Thomas Lièvremont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lièvremont.
Thomas Lièvremont
Description de l'image Thomas Lièvremont.jpg.
Fiche d'identité
Naissance
à Perpignan (France)
Taille 1,88 m (6 2)
Position troisième ligne centre
Carrière en junior
Période Équipe  
1979-1996 ES catalane
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1996-2000
2000-2007
2007-2008
USA Perpignan
Biarritz olympique
US Dax
81 (100)
 
20 (20)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1996-2006 Drapeau : France France 37 (30)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
2008-2010
2010-2011
2015-
US Dax
Aviron bayonnais
Drapeau : France France -20

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 16 novembre 2015.

Thomas Lièvremont, né le à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est un ancien joueur de rugby à XV français, et désormais entraîneur. Il a joué en équipe de France et dans les clubs de Perpignan, Biarritz et Dax au poste de troisième ligne centre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a cinq frères et une sœur rugbymen à différents niveaux dont les plus connus sont Marc, sélectionneur du XV de France de 2007 à 2011 et Matthieu qu'il entraîne à Dax de 2008 à 2010, après avoir joué à ses côtés durant la saison 2007-2008.

Il est formé à l'ES catalane puis commence sa carrière professionnelle à l'USA Perpignan au côté de son frère aîné Marc.

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le 25 septembre 1996 contre l'équipe d'Argentine. Il est remplaçant puis entre à la 70e minute à la place d'Abdelatif Benazzi.

Le , il joue avec les Barbarians français, aux côtés de son frère Marc, contre l'Afrique du Sud à Biarritz. Les Baa-Baas s'imposent 40 à 22[1].

Le , pour sa quatrième sélection avec le XV de France, il est titulaire pour la première fois sur l'aile de la troisième ligne, pour ce qui est aussi son premier match dans le Tournoi des cinq nations contre l'équipe d'Angleterre.

Lors de la finale de championnat de France 1998, il est titulaire au poste de troisième ligne centre avec l'USA Perpignan alors que son frère, Marc, est titulaire en troisième ligne aile, en face, avec le Stade Français Paris. Les catalans s'inclinent 34 à 7, c'est Marc qui devient Champion de France.

Il est sélectionné par Jean-Claude Skrela pour disputer la Coupe du monde 1999. Son frère Marc est également dans le groupe. Cependant, Thomas ne disputera qu'un seul match de la compétition, contre la Namibie, au cours duquel il se blesse. Il est titulaire au centre de la troisième ligne, associé à son frère Marc et à Olivier Magne. Les Bleus s'imposent 47 à 13.

Après la coupe du monde, Bernard Laporte succède à Jean-Claude Skrela au poste de sélectionneur. Thomas Lièvremont continue de jouer en équipe de France. Il dispute quatre matchs du Tournoi des six nations en 2000 puis un match en 2001.

En , il est de nouveau sélectionné avec les Barbarians français, aux côtés de son frère Marc, capitaine de l'équipe, pour jouer la Nouvelle-Zélande au stade Bollaert à Lens[2]. Les Baa-Baas parviennent à s'imposer 23 à 21[3].

En 2002, il est titulaire en troisième ligne lors de la finale du championnat de France 2001-2002. Il est associé à Serge Betsen et Christophe Milhères. Le BO s'impose 25 à 22 après prolongation et il devient donc une première fois champion de France.

Il revient en équipe de France, après 3 ans d'absence, pour le Tournoi des six nations 2004. La France réalise le grand chelem à l'occasion de ce tournoi. Il termine sa carrière internationale sur la victoire dans le Tournoi des six nations 2006.

En 2005, il est capitaine du Biarritz Olympique lors de la finale du championnat de France 2004-2005. Il est cette fois associé en troisième ligne à Serge Betsen et Imanol Harinordoquy. Le BO s'impose de nouveau après prolongation (37 à 34). Thomas Lièvremont remporte ainsi un deuxième Bouclier de Brennus.

Le , il est de nouveau le capitaine en finale de Coupe d'Europe contre le Munster au Millenium Stadium de Cardiff. Il compose la même troisième ligne que lors de la finale victorieuse en 2005. Le BO ne parvient pas s'imposer, s'inclinant 19 à 23. Pour la finale de championnat 2006, les entraîneurs, Patrice Lagisquet et Jacques Delmas lui préfèrent Thierry Dusautoir en troisième ligne. Il commence la rencontre sur le banc avant de rentrer en cours de jeu. Il est champion de France une troisième fois en s'imposant 40 à 13 face au Stade toulousain.

En mars 2007, il est sélectionné une dernière fois avec les Barbarians français, aux côtés de son autre frère Matthieu, pour jouer un match contre l'Argentine à Biarritz. Il est désigné capitaine de l'équipe lors de ce match. Les Baa-Baas s'inclinent 28 à 14[4].

En 2007, il quitte le Biarritz Olympique et rejoint l'US Dax pour y retrouver ses frères Marc, entraîneur du club, et Matthieu, également recruté durant l'été. Marc quitte finalement le club pour devenir le sélectionneur du XV de France.

Il a ensuite été entraîneur de l'Aviron bayonnais de 2010 à décembre 2011 avec Christian Gajan.

Depuis 2012, il est consultant pour Canal+. Il parcticipe notamment aux Spécialistes rugby et commente régulièrement les matchs de Pro D2, le jeudi soir, sur Canal+Sport.

En 2015, il est nommé manager de l'équipe de France des moins de 20 ans, succédant à Fabien Pelous[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Division Poste Classement Coupe d'Europe Challenge Européen
2008 - 2009 US Dax Top 14 Entraîneur en chef 13e - Éliminé en poule
2009 - 2010 US Dax Pro D2 Entraîneur en chef 11e - -
2010 - 2011 Aviron bayonnais Top 14 Avants 7e - Éliminé en poule

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le 25 septembre 1996 contre l'équipe d'Argentine.

Sa dernière sélection fut contre le Pays de Galles lors du Tournoi des six nations 2006.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbarian Rugby Club vs Afrique du Sud », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 19 décembre 2016)
  2. « Barbarians : Ils ne l'ont pas volé! », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ (consulté le 12 décembre 2016)
  3. « Barbarian Rugby Club vs Nouvelle-Zléande », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 12 décembre 2016)
  4. « Barbarian Rugby Club vs Argentine », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 6 décembre 2016)
  5. Clément Mazella, « Thomas Lièvremont nommé manager de l'équipe de France U20, Didier Faugeron entraîneur », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport,‎ (consulté le 16 novembre 2015).