Portail:Dinosaures
Le projet « Paléontologie » lié à ce portail

Portail:Paléontologie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harpoceras & Ichtyosaure (p).jpg
Ammonites Harpoceras falciferum et ichtyosaureTemnodontosaurus acutirostris du Jura souabe.
6 201 articles sont actuellement liés à ce portail.
modifier ]

Lumière sur...

Diagramme de l'Échelle des temps géologiques.

Les premières échelles des temps géologiques trouvent leur source au XVIIIe siècle mais prennent une forme de datation précise avec Arthur Holmes, dans les années 1930. Aujourd'hui, bénéficiant du croisement de plusieurs disciplines scientifiques, celles concernant notamment les techniques de datation, la science de la chronostratigraphie ne cesse de s'enrichir, et les échelles doivent être périodiquement mises à jour, avec des âges numériques donnés avec une précision accrue.


Lire l’article
modifier ]

Une période géologique en exergue…

Le Crétacé est une période géologique qui s’étend de 145,5 ± 4 à 65,5 ± 0,3 Ma. Elle se termine avec la disparition des dinosaures et de nombreuses autres formes de vie. Cette période est la troisième et dernière de l’ère Mésozoïque ; elle précède le Paléogène et suit le Jurassique.

Sa fin est marquée par un stratotype riche en iridium que l’on pense associé à l’impact d’une météorite dans le Yucatan. Cette collision est considérée comme ayant participé fortement à l’extinction massive ayant entraîné entre autres la disparition des dinosaures de grande taille (des spécimens de petite taille ayant survécu et évolué pour donner les oiseaux). Néanmoins, la géologie montre que l'activité volcanique de grande ampleur commune aux cinq grandes extinctions avait déjà commencé avant l'arrivée du bolide.

Le Crétacé est nommé d’après le latin creta, « craie », se référant aux vastes dépôts crayeux marins datant de cette époque et que l’on a retrouvés en grande quantité en Europe, notamment en Grande-Bretagne.


Lire l’article
modifier ]

Le travail en paléontologie comporte généralement quatre étapes :
  • prospection et les fouilles sur le terrain : c'est la partie la plus ardue physiquement et la plus complexe administrativement : après obtention de tous les accords nécessaires, du matériel et des fonds, après le transport sur site, il s'agit de quadriller, mesurer, photographier, relever, cartographier, extraire, préserver, tamiser le sédiment, emballer les fossiles, classer les trouvailles, les conditionner pour leur transport… ;
  • analyse et étude en laboratoire après déballage des colis, conditionnement des fossiles, moulages, attribution des fonctions (collection d'étude, muséologie, échanges…) : c'est la partie la plus longue chronologiquement, et les échantillons des expéditions des siècles passés n'ont pas encore tous été étudiés (parfois des découvertes majeures sont faites dans les collections anciennes) ;
  • description et publication scientifique des fossiles et des résultats d'étude, reconstitution des êtres fossilisés et de leurs milieux d'origine ;
  • diffusion pour le grand public des connaissances ainsi acquises (exposition au public, livres, autres publications, documentaires…).

La vulgarisation peut être assurée par les chercheurs eux-mêmes, mais c'est le plus souvent le travail des médiateurs scientifiques : conférenciers, illustrateurs, scénographes, muséologues, auteurs d'ouvrages grand public. Elle passe souvent par la reconstitution paléontologique des espèces disparues, qui, comme les reconstitutions archéologiques ou navales, est par définition (et il faut en avertir les publics) en partie hypothétique, puisque même dans les cas rares de conservation dans l'ambre, le goudron, la tourbe ou la glace, la matière organique est dégradée notamment au niveau de ses couleurs : sauf exception, toute reconstitution est donc approximative.

Pour réduire autant que possible la part d'approximation, la reconstitution doit être conforme à ce qui est admis par les chercheurs au moment où elle est réalisée. Cela nécessite qu'elle s'inspire d'autres reconstitutions déjà scientifiquement validées, notamment dans les publications spécialisées, tout en s'en différenciant suffisamment pour ne pas tomber dans le domaine du plagiat ou de la violation des droits d'auteur. Parmi les illustrateurs qui ont le plus contribué à fasciner les publics et à créer des vocations par leurs reconstitutions, certains comme Zdeněk Burian, Heinrich Harder ou Charles R. Knight sont devenus mondialement célèbres et ont aussi inspiré de nombreux films de fiction, même si de nos jours leurs œuvres sont scientifiquement obsolètes.
Échelle des temps géologiques

Chaque partie terminale d'une échelle est développée dans l'échelle qui suit.

en millions d'années avant aujourd'hui



Domaines de la paléontologie

Les concepts de l'évolution

La paléontologie en question...



Folder-saved-search.svg Tous les articles...

Archaeopteryx 2.JPG

PetrifiedWood.jpg

modifier ]

Paléodiversité et grands événements...



Éon ou Ère Période ou époque
( en millions d'années (Ma))
Faune & Flore clef / Grands événements / Gisements fossilifères
Cénozoïque
Pléistocène
(-1,75Ma/-10 000 ans)
Woolly mammoth (Mammuthus primigenius) - Mauricio Antón.jpg
Pliocène
(-5,3Ma/-1,75Ma)
Miocène
(-23Ma/-5,3Ma)
Dinotherium.jpg
Oligocène
(-34Ma/-23Ma)
Arsinoitherium hharder.png
Éocène
(-56Ma/-34Ma)
Mesohippus.jpg
Paléocène
(-65Ma/-56Ma)
Phenacodus.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Mésozoïque
Crétacé
(-145Ma/-65Ma)
Pteranodon hharder.jpg
Jurassique
(-200Ma/-145Ma)
Europasaurus holgeri detail.png
  • Climat et continents :Le début du Jurassique a été marqué par une extinction massive d'espèces. Cette période se subdivise en Lias, Dogger et Malm aussi connus sous le nom de Jurassique inférieur, Jurassique moyen et Jurassique supérieur. Au début du Jurassique, le supercontinent Pangée a commencé à se scinder en Amérique du Nord, Eurasie et Gondwana. Pendant le Jurassique supérieur, le Gondwana se scinda à son tour en Afrique, Amérique du Sud et Antarctique. À l'instar du Trias, il ne semble pas y avoir eu de terre proche des pôles ; le climat était chaud : il n'existe pas d'indices d'une période glaciaire pendant cette période.
  • Gisements fossilifères : France : Pointe du Chay - États-Unis : Dinosaur National Monument
Trias
(-250Ma/-200Ma)
Staurikosaurus BW.jpg
  • Climat et continents:Le Trias inférieur en Europe occidentale est marqué par d'importants dépôts de roches évaporitiques. Les principales mines de sel de Suisse (Mines de Bex), d'Autriche (Hallstatt), d'Allemagne et de Lorraine proviennent de dépôts sédimentaires triassiques. De plus aucune sédimentation glaciaire n'est connue au Trias. Ce sont donc des signes d'un climat chaud qui perdurera pendant toute la période.
  • Gisements fossilifères : États-Unis : Petrified Forest National Park
Paléozoïque
Permien
(-300Ma/-250Ma)
ROM Dimetrodon.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Carbonifère
(-360Ma/-300Ma)
Fougeres.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Dévonien
(-415Ma/-360Ma)
Devonianfishes ntm 1905 smit 1929.gif
Silurien
(-445Ma/-415Ma)
Silurien env.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Ordovicien
(-490Ma/-445Ma)
Pseudoasaphus praecurrens MHNT.PAL.2003.439.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères :
Cambrien
(-540Ma/-490Ma)
Haikouella lanceolata China.jpg
Protérozoïque
(-2500Ma/-540Ma)
Stromatolithe Paléoarchéen - MNHT.PAL.2009.10.1.jpg
  • Climat :
  • Gisements fossilifères : Australie : Ediacara
modifier ]

Histoire de la paléontologie



Ernst Haeckel.jpg











              Ernst Haeckel



Folder-saved-search.svg Tous les articles...

Louis Leakey.jpg











                    Louis Leakey

modifier ]

Explorer


À propos de l'origine et de l'évolution du vivant
OEV6.jpg

En raison des découvertes récentes en paléontologie et en phylogénétique, des expressions toujours très employées comme « sens de l'évolution », « chaînon manquant », « fossile vivant », « âge des reptiles », « reptile dinosaurien », « reptile volant », « reptile marin » ou « âge des mammifères » sont aujourd'hui l'objet de controverses concernant la neutralité du point de vue entre les classifications de la systématique évolutionniste (D. Aubert, Classer le vivant : les perspectives de la systématique évolutionniste moderne, Ellipses 2017) et celles de la cladistique (G. Lecointre dir., C. Fortin, M.-L. Le Louarn Bonnet, G. Guillot, Guide critique de l'évolution, Belin 2009, (ISBN 978-2-7011-4797-0)). Elles sont donc à manier avec précaution, notamment dans le contexte de la vulgarisation scientifique.


Musées et grandes collections paléontologiques

Classification phylogénétique du vivant



Catégories d'articles


Portails connexes



Autres projets




À voir...



Article de qualité Les meilleurs articles


modifier ]

Projet Paléontologie


Participez activement au développement de la paléontologie sur wikipédia : voir le projet Paléontologie !...