Portail:Dinosaures
Le projet « Paléontologie » lié à ce portail

Portail:Paléontologie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harpoceras & Ichtyosaure (p).jpg
Ammonites Harpoceras falciferum et ichtyosaureTemnodontosaurus acutirostris du Jura souabe.
5 617 articles sont actuellement liés à ce portail.
modifier ]

Lumière sur...

Reconstitution grandeur nature, à Bałtów (Pologne).

Allosaurus est un genre de dinosaure théropode appartenant au clade des Allosauroidea qui vivait au Kimméridgien et au Tithonien (Jurassique supérieur, il y a 155 à 145 millions d’années environ) dans ce qui est actuellement l’Amérique du Nord, l’Europe et peut-être l’Afrique. Le nom Allosaurus dérive du grec et signifie « reptile différent » ; ainsi, on nomme communément ces animaux allosaures par francisation du nom de genre. Les premiers restes qui peuvent être attribués avec certitude à ce genre ont été décrits en 1877 par Othniel Charles Marsh. C’est l’un des premiers dinosaures théropodes découverts. Il est depuis longtemps connu en dehors des cercles paléontologiques et est l’un des dinosaures les plus représentés dans les films et documentaires.

Il est classé dans la famille des Allosauridae. Le genre a une taxonomie complexe et comprend un nombre indéterminé d’espèces en cours de validation, la mieux connue étant A. fragilis. La majeure partie des restes d’allosaures a été découverte dans la formation de Morrison, en Amérique du Nord, d’autres ayant également été trouvés au Portugal et, peut-être, en Tanzanie. On a appelé ce genre Antrodemus pendant plus de la moitié du XXe siècle, mais les études des abondants restes de la carrière à dinosaures de Cleveland Lloyd ont ramené le nom d’Allosaurus au premier plan et en ont fait l’un des genres de dinosaures les mieux étudiés...

modifier ]

Une période géologique en exergue…

L’Hadéen correspond au premier éon géologique de l'histoire de la Terre. Il commence avec la formation de la Terre, vers -4 600 Ma, et se termine au moment de l'apparition de la vie, vers -3 800 Ma. Ensuite, on parle d'Archéen, dont la première ère est l'Éoarchéen.

L'Hadéen est donc la « petite enfance » de la Terre, mais représente tout de même 700 Ma dans le Précambrien, le Précambrien représentant les 86 premiers % du temps d'existence de la Terre (soit 4 milliards d'années). Compte tenu de l'étendue temporelle de cette période et de son « âge » sur l'échelle des temps géologiques, les connaissances des géologues sont minces comparativement aux dernières périodes géologiques. Toutefois, les spécialistes distinguent parfois plusieurs divisions dans l'Hadéen, d'après quelques grands évènements certains ou potentiels (dont on a également les traces via l'étude de la Lune)...


Lire l’article
modifier ]

Le travail en paléontologie comporte généralement quatre étapes :
  • prospection et les fouilles sur le terrain : c'est la partie la plus ardue physiquement et la plus complexe administrativement : après obtention de tous les accords nécessaires, du matériel et des fonds, après le transport sur site, il s'agit de quadriller, mesurer, photographier, relever, cartographier, extraire, préserver, tamiser le sédiment, emballer les fossiles, classer les trouvailles, les conditionner pour leur transport… ;
  • analyse et étude en laboratoire après déballage des colis, conditionnement des fossiles, moulages, attribution des fonctions (collection d'étude, muséologie, échanges…) : c'est la partie la plus longue chronologiquement, et les échantillons des expéditions des siècles passés n'ont pas encore tous été étudiés (parfois des découvertes majeures sont faites dans les collections anciennes) ;
  • description et publication scientifique des fossiles et des résultats d'étude, reconstitution des êtres fossilisés et de leurs milieux d'origine ;
  • diffusion pour le grand public des connaissances ainsi acquises (exposition au public, livres, autres publications, documentaires…).


Focus sur les médiateurs en Paléontologie

La reconstitution paléontologique est l'objet d'un double malentendu, car le médiateur en Paléontologie (c'est ainsi que l'on dénomme les graphistes, dessinateurs et réalisateurs de modèles, cartels, cartes, schémas, diagrammes et autres illustrations) est pris entre :

  • l'« enclume » des scientifiques, qui ne comprennent pas tous qu'une reconstitution paléontologique, archéologique ou navale est par définition (et l'on doit en avertir les publics) en partie conjecturelle, puisque même dans les cas rares de conservation dans l'ambre, le goudron, la tourbe ou la glace, la matière organique est dégradée notamment au niveau de ses couleurs : toute reconstitution est donc, par la force des faits, une vue approximative ;
  • le « marteau » des artistes qui ne comprennent pas tous que pour rester dans les limites de ce qui est admis par les chercheurs au moment où elle est réalisée, l'image doit obligatoirement s'inspirer d'autres images déjà scientifiquement validées, par exemple dans les publications spécialisées ; par ailleurs la plupart du temps les reconstitutions paléontologiques sont des réalisations scientifiques anonymes et collectives et non des œuvres d'art, et n'ont donc pas à être soumises aux mêmes règles que celles de la marchandisation de l'art.
Comme le montrent les lois et règles en vigueur (et les pages de discussion de beaucoup d'images paléontologiques), ni les uns ni les autres n'inclinent à comprendre ce processus de conjecture reconstitutive dont les exemples les plus connus sont les Dinosaures « grandeur nature » trônant dans les jardins ou les parvis de divers Muséums, ou encore les Hominidés préhistoriques présentés en dioramas par de nombreux Musées. Les scientifiques les considèrent donc souvent comme « inexactes », les artistes comme « violant » quelque droit d'auteur. De ce fait, la plupart des images de synthèse, de reconstitutions en volume et autres images concernant la Paléontologie (ainsi que l'Archéologie, l'Histoire et l'Histoire navale) risquent à terme d'être retirées du domaine public, seules échappant à ce processus les illustrations des maîtres morts depuis plus de 70 ans comme Mauricio Antón, Zdeněk Burian, Heinrich Harder, Charles R. Knight ou Édouard Riou (du moins tant que le « domaine public par ancienneté » ne sera pas, comme l'est déjà la « liberté de panorama », remis en question) ; un des incovénients de cette « purification iconographique » est que les reconstitutions anciennes sont souvent scientifiquement obsolètes.
Échelle des temps géologiques

Chaque partie terminale d'une échelle est développée dans l'échelle qui suit.

en millions d'années avant aujourd'hui



Domaines de la paléontologie

Les concepts de l'évolution

La paléontologie en question...



Folder-saved-search.svg Tous les articles...

Archaeopteryx 2.JPG

PetrifiedWood.jpg

modifier ]

Paléodiversité et grands événements...



Éon ou Ère Période ou époque
( en millions d'années (Ma))
Faune & Flore clef / Grands événements / Gisements fossilifères
Cénozoïque
Pléistocène
(-1,75Ma/-10 000 ans)
Woolly mammoth (Mammuthus primigenius) - Mauricio Antón.jpg
Pliocène
(-5,3Ma/-1,75Ma)
Miocène
(-23Ma/-5,3Ma)
Dinotherium.jpg
Oligocène
(-34Ma/-23Ma)
Arsinoitherium hharder.png
Éocène
(-56Ma/-34Ma)
Mesohippus.jpg
Paléocène
(-65Ma/-56Ma)
Phenacodus.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Mésozoïque
Crétacé
(-145Ma/-65Ma)
Pteranodon hharder.jpg
Jurassique
(-200Ma/-145Ma)
Europasaurus holgeri detail.png
  • Climat et continents :Le début du Jurassique a été marqué par une extinction massive d'espèces. Cette période se subdivise en Lias, Dogger et Malm aussi connus sous le nom de Jurassique inférieur, Jurassique moyen et Jurassique supérieur. Au début du Jurassique, le supercontinent Pangée a commencé à se scinder en Amérique du Nord, Eurasie et Gondwana. Pendant le Jurassique supérieur, le Gondwana se scinda à son tour en Afrique, Amérique du Sud et Antarctique. À l'instar du Trias, il ne semble pas y avoir eu de terre proche des pôles ; le climat était chaud : il n'existe pas d'indices d'une période glaciaire pendant cette période.
  • Gisements fossilifères : France : Pointe du Chay - États-Unis : Dinosaur National Monument
Trias
(-250Ma/-200Ma)
Staurikosaurus BW.jpg
  • Climat et continents:Le Trias inférieur en Europe occidentale est marqué par d'importants dépôts de roches évaporitiques. Les principales mines de sel de Suisse (Mines de Bex), d'Autriche (Hallstatt), d'Allemagne et de Lorraine proviennent de dépôts sédimentaires triassiques. De plus aucune sédimentation glaciaire n'est connue au Trias. Ce sont donc des signes d'un climat chaud qui perdurera pendant toute la période.
  • Gisements fossilifères : États-Unis : Petrified Forest National Park
Paléozoïque
Permien
(-300Ma/-250Ma)
ROM Dimetrodon.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Carbonifère
(-360Ma/-300Ma)
Fougeres.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Dévonien
(-415Ma/-360Ma)
Devonianfishes ntm 1905 smit 1929.gif
Silurien
(-445Ma/-415Ma)
Silurien env.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Ordovicien
(-490Ma/-445Ma)
Pseudoasaphus praecurrens MHNT.PAL.2003.439.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Cambrien
(-540Ma/-490Ma)
Haikouella lanceolata China.jpg
Protérozoïque
(-2500Ma/-540Ma)
Stromatolithe Paléoarchéen - MNHT.PAL.2009.10.1.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères : Australie : Ediacara
modifier ]

Histoire de la paléontologie



Ernst Haeckel.jpg











              Ernst Haeckel



Folder-saved-search.svg Tous les articles...

Louis Leakey.jpg











                    Louis Leakey

modifier ]

Explorer


À propos de l'origine et de l'évolution du vivant
OEV6.jpg

En raison des découvertes récentes en paléontologie et en phylogénétique, des expressions toujours très employées comme « sens de l'évolution », « chaînon manquant », « fossile vivant », « âge des reptiles », « reptile dinosaurien », « reptile volant », « reptile marin » ou « âge des mammifères » sont aujourd'hui l'objet de controverses concernant la neutralité du point de vue entre les classifications de la systématique évolutionniste (D. Aubert, Classer le vivant : les perspectives de la systématique évolutionniste moderne, Ellipses 2017) et celles de la cladistique (G. Lecointre dir., C. Fortin, M.-L. Le Louarn Bonnet, G. Guillot, Guide critique de l'évolution, Belin 2009, (ISBN 978-2-7011-4797-0)). Elles sont donc à manier avec précaution, notamment dans le contexte de la vulgarisation scientifique.


Musées et grandes collections paléontologiques

Classification phylogénétique du vivant



Catégories d'articles


Portails connexes



Autres projets




À voir...



Article de qualité Les meilleurs articles


modifier ]

Projet Paléontologie


Participez activement au développement de la paléontologie sur wikipédia : voir le projet Paléontologie !...