Jules de Lasteyrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant français
image illustrant un homme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un journaliste français et un homme politique français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Adrien Jules Lasteyrie du Saillant, né le à Courpalay (Seine-et-Marne), mort le à Paris, est un journaliste, écrivain et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules de Lasteyrie est le petit-fils en ligne maternelle du général La Fayette.

Fervent orléaniste, il est député de la Seine-et-Marne de 1841 à 1848 ; sous la Seconde République, il est élu en 1848 et 1849 à l'Assemblée nationale.

Comme son cousin Ferdinand Charles Léon de Lasteyrie, il dénonce le coup d'État du 2 décembre 1851. Sous le Second Empire, il publie un ouvrage critique : Histoire de la liberté politique en France[1].

Réélu député de la Seine-et-Marne en 1871, il fait partie des sénateurs inamovibles élus en 1875.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paris, Lévy frères, 1860.