Fanny Cottençon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fanny Cottençon
Description de cette image, également commentée ci-après
Fanny Cottençon en 2012 au festival du film de Cabourg
Naissance (66 ans)
Port-Gentil, Gabon
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Productrice

Fanny Cottençon est une actrice et productrice française née le à Port-Gentil (Gabon).

En 1983, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation dans le film L'Étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre. Depuis 2023, elle incarne Christine, aux côtés de Didier Bénureau dans la série Scènes de ménages sur M6.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Fanny Cottençon a suivi les cours de Blanche Salant à l'Atelier international de théâtre.

Elle débute au théâtre en 1975 dans la pièce Le Légataire universel et a joué notamment dans Les Monologues du vagin en 2000 et dans La Vérité de Florian Zeller au début des années 2010.

Au cinéma, le grand public la remarque dans les comédies de Francis Perrin (Le Roi des cons, Tête à claques, Tout le monde peut se tromper). En 1983, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour sa prestation dans le drame L'Étoile du Nord de Pierre Granier-Deferre. Après plusieurs rôles dramatiques (À coups de crosse, Femmes de personne, etc.), elle revient à la comédie à succès. Elle joue notamment aux côtés de Roland Giraud dans Tant qu'il y aura des femmes, de Pierre Richard dans À gauche en sortant de l'ascenseur ou de Catherine Frot dans Ça reste entre nous.

De 1995 à 1999, elle joue dans la série télévisée de France 3 Anne Le Guen du nom du personnage qu'elle incarne, à savoir une conseillère municipale d'une petite ville de province. À la télévision encore, elle est dirigée par Richard Bohringer en 2003, dans l'adaptation du roman Poil de Carotte de Jules Renard. Elle joue dans des mini-séries telles que Trois femmes... un soir d'été et Mystère. Elle interprète l'épouse de François Berléand dans Le Gendre idéal et sa suite Le Gendre idéal 2 entre 2008 et 2010. De 2020 à 2022, elle la mère de Gil Alma et la maire de Strasbourg dans la série César Wagner sur France 2.

En janvier 2017, elle apparaît dans le prime-time Enfin à la montagne ! de la série Scènes de ménages sur M6. Elle y joue Agnès, avec pour mari Thierry Lhermitte dans le rôle de Christian, un riche promoteur immobilier ; le couple étant invité chez Liliane et José. 6 ans plus tard, elle revient dans la série sous le personnage de Christine et forme avec Didier Bénureau, qui incarne son mari Gilbert, un ouvrier retraité, l'un des couples récurrents à partir du 23 janvier 2023[1].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Elle co-signe en , parmi 1 400 personnalités du monde de la culture, la tribune « Nous ne sommes pas dupes ! », publiée dans le journal Libération, pour soutenir le mouvement des Gilets jaunes et affirmant que « Les gilets jaunes, c'est nous »[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Fanny Cottençon a été la compagne du réalisateur et comédien Roger Coggio, avec qui elle a eu un fils, Maxime Coggio né en 1990[réf. nécessaire].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix off[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Préface de Carmen Maria Vega, biographie officielle de Pierre-Yves Paris - sortie le (F2F Music Publishing).

Audiolivres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « Scènes de Ménages : quand apparaîtra le nouveau couple de la série sur M6 ? », sur AlloCiné (consulté le )
  2. Des personnalités du monde de la culture, « Gilets jaunes : nous ne sommes pas dupes  ! », Libération, (consulté le )
  3. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres hiver 2017 », sur Ministère de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]