Bienvenue à Monte-Carlo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bienvenue à Monte-Carlo
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois Monte Carlo
Titre original Monte Carlo
Réalisation Thomas Bezucha
Scénario Thomas Bezucha
Maria Maggenti
April Blair
Acteurs principaux
Sociétés de production Fox 2000 Pictures
Regency Enterprises
Di Novi Pictures
Dune Entertainment
Blossom Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie romantique
Durée 109 minutes
Sortie 2011

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bienvenue à Monte-Carlo, ou Des vacances de princesse : Bienvenue à Monte-Carlo pour son exploitation vidéo et Monte Carlo au Québec, (Monte Carlo) est une comédie romantique réalisée par Thomas Bezucha et sortie en 2011.

Le film est librement basé sur le roman Headhunters de Jules Bass. Il a reçu des critiques mitigés de la part de la presse américaine[1] et a effectué une faible performance au box-office, remboursant son budget mais engendrant très peu de bénéfices[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Grace Bennett (Selena Gomez) est une jeune Texane qui vient d'avoir son bac. Après avoir économisé pendant ses quatre années de lycée, elle a enfin assez d'argent pour pouvoir se payer le voyage de ses rêves à Paris avec son amie Emma (Katie Cassidy), rencontrée au travail. Estimant qu'Emma n'est pas une jeune fille responsable, la mère de Grace demande à sa belle-fille, soit la demi-sœur de Grace, Meg (Leighton Meester) de les accompagner. Malgré des relations tendues avec elles, Meg est obligée d'y aller pour faire plaisir à son père. Avant son départ, Emma se dispute avec son amoureux Owen (Cory Monteith) qui est un peu jaloux de voir sa petite amie partir pour la "ville de l'amour".

Une fois arrivées à Paris, les filles découvrent que leur guide touristique est la pire de Paris et le début du séjour est un véritable échec. Les trois jeunes filles se rendent compte qu'elles ne profitent pas assez de la ville.

Alors qu'elles sont sur la Tour Eiffel, leur bus part sans elles et elles se retrouvent perdues dans Paris. Pour échapper à un orage, elles se réfugient dans un hôtel cinq étoiles, dans les toilettes duquel elles rencontrent le portrait craché de Grace : une riche héritière anglaise Cordelia Whintorp Scott. Comme la riche héritière décide de quitter Paris, Grace se fait passer pour elle.

Le lendemain, Grace, Meg et Emma s'en vont pour Monte-Carlo, où Grace rencontre Théo Marchand (Pierre Boulanger), jeune homme riche dont elle tombe amoureuse. Emma, quant à elle, rencontre le Prince Dominico qui tombe sous son charme. Meg retrouve Riley, un garçon rencontré à Paris, et passe une soirée inoubliable avec lui.

Pendant ce temps, la tante de Cordelia découvre la véritable identité de Grace ; mais pensant que c'est un sosie que Cordelia a engagé, elle décide de garder le silence. Le lendemain, la vraie Cordelia revient à l’hôtel et découvre ce que Grace, Meg et Emma ont manigancé.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Source et légende : Version française (VF) via le carton de doublage sur l'édition DVD française ; Version québécoise (VQ) via Doublage Québec[3].

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le film est librement basé sur le roman Headhunters de Jules Bass qui raconte l'histoire de quatre jeunes femmes du Texas qui prétendent être de jeunes héritières pour trouver des maris à Monte Carlo. Sur place, elles font la rencontre de quatre gigolos qui se font eux-aussi passer pour des riches. 20th Century Fox achète les droits d'adaptation en 1999, trois ans avant la publication du roman[4].

En 2005, il est dévoilé que le scénario serait écrit par Jez et John Henry Butterworth et que l'actrice Nicole Kidman incarnerait l'une des quatre femmes[4].

Les Butterworth sont finalement virés du projet et Thomas Bezucha est engagé comme réalisateur. Il s'associe avec Maria Maggenti pour écrire un nouveau scénario qui s'éloigne un peu plus du roman. Dans cette seconde version, Nicole Kidman aurait interprétée une professeure qui décide de partir en vacances à Paris puis se fait passer pour une femme riche à Monaco avec deux amies[5].

En 2010, la production décide de ré-écrire une troisième fois le scénario, souhaitant cibler un public moins adulte. Ce troisième script, écrit en collaboration avec April Blair, est celui choisi pour le projet. Les personnages étant plus jeunes, Nicole Kidman est obligée d'abandonner le rôle mais garde une place de productrice sur le film via sa société, Blossom Films[6].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En mars 2010, Selena Gomez rejoint la distribution pour interprêter l'une des trois jeunes femmes au centre de l'histoire. Pour le rôle, l'actrice commence à prendre des leçons de piano et à s'entrainer à prendre l'accent britannique[7]. Le même mois, Leighton Meester entre en négociation avec la production pour le rôle de Meg, qu'elle obtient peu de temps après[8].

En avril 2010, Katie Cassidy signe pour le rôle de la troisième et dernière fille du groupe et Cory Monteith rejoint la distribution pour le rôle de son fiancé[8]. L'acteur français Pierre Boulanger obtient le rôle de Théo Marchand, l'intérêt amoureux du personnage de Selena Gomez, signant son premier rôle en langue anglaise[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film a débuté le 5 mai 2010 et s'est terminé le 7 juillet 2010[10]. Il s'est déroulé dans plusieurs pays et villes : Județ de Harghita en Roumanie ; Budapest et Dunakeszi en Hongrie ; Paris en France et Monte-Carlo à Monaco[10]. C'est le premier film a avoir été tourné au Raleigh Studios de Budapest[11].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques mitigés aux États-Unis. Sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, il obtient 39% de critiques positives, avec une note moyenne de 4,8/10 sur la base de 36 critiques positives et 56 critiques négatives.[1].

Le consensus critique établi par le site résume que le film contient quelques moments charmants mais qu'il est principalement bête et prédictible et ne pousse jamais les limites de sa formule[1].

Sur Metacritic, il obtient une note de 42/100 basée sur 23 critiques collectées[12].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 2 500 entrées[13] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis 23 186 769 $[2] 13[14]
Alt=Image de la Terre Mondial 39 667 665 $ [15] -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Hollywood Teen TV Awards 2012 : Actrice de cinéma préférée pour Selena Gomez

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Monte Carlo sur Rotten Tomatoes » (consulté le 27 novembre 2018).
  2. a b et c (en) « Box-office de Monte Carlo sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 27 novembre 2018)
  3. (en) « Fiche de doublage québécoise du film » (consulté le 27 novembre 2018).
  4. a et b (en) « Head games at Fox 2000 », .
  5. (en) « Kidman to star in Monte Carlo », .
  6. (en) « Fox, New Regency head to Monte Carlo », .
  7. (en) « Selena Gomez set for Monte Carlo », .
  8. a et b (en) « Two join Selena Gomez film Monte Carlo », .
  9. (en) « French actor makes English debut », .
  10. a et b (en) « Note from Selena », .
  11. (en) « Hollywood style film studio opens in Budapest », .
  12. (en) « Monte Carlo sur Metacritic » (consulté le 27 novembre 2018).
  13. « Monte Carlo sur Jp's Box-Office », sur JP box-office.com (consulté le 27 novembre 2018)
  14. (en) « Box-office par semaines de Monte Carlo sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 27 novembre 2018)
  15. (en) « Box-office dans le monde de Monte Carlo sur Box-Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 27 novembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]