Le projet « Moyen Âge » est lié à ce portail

Portail:Moyen Âge

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
modifier
 logo Présentation
Portail du Moyen Âge

Le Moyen Âge est une période de l'histoire de la civilisation occidentale d'environ un millénaire comprise entre l'Antiquité et l'époque moderne. Elle voit se développer de nouveaux royaumes européens suite à la chute de l'Empire romain.


Actuellement, 22 047 articles sont liés à ce portail.


Précédé par
Portail du Monde antique
Portail du Monde médiéval Suivi par
Portail du Monde moderne
modifier
 logo Image du mois



modifier
 logo Le saviez-vous ?


modifier
 logo Articles de qualité

Article de qualité Articles de qualité

Achot Ier d'Arménie - Arc long anglais - Aucassin et Nicolette - Basile II - Hugues Capet - Charles V de France - David Ier d'Écosse - Édouard III d'Angleterre - Guerre de Cent Ans - Guerres turco-byzantines - Guillaume II d'Angleterre - Jean II de France - Louis IX - Manuel Ier Comnène - Étienne Marcel - Motte castrale - Ordre cistercien - Ordre du Temple - Radhanites - Renaissance carolingienne - Renaissance ottonienne - Richard II d'Angleterre - Robert II de France - Marco Sanudo - Les Sept Samouraïs - Cheval au Moyen Âge - Veillantif - Olivier V de Clisson - Les Très Riches Heures du duc de Berry - Diptyque de Melun - Pierre II de Savoie

Bon article Bons articles

Adalbéron de Reims - Ælle de Sussex - Æthelberht de Kent - Æthelflæd - Æthelwulf de Wessex - Aicard d'Arles - Arménie zakaride - Césaropapisme - Childéric Ier -Chilpéric Ier (roi des Francs) - Clovis Ier - Croisade des Albigeois - Edwin de Northumbrie - Éric Håkonsson - Famille d'Oron - Flann Sinna - Gagik Ier de Vaspourakan - Gourguen Ier d'Ibérie - Grand Schisme d'Occident - Grange de Vaulerent - Grégoire VII - Guerre des Vandales - Guichard de Pontigny - Guy II de Pontailler - Henri II (roi d'Angleterre) - Jacques de Molay - Jacques de Venise - Jocelin - Louis IV de France - Lutte du sacerdoce et de l'Empire - Jean II Comnène - Michel d'Iméréthie - Michel VIII Paléologue - Odon de Bayeux - Offa de Mercie - Otton III du Saint-Empire - Paix de Dieu - Paulin d'York - Philippe II de France - Querelle des Investitures - Rædwald - Renaissances médiévales - Siège de Pouancé (1432) - Stigand - Urbain V


modifier
 logo Rejoindre le projet

Le projet Moyen Âge vise à l’amélioration des articles sur le Moyen Âge et à l'amélioration des portails dédiés à cette période — notamment celui-ci.

Vos contributions sont les bienvenues ! N'hésitez pas à vous inscrire au projet ni à suivre les discussions qui y ont lieu.

modifier
 logo Lumière sur …
Philippe II de France

Philippe II dit Philippe Auguste (né le 21 août 1165 à Gonesse, mort à Mantes-la-Jolie le 14 juillet 1223), roi de France (11801223), fut le septième représentant de la dynastie dite des Capétiens directs, fils et héritier de Louis VII dit le Jeune et d’Adèle de Champagne.

Le surnom d'Auguste qu'on lui donna de son vivant est une référence directe au titre antique, quoique d'autres interprétations aient été fournies sous son règne : il peut rappeler le mois de sa naissance, ou encore le verbe latin augere qui signifie « augmenter », « faire croître ». La figure de Philippe Auguste, telle que célébrée par les chroniqueurs du temps, a été en grande partie occultée par la concurrence de Louis IX (connu depuis comme saint Louis), devenu — et pour longtemps — le modèle royal par excellence dès la fin du XIIIe siècle. Il n’en reste pas moins que la victoire remportée par Philippe II à Bouvines en 1214 reste parmi les éléments les plus essentiels de la mythologie nationale française, grâce aux Grandes Chroniques de France ou, bien plus tard, par les manuels scolaires de la IIIe République. Son règne fut aussi marqué par un agrandissement notable de Paris et par la construction de la tour neuve, à l’entrée Ouest de la ville, futur Palais du Louvre.

Philippe II reste l’un des monarques les plus admirés et étudiés de la France médiévale, en raison non seulement de la longueur de son règne, mais aussi de ses importantes victoires militaires et des progrès essentiels accomplis pour affermir le pouvoir royal et mettre fin à l’époque féodale. Père de Louis VIII qui lui succéda, il était le grand-père de Louis IX.


modifier
 logo Principaux articles
modifier
 logo Portails connexes et liens interwikis