Portail:Âge des Vikings

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vikingshipshortened.png
Portail de l'
Âge des Vikings

Présentation

L'Âge des Vikings est la période de l'histoire de la Scandinavie qui couvre de 793 à 1066, après l'âge du fer germanique et en parallèle de la christianisation des peuples scandinaves.

Durant cette ère, les Vikings, des guerriers, marchands et explorateurs scandinaves, ont pillé une grande partie de l'Europe, commercé avec l'Empire byzantin et le monde musulman et découvert de nouveaux territoires dans l'Atlantique Nord jusqu'à atteindre l'Amérique du Nord.

Les Vikings parlaient le vieux norrois, une langue aujourd'hui éteinte dont descendent les langues scandinaves actuelles. Ils n'écrivaient pas à l'exception de courtes inscriptions en runes sur des pierres runiques. Ainsi, la majorité de ce que nous savons sur eux provient d'écrits réalisés par des moines, leurs principales cibles lors des raids, ou des historiens islandais qui relatent des faits survenus plusieurs siècles avant eux. C'est pourquoi les Scandinaves de l'âge des Vikings sont très peu connus et souvent représentés comme des barbares.

Pourtant, l'Âge des Vikings ne se limite pas à ça : par exemple, leur religion païenne était basée sur un harmonieux équilibre des mondes autour de l'arbre Yggdrasil. De plus, les hommes libres se réunissaient dans les things, des assemblées locales où la parole était libre.

Aujourd'hui, les Vikings subsistent à travers des mythes et des représentations pas toujours vraies et des œuvres parfois plus du domaine de la fiction que de l'histoire.

Lumière sur ...

Éric Håkonsson (Eiríkr Hákonarson en vieux norrois), né vers 963 et décédé vers 1024, était un jarl norvégien. Jarl de Lade (dans le Trøndelag actuel), il gouverne la Norvège de 1000 à 1015. Il a notamment participé aux batailles du détroit de Hjörung et de Svolder, ainsi qu’à la conquête de l’Angleterre par Knut le Grand.

Éric est le fils de Håkon Sigurdsson, jarl de Lade. Sa famille paternelle, établie de longue date dans le Trøndelag, est, à cette époque, farouchement opposée au pouvoir des rois de Norvège, et n’hésite pas à faire alliance avec les Danois pour préserver son indépendance. Son père meurt en 995, en fuite après sa défaite face à Olaf Tryggvason, qui se proclame roi de Norvège. Éric lui succède en tant que jarl de Lade, mais doit fuir à l’étranger.

En l’an 1000, allié au roi Sven de Danemark, il défait Olaf Tryggvason à la bataille de Svolder. Le Trøndelag retrouve ainsi un semblant d’autonomie et le jarl Éric gouverne, aux côtés de son frère Svein Håkonsson, la Norvège pour le compte du roi Sven, dont il a épousé une fille, Gyða. En 1015, il laisse le gouvernement de la Norvège à Svein et participe à la conquête danoise de l’Angleterre aux côtés de Knut le Grand. Après la victoire de Knut en 1016, il obtient le titre de comte de Northumbrie. Il meurt probablement autour de 1024. Treize ans plus tard, son fils, Håkon Eiriksson, règne également sur la Norvège.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Âge des Vikings

Le saviez-vous ?

Erik le rouge.jpg

Image du jour

Berezanj.jpg

La pierre runique de Berezan