Abbatiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une abbatiale ou église abbatiale est une église spécialement construite pour une abbaye.

Architecture[modifier | modifier le code]

Centre de la vie spirituelle, l'abbatiale est, de tous les édifices du monastère, celui qui est le plus fidèle reflet de l'ordre : aussi est-ce lui qu'on dresse en premier, et auquel on apporte le plus de soins dans la construction. Ses dimensions et ses volumes la désignent généralement comme le lieu le plus important du monastère. Véritable « atelier monastique », elle est identifiée à l'extérieur par une ou plusieurs tours abritant les cloches qui appellent les moines pour les huit offices quotidiens[1].

Indépendamment de ses divisions structurelles (nef, collatéraux, transepts, sanctuaire, déambulatoire), elle comporte plusieurs espaces. Le sanctuaire est ainsi réservé à l'autel et aux prêtres qui officient. En avant, et dépassant parfois dans la nef, les moines de chœur prennent place dans deux rangées de sièges (les stalles) en vis-à-vis, car les offices sont alternés à deux chœurs (d'où le nom de chœur liturgique, bien qu'elle ne corresponde pas toujours parfaitement au chœur architectural). Dans la nef enfin, une partie est réservée aux convers et une autre aux visiteurs et populations locales[1].

Liste d'abbatiales[modifier | modifier le code]

En Belgique[modifier | modifier le code]

L'abbatiale d'Averbode (Belgique)

Au Danemark[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

Croquis d'Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) - abbatiale de Saint-Leu-d'Esserent

Suisse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Wenzler, Architecture de l'abbaye, éditions Ouest-France, (ISBN 2-7373-2375-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :