Saint-Pierre-de-Chevillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Pierre-de-Chevillé
Saint-Pierre-de-Chevillé
Le presbytère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton Château-du-Loir
Intercommunalité communauté de communes Loir-Lucé-Bercé
Maire
Mandat
Michelle Boussard
2014-2020
Code postal 72500
Code commune 72311
Démographie
Gentilé Chevillais
Population
municipale
366 hab. (2015 en augmentation de 1,67 % par rapport à 2010)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 38′ 45″ nord, 0° 26′ 21″ est
Altitude Min. 62 m
Max. 126 m
Superficie 11,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Pierre-de-Chevillé

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Saint-Pierre-de-Chevillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-de-Chevillé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-de-Chevillé

Saint-Pierre-de-Chevillé est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 366 habitants[Note 1] (les Chevillais).

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Pierre-de-Chevillé est une commune du sud de la Sarthe, située à 7 km de Château-du-Loir, 40 km de Tours et 50 km du Mans.

La petite rivière de Mézières, venant de Saint-Aubin-le-Dépeint (Indre-et-Loire) limite le territoire à l'ouest-sud-ouest sur un trajet de 2 kilomètres environ. Sur cette rivière un ancien moulin à blé : le moulin de Roisson.

Le sol est accidenté par trois chaînons de collines qui limitent le territoire à l'est et à l'ouest, et le traversent par son centre, du nord au sud. Toute la commune repose sur la craie tuffeau.

Communes limitrophes de Saint-Pierre-de-Chevillé[1]
Nogent-sur-Loir Dissay-sous-Courcillon Dissay-sous-Courcillon
Saint-Aubin-le-Dépeint (Indre-et-Loire) Saint-Pierre-de-Chevillé[1] Saint-Christophe-sur-le-Nais (Indre-et-Loire)
Saint-Aubin-le-Dépeint (Indre-et-Loire) Saint-Christophe-sur-le-Nais (Indre-et-Loire) Saint-Christophe-sur-le-Nais (Indre-et-Loire)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saint-Pierre-de-Chevillé, eccl. S. Petri en 1050-1053[2] : la paroisse est dédiée à l'apôtre Pierre, premier pape. D'après Julien Rémy Pesche (1841), la commune tirerait son nom du jeu du papegai, appelé aussi oiseau de bois chevillé[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Béatrice Pavy UMP Députée, conseillère générale
2014 en cours Michelle Boussard[4]   Enseignante retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2015, la commune comptait 366 habitants[Note 2], en augmentation de 1,67 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Saint-Pierre-de-Chevillé a compté jusqu'à 923 habitants en 1806. Elle est la commune la moins peuplée du canton de Château-du-Loir.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
711670923903854814794814778
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
742708701673668671667663654
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
619600595496479467459445460
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
446429380369319342355360366
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, superficie : répertoire géographique des communes[10].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. Julien Rémy Pesche, Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, t. 5 : Sai-Sao, Le Mans, Monnoyer, (lire en ligne), p. 524.
  4. « De nouveaux maires et adjoints élus dès ce vendredi soir », Le Maine libre, (consulté le 30 mars 2014).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Presbytère », notice no PA00109953, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  10. Site de l'IGN.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :