Le projet « Bretagne » lié à ce portail

Portail:Histoire de Bretagne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail Catégories Index Dernières modifications Projet Discussion

Portail de

l'Histoire de la Bretagne

Le barde de Paule
Bienvenue sur le portail de l'Histoire de la Bretagne de Wikipédia !

Ce portail est dédié à l'Histoire de la Bretagne.

1 309 articles sont actuellement liés au portail Histoire de Bretagne.

Participer Participer


Si vous souhaitez participer à la rédaction et à l'amélioration des articles sur l'Histoire de la Bretagne, vous êtes invité(e) à visiter son projet : Projet:Histoire de Bretagne. Fairytale filenew2.png Pour laisser un message, cliquez ici.

Présentation[modifier]

Les pays traditionnels de Bretagne.

La Bretagne est une péninsule à l'extrême ouest de la France. Pythéas (vers -330) la nomme Kyrtoma, et nomme Prettanike ou Brettaniai l'ensemble des terres qu'il visite au-delà de la Manche. Elle est alors peuplée par des peuples gaulois, donc celtes. Mais ce sont d'autres Celtes, venus de Grande-Bretagne, qui lui donnent son nom actuel : les Bretons.

Avant le VIIIe siècle, le territoire des Bretons sur le continent ne s'étend que sur la partie occidentale de la Bretagne actuelle. Rennes et Nantes sont ainsi des comtés francs, faisant partie du territoire de la Neustrie, et qui seront réunis par la suite dans la marche de Bretagne, afin de prévenir le royaume franc des incursions bretonnes.

Le Royaume de Bretagne est une entité éphémère de l'histoire de la Bretagne qui naît en 851 avec les revendications d'Erispoë, puis de Salomon, avant de sombrer dans une période de troubles due à la querelle de succession qui opposent les assassins de ce dernier, Gurwant et Pascweten. Le frère de Pascweten, Alain Ier, dit le Grand, sera le dernier à porter le titre de roi. À sa mort, en 907, s'ouvre la période du duché de Bretagne, état indépendant en droit jusqu'à son union à la France en 1532.

Une fois annexée à la France, la nouvelle province française garde une grande autonomie et ses privilèges jusqu'à la révolution française de 1789. Elle est démembrée en 1790 et donne naissance à cinq départements, avant d'être partiellement reconstituée sous forme de région administrative en 1955 autour de quatre départements.

Image du jour[modifier]

Conan IV de Bretagne.jpg
Crédit: Dom Hyacinthe Morice, Histoire ecclésiastique et civile de Bretagne, 1750.
La Bretagne au XIIe siècle
Sceau du duc Conan IV.

Lumière sur[modifier]

Statue allégorique de la victoire lorientaise.

Le siège de Lorient est une opération amphibie de la guerre de Succession d'Autriche menée du 29 septembre au par des troupes anglaises contre la région de Lorient. Elle est conçue comme une diversion devant amener la monarchie française à retirer des troupes de Flandres pour les envoyer en renfort sur le littoral français.

Le débarquement d'environ 4 500 soldats anglais est retardé de plusieurs jours au large des côtes de Lorient, ce qui permet à la ville d'organiser ses défenses et d'obtenir des troupes en renfort d'autres villes de la région. Les Anglais n'arrivent dans les environs de la cité que le 3 octobre, et des discussions en vue d'obtenir la reddition de la ville repoussent les bombardements au 5 octobre.

Les opérations de bombardement durent jusqu'au 7 octobre, jour où la retraite anglaise est ordonnée. L'incompétence des ingénieurs anglais, ainsi que les pertes en hommes par fatigue et maladie, obligent le commandant à cesser l'offensive. Dans le même temps, le commandement français, croyant à une supériorité écrasante de l'adversaire et ne pouvant compter que sur de faibles défenses et sur des troupes médiocrement formées et armées, projette une reddition. Celle-ci est effectivement proposée le 7 octobre, peu après le départ de l'ennemi, et reste sans suite.

Le raid a des conséquences militaires, comme d'obliger la monarchie française à développer les fortifications dans le sud de la Bretagne, mais aussi culturelles, puisqu'il suscite une controverse entre David Hume et Voltaire et la création de plusieurs chansons évoquant le siège, ainsi qu'un culte marial dans la ville.

Articles labellisés[modifier]

Article de qualité Articles de qualité

Bon article Bons articles

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours

Fairytale questionmark 2.png Intentions de vote

Proposer un article : bon article / article de qualité

Le saviez-vous ?[modifier]

Sélection d'articles[modifier]

Tumulus de Kercado, Carnac.JPG Les premiers habitants

Présence humaine attestée au VIe millénaire av. J.-C. (site de Menez Dregan).
Développement d'une civilisation mégalithique au Néolithique, la péninsule se parsème de :


Triskele-Symbol-spiral-five-thirds-turns.svg L'Armorique celte et romaine

Les peuples celtes de la Bretagne actuelle.

Cinq peuplades celtiques prennent pied sur la péninsule aux cours des âges du bronze et du fer :

Avec d'autres peuples issus de l'actuelle Normandie, ils forment la confédération armoricaine.
En -56, durant la guerre des Gaules, la flotte romaine de Jules César défait les navires vénètes, faisant passer l'Armorique dans le giron de la république romaine.
Au IVe siècle, Valentinien Ier fait fortifier le littoral contre la piraterie au sein du Tractus Armoricanus et Nervicanus.


Corona mural - estándar.svg L'émigration bretonne et le royaume de Bretagne

Les frontières du royaume

Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Le duché de Bretagne

Portail détaillé : Portail:Duché de Bretagne.

Flag of France.svg Union à la France et province de Bretagne

Fist.svg Révolution française et chouannerie

P culture.svg La Bretagne du XIXe siècle


Breton-europe-flags.jpg La Bretagne au XXe siècle

Navigation[modifier]