Laure Calamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Laure Calamy
Description de cette image, également commentée ci-après
Laure Calamy au déjeuner des nommés des Césars 2018.
Naissance (46 ans)
Orléans, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Un monde sans femmes
Mademoiselle de Joncquières
Seules les bêtes
Antoinette dans les Cévennes
Séries notables Dix pour cent

Laure Calamy, née le à Orléans, est une actrice française. Elle remporte le César de la meilleure actrice en 2021 pour le film Antoinette dans les Cévennes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1975[1], elle est la fille d'une psychologue et d'un médecin[2],[3]. Elle s'essaie au théâtre durant sa jeunesse.

Après le baccalauréat, elle s'installe à Paris et intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique[4], dont elle sort en 2001. Elle y fait la rencontre d'Olivier Py, qui la dirige dans Au monde comme n'y étant pas, Orlando ou l'impatience et Les Parisiens[5].

Ses prestations dans des moyens métrages, Ce qu'il restera de nous, de Vincent Macaigne, et Un monde sans femmes (2012), de Guillaume Brac, pour lequel elle reçoit le prix Jeanine Bazin au Festival Entrevues de Belfort[6], sont remarquées par les critiques.

Son interprétation dans le court-métrage La Contre-allée de Cécile Ducrocq, révélé à Cannes à la Semaine de la critique, lui vaut un prix spécial au Festival de Sundance[7].

On la voit au cinéma, dans un premier temps dans des seconds rôles. Son personnage de Noémie dans la série télévisée Dix pour cent en 2015 la fait ensuite connaître du grand public[8].

Elle est nommée en 2018 au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son rôle dans Ava de Léa Mysius, et reçoit en la même année le Molière de la comédienne dans un spectacle de théâtre privé, pour sa prestation dans Le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux, mis en scène par Catherine Hiegel au Théâtre de la Porte-Saint-Martin[9].

Le , plus de 70 célébrités se mobilisent à l'appel de l'association Urgence Homophobie. Laure Calamy est l'une d'elles et apparaît dans le clip de la chanson De l'amour[10].

Elle est membre du Collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel[11],[12].

En 2020, elle joue le rôle principal du film de Caroline Vignal, Antoinette dans les Cévennes, qui connait un beau succès en salle[13] et lui vaut le César 2021 de la meilleure actrice.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts et moyens métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Laure Calamy aux Césars 2018.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gilles Renault, « Laure Calamy : Transe de rire », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. « Laure Calamy : "J'aimerais bien tuer mes monstres" », sur Le Journal des Femmes, (consulté le 25 juin 2020)
  3. Maroussia Dubreuil, « Laure Calamy : " Je ris trop fort non ? " », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. Jacques Morice, « Laure Calamy, débordante de naturel », Télérama,‎ (lire en ligne)
  5. « Laure Calamy : “La montée des marches, c'est hystérisant !” », Télérama,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Focus sur Laure Calamy, prix Janine-Bazin à Belfort », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en) « Laure Calamy », sur IMDb (consulté le 5 août 2020)
  8. Catherine Balle, « Révélée dans "Dix pour cent", Laure Calamy, une fille en or », le Parisien,‎ (lire en ligne)
  9. « « Le Jeu de l’amour et du hasard » : partie carrée », france.tv,‎ (lire en ligne)
  10. « Amel Bent, Bilal Hassani, Amir... les stars se mobilisent contre l'homophobie avec un clip poignant », sur purebreak.com (consulté le 5 août 2020)
  11. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », L'Express,‎ (lire en ligne)
  12. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020)
  13. Valentin Pérez, « Laure Calamy, actrice émancipée », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  14. https://www.fif-85.com/fr/films/612/louloute
  15. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres - été 2019 »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :