Marietta Karamanli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une femme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une femme politique française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marietta Karamanli
Image illustrative de l'article Marietta Karamanli
Fonctions
Députée de la 2e circonscription de la Sarthe
En fonction depuis le
(9 ans 9 mois et 6 jours)
Élection
Législature XIIIe, XIVe
Prédécesseur Jean-Marie Geveaux (UMP)
Conseillère municipale du Mans
En fonction depuis le
(28 ans et 1 jour)
Élection 19 mars 1989
Maire Robert Jarry
Jean-Claude Boulard
Conseillère générale de la Sarthe
Élue dans le Canton du Mans-Nord-Ouest

(9 ans 11 mois et 23 jours)
Prédécesseur Daniel Cabaret (DVD)
Successeur Christiane N'Kaloulou (PS)
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Athènes (Grèce)
Nationalité Drapeau : France française
Parti politique PS
Profession enseignante à l'université du Maine

Marietta Karamanli est une personnalité politique française d'origine grecque, née le 18 décembre 1964 à Athènes (Grèce).

Elle est membre du Parti socialiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en sciences politiques, elle est enseignante à l'université du Maine.

Elle s'engage dans la vie politique locale du Mans en 1989 en étant élue sur la liste de Robert Jarry, maire de la ville depuis 1977. Elle est réélue lors des municipales de 1995.

En 1998, elle entre au conseil général de la Sarthe en étant élue dans le canton du Mans-Nord-Ouest. Cette croissante prise de responsabilités dans la vie locale se concrétise par une nomination comme adjointe de Jean-Claude Boulard, le nouveau maire socialiste de la ville élu à la suite des élections municipales de 2001. En 2004, elle est réélue, dès le 1er tour, conseillère générale.

Elle a été élue députée le 17 juin 2007, pour la XIIIe législature (2007-2012), après avoir choisi de se présenter dans la deuxième circonscription de la Sarthe en battant, au deuxième tour, le député sortant Jean-Marie Geveaux (UMP) avec 52,48 % des suffrages.

À l'Assemblée nationale, elle siège au sein du groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche et est membre de la commission des lois et de la délégation de l'Assemblée nationale pour l'Union européenne.Par ailleurs elle est membre du Conseil de l'Europe et a été désignée présidente du groupe d'amitié France -Chypre et vice-présidente du groupe d'amitié France-Grèce.

À la suite de son élection comme députée, et conformément à la loi sur le cumul des mandats, elle a démissionné le 17 juillet 2007 de son mandat d'adjointe au maire préférant continuer à siéger au conseil général.

Cependant, après la réélection de Jean-Claude Boulard à la mairie du Mans le 9 mars 2008, elle reprend son poste d'Adjoint au maire.

Les 22 et 29 juin 2008, à la suite de sa démission de conseillère générale, une élection partielle est organisée dans le canton Le Mans Nord Ouest. Dans ce secteur, que Marietta Karamanli avait enlevé au RPR en 1998, elle parvient à assurer sa succession avec l'élection de la socialiste Christiane N'Kaloulou, Conseillère Municipale du Mans.

Karamanli est réélue députée en 2012 dans la deuxième circonscription de la Sarthe avec 43,46 % des voix, devant Philippe Métivier (UMP, 29,32 %) et Marie d'Herbais (FN, 13,52 %)[1].

Mandats[modifier | modifier le code]

Député
Conseiller général
Conseiller municipal / Maire
  • 20/03/1989 - 18/03/1995 : membre du conseil municipal du Mans
  • 19/03/1995 - 18/03/2001 : membre du conseil municipal du Mans et vice-présidente de la Communauté Urbaine du Mans, chargée de l'environnement 19/03/1995-18/03/2001
  • 18/03/2001 - 17/07/2007 : adjointe au maire du Mans
  • depuis le 18/07/2007 -  : membre du conseil municipal du Mans

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]