncée (BD Documentaire) éditions Futuropolis (2015)
  • Rase Campagne - La politique vu d'en bas (Scénario de Yan Lindingre) éditions Fluide Glacial (2015)
  • CLANDESTINO - Un reportage de Hubert Paris - Envoyé Spécial. éditions Glénat (2014)
  • Hollande et ses deux femmes (avec Renaud Dély), éditions Glénat. (2013)
  • Sarkozy et les riches (avec Renaud Dély), éditions Drugstore. (2011)
  • Sarkozy et ses femmes (avec Renaud Dély), éditions Drugstore. (2010)
  • My Funny Valentine (avec Carine Fuentes), éditions Nocturne, collection BD Ital, vol. 3. (2008)
  • Thelonious Monk, éditions Nocturne, collection BD Jazz, vol. 21. (2004)
  • Django Reinhardt, éditions Nocturne, collection BD Jazz, vol. 10. (2003)

Collectifs :

  • Ça pourrait être pire éditions Drugstore. (2011)
  • Ça ira mieux demain éditions Drugstore. (2010)

Carnets :

Livres pour enfants :

  • Pendant que je dors, éditions Carabas.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Dessinateur de presse :

Bande dessinée :

Réalisateur :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :