Le projet « Croisades » lié à ce portail
Le projet « Espagne » lié à ce portail

Portail:Reconquista

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail de La Reconquista[modifier

Escena de batalla libro de cántigas de Alfonso X El Sabio.jpg

En 711, le royaume des Wisigoths, en proie notamment à des dissensions entre nobles, subi l'invasion des Musulmans qui conquièrent l'ensemble de l'Hispanie et de la Septimanie en quinze ans, de 711 à 726. Cette conquête est loin d'être facile et des résistances se font jour, comme en 722, avec la bataille de Covadonga qui conduit à la création du royaume des Asturies. En 732, la bataille de Poitiers stoppe définitivement l'expansion des Arabes en Europe.

La Septimanie est conquise en 759 par les Francs qui entreprennent plus tard une expédition dans le Nord de l'Hispanie, avec la prise de Gérone en 785 et de Barcelone en 801. Il établissement alors la Marche d'Espagne (ou Marche hispanique). Cette Marche est à l'origine de la création des comtés catalans en 801, du comté d'Aragon (qui deviendra plus tard le royaume d'Aragon) en 809, du royaume de Navarre en 824.

Le comté de Castille (qui deviendra le royaume de Castille) se sépare en 932 du royaume des Asturies. Le comté de Portugal est créé en 868, est intégré en 1071 au royaume de Galice et devient en 1139 le royaume de Portugal.

Ces royaumes chrétiens se lancent dans la Reconquista (en français : « Reconquête ») de la péninsule ibérique, alternant des phases de progression (notamment pendant les périodes des taïfas) et de statu quo (pendant le califat de Cordoue, puis les Almoravides, les Almohades et le royaume de Grenade).

Les papes, conscients de l'importance de cette entreprise et désirant assurer la sécurité de la Chrétienté, qui aurait pu être prise à revers en cas de défaite des royaumes hispaniques, dispensent les chevaliers espagnols de la Croisade et leur ordonnent de continuer à combattre les Maures en Espagne. À l'occasion, ils appellent à la croisade en Espagne (croisade de Barbastro de 1064).

Peu de temps après la bataille de Las Navas de Tolosa de 1212, il ne reste du territoire d'Al-Andalus que le royaume de Grenade, qui survit pendant deux siècles et demi (de 1238 à 1492) en pratiquant une politique d'équilibre entre les royaumes rivaux de Castille et d'Aragon. L'union entre ces deux royaumes remet en cause cette habile politique de bascule et permet aux royaumes rassemblés sous une seule bannière de se lancer victorieusement dans les guerres de Grenade qui se terminent par la prise de Grenade, le .

Il y a actuellement 104 articles liés au portail.

Guerres et batailles[modifier

Les traités de paix[modifier