Portail:Haut Moyen Âge

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Signum manus of Charlemagne.svg
Haut Moyen Âge

Bandeau_portail_Haut_Moyen-Age

Définitions spatiale et temporelle du haut Moyen ÂgeChronologie du haut Moyen Âge

11 982 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés au Haut Moyen Âge,
dont 29 articles de qualité et 111 bons articles.


Délimitation géographique

En ce qui concerne la délimitation géographique et sur la base des ouvrages suivants : Atlas historique Duby, Larousse, 2016 ; Atlas historique mondial, Christian Grataloup, Les Arênes, 2019 ; L'Histoire du monde par les cartes, Larousse, 2019 ; Histoire du Monde, J.M. Roberts, O.A. Westad, tome II (du Moyen Âge aux Temps modernes), Perrin, 2018 ; la notion de haut Moyen Âge englobe les zones géographiques d'Europe et du Maghreb lors des invasions barbares ; les zones géographiques d'Europe, du Proche et Moyen-Orient sous domination byzantine ; les zones géographiques du Proche et Moyen-Orient et d'Afrique du Nord lors de l'expansion de l'islam ; les zones géographiques d'Europe lors de l'expansion du christianisme (Europe de l'Ouest, centrale, du Nord mais aussi la Rus' de Kiev à sa fondation au milieu du IXe siècle).

Bornage historique

Le haut Moyen Âge est une période de transition fondatrice de l'Europe moderne en raison des mouvements de peuples qui s'y déroulèrent. Temps troublés, les informations concernant la période sont donc souvent floues, incomplètes et doivent être prises avec précaution. Les dates habituellement admises pour la délimiter (476-an mil) ont été révisées. Les historiens modernes tendent a l'inclure entre le Ve siècle avec la fin progressive de l'Empire romain d'Occident (l'Antiquité tardive) et le XIe siècle, 1066 (date de la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant), ou 1054 date du Schisme de l'Église latine de Rome du reste de la chrétienté. Pour la France, l'ascension de la nouvelle dynastie des Capétiens avec l'élection de Hugues Capet au trône de France en 987 peut être considérée comme la fin du Haut Moyen Âge. Effectivement, Hugues inaugure la période du "miracle capétien" qui voit la restauration complète des structures du royaume caractérisant le Bas Moyen-Âge.

Lumière sur un article de qualité...

Carte des lieux mentionnés dans la Chronique anglo-saxonne en rapport avec Ceawlin.

Ceawlin, également orthographié Ceaulin ou Caelin (mort vers 593) est un roi du Wessex, dans le Sud-Ouest de l'actuelle Angleterre. Il est peut-être le fils de Cynric et le petit-fils de Cerdic, qui, selon la Chronique anglo-saxonne, a conduit les premiers Saxons sur le territoire du futur royaume de Wessex. L'époque de Ceawlin correspond à l'achèvement de l'invasion anglo-saxonne de la Bretagne ; à sa mort, les Bretons ont été presque entièrement chassés du Sud de l'Angleterre.

La chronologie de la vie de Ceawlin est très incertaine : selon les sources, son règne a duré sept, dix-sept ou trente-deux ans, et l'exactitude, voire la véracité de certaines dates de la Chronique anglo-saxonne ont été remises en question. La Chronique mentionne plusieurs batailles de Ceawlin entre 556 et 592, parmi lesquelles le premier affrontement connu entre différents groupes d'Anglo-Saxons. Il semble néanmoins que, sous le règne de Ceawlin, le Wessex ait connu une expansion territoriale importante, bien qu'elle ait été, en partie, perdue par la suite au profit d'autres royaumes anglo-saxons. La Chronique le liste également comme l'un des huit bretwaldas, nom donné aux souverains ayant exercé la suzeraineté sur tout le Sud de l'Angleterre ; on ignore cependant l'étendue exacte de son pouvoir.

Ceawlin meurt vers 593, un an après avoir été déposé, peut-être par son successeur Ceol. Diverses sources lui donnent deux fils, Cutha et Cuthwine, mais les généalogies présentant ce détail ne sont pas fiables.

Autres bons articles du portail

Participez

Articles récents

  1. Hunnique
  2. Pauline Stafford
  3. Carthage de Lismore
  4. Hiconius
  5. Marcien (évêque de Tarentaise)
  6. Isice Ier (évêque de Grenoble)
  7. Mousnad (Ahmad ibn Hanbal)
  8. Croix de San Salvador de Fuentes

Novices ou Wikipédien.nes confirmé.es, participez en :

Personnalité au hasard...

Benoît d'Aniane

Benoît d'Aniane ou saint Benoît d'Aniane, né vers 750, mort en 821, est un aristocrate d'origine wisigothe de l'époque carolingienne, dont l'œuvre de réforme du monachisme est essentielle dans l'essor de l'Ordre bénédictin en Europe, ce qui lui vaut le surnom de second Benoît. Outre cette activité d'unification monastique, Benoît lutta contre l'adoptianisme, propagea la liturgie romano-franque et contribua à la diffusion de la nouvelle écriture dite minuscule caroline. Conseiller très influent du fils de Charlemagne, Louis, quand celui-ci était roi d'Aquitaine, puis quand il devint empereur, il est l'un des principaux acteurs de la renaissance carolingienne. Sa fête est le 11 ou le 12 février.


Lire l'article

Territoires et souverains

Gaule / Germanie

Carte de l'Europe après la fin de l'empire romain d'Occident

Péninsule ibérique

Afrique du Nord

Balkans

Europe orientale

Société

Droit

Personnalités, vocabulaire, statuts

Bréviaire d'Alaric

Juristes, jurisconsultes, canonistes : 'Abd ur Rahmân al Awzâ'îAbou YoûsoufTribonienThéophileDenys le PetitÉthère de LyonMartin de Braga

Vocabulaire juridique : AvouerieBanCompurgationFaideFiefGageGalanasGavelkindHéribanMundOstPlaidPrécaireSénioratTonlieuWergeldSunnaHadithWaqfQiyâsFaqîhCadi...

Statuts sociaux codifiés : AldiiLeudeMariage byzantinStatut des femmes à l'époque mérovingienneTchéliadVotchina

Éducation

BLYatesThomson26LifeCuthbertFol35vCuthTeaching

Religion

Portails connexes

Haut Moyen Âge