Adèle Haenel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haenel.
Adèle Haenel
Description de cette image, également commentée ci-après

Adèle Haenel à la cérémonie des prix Lumières 2012.

Naissance (26 ans)
Paris
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Actrice
Films notables Naissance des pieuvres
L'Apollonide : Souvenirs de la maison close
Suzanne
Les Combattants

Adèle Haenel, née le [1] à Paris, est une actrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adèle Haenel grandit à Montreuil en Seine-Saint-Denis. Sa mère est enseignante et son père, autrichien, est traducteur[2],[3]. Elle suit des cours de théâtre et obtient, à treize ans, et à la faveur d'un casting sauvage[4], le premier rôle dans Les Diables aux côtés de Vincent Rottiers[2],[3]. Elle se fait particulièrement remarquer en 2007 pour son rôle de Floriane dans le premier film de Céline Sciamma, Naissance des pieuvres, pour lequel elle est nommée aux Césars 2008. Elle poursuit alors ses études en entrant en Classes préparatoires économiques et commerciales puis en école de commerce[5]. En 2009 elle tourne en Suisse Déchainées un téléfilm de Raymond Vouillamoz pour lequel sa prestation sera multi-primée dans les festivals de télévision.

Adèle Haenel reprend les tournages de cinéma en 2010 et en 2011. Elle est à l'affiche de trois films présents dans différentes catégories lors du Festival de Cannes 2011 dont L'Apollonide : Souvenirs de la maison close de Bertrand Bonello[5],[3]. Elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle le 28 février 2014, pour le film Suzanne. Au moment de recevoir son trophée, elle fait son coming out en déclarant son amour pour sa compagne Céline Sciamma[6],[7].

En mars 2014, elle joue au théâtre de Gennevilliers dans la première pièce de Valérie Mréjen Trois hommes verts, aux côtés de Pascal Cervo, Gaëtan Vourc’h et Marie Losier. La pièce est reprise au Centre dramatique national Orléans/Loiret/Centre, au centre national d'art et de culture Georges-Pompidou à Paris et au festival Automne en Normandie 2014.

Elle joue ensuite dans Les Combattants de Thomas Cailley. Le film, présenté dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs au festival de Cannes 2014, remporte quatre prix, notamment l'Art Cinema Award[8] et le Prix FIPRESCI de la Quinzaine[9]. En 2015, elle reçoit le César de la meilleure actrice pour ce film, un an après avoir été récompensée comme meilleur second rôle pour Suzanne.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Adèle Haenel en 2014, tenant son César du meilleur second rôle pour sa prestation dans le film Suzanne.

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Prix Année Catégorie Film
Festival Cinéma tous écrans de Genève 2009 Prix d'interprétation féminine Déchaînées
Berlinale 2011 Shooting Stars Award L'Apollonide : Souvenirs de la maison close
Prix Lumières 2012 Prix Lumières du meilleur espoir féminin L'Apollonide : Souvenirs de la maison close
César 2014 César de la meilleure actrice dans un second rôle Suzanne
Festival international du film du Caire 2014 Meilleure actrice Les Combattants
César 2015 César de la meilleure actrice Les Combattants
Prix Romy-Schneider 2015

Nominations[modifier | modifier le code]

Nomination Année Catégorie Film
César du cinéma 2008 César du meilleur espoir féminin Naissance des pieuvres
César du cinéma 2012 César du meilleur espoir féminin L'Apollonide : Souvenirs de la maison close
Globes de Cristal 2015 Meilleur actrice Les Combattants

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Adèle Haenel », sur www.zoom-cinema.fr (consulté le 24 juillet 2010).
  2. a et b Nouvelle Rubrique : Espoir - Adele Haenel, Excessif, 10 juillet 2007.
  3. a, b et c Adèle Haenel, la belle insurgée, Libération, 1er octobre 2011.
  4. C'est son frère qui au départ est repéré et passe le casting du film et c'est elle qui est finalement choisie lors d'un essai.
  5. a et b Pourquoi on adore Adèle Haenel, L'Express, 20 mai 2011.
  6. Adèle Haenel : un coming out sensible sous forme de déclaration d'amour, Première, 2 mars 2013
  7. Adèle Haenel: «Après la cérémonie des César c’est comme si personne n’avait entendu» , Yagg, 25 juin 2014
  8. « La Quinzaine des réalisateurs séduite par un premier film français, Les Combattants », Le Monde,‎ (consulté le 23 mai 2014)
  9. (en) « ‘Winter Sleep,’ ‘Jauja,’ ‘Love at First Fight’ Take Cannes Fipresci Prizes », Variety,‎ (consulté le 23 mai 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

= Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Clarisse Fabre, « Adèle Haenel, actrice tout-terrain », Le Monde, 31 juillet 2015, p. 25

Lien externe[modifier | modifier le code]