Didier Camberabero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camberabero.
Didier Camberabero

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (55 ans)
à Valence (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Position demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
La Voulte sportif
AS Béziers
RC Nîmes
FC Grenoble
USA Perpignan
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1982-1993 Drapeau : France France 36 (354)[1]
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
US bressane
Racing Métro 92 (AR.)
La Voulte sportif
RO Agde (AR.)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 24 août 2015.

Didier Camberabero, né le 9 janvier 1961 à Valence, est un joueur français de rugby, évoluant au poste de demi d'ouverture. Il est le fils de l'ancien international Guy Camberabero et neveu de Lilian, autre international, son frère Gilles est également rugbyman.

Il commence sa carrière au sein du club de La Voulte sportif puis joue à l'AS Béziers, au RC Nîmes, au FC Grenoble et termine sa carrière de joueur à 39 ans à l'USA Perpignan.

Avec 354 points en 36 sélections, il figure parmi les meilleurs marqueurs de l'histoire de l'équipe de France.

Il devient ensuite entraîneur et pour la saison 2011 prend en charge les lignes arrières du RC Agde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de l'ancien international Guy Camberabero et neveu de Lilian, deux frères qui participent au premier Grand Chelem réalisé par le XV de France, il perpétue avec son frère Gilles la tradition familiale.

En août 2015, il est le cinquième meilleur marqueur français avec 354 points, derrière Frédéric Michalak, Christophe Lamaison, Dimitri Yachvili et Thierry Lacroix[2].

Il a, en outre, marqué le plus grand nombre de points sur un seul match en équipe de France: 30, contre le Zimbabwe en 1987, devant Christophe Lamaison et Frédéric Michalak[3].

Il détient un temps, avec son père Guy, le record français du nombre de transformations réussies sur un match : 9 en 1987, toujours contre le Zimbabwe, son père réussit cela 20 ans plus tôt, en 1967 face à l'Italie. Le record est battu par Jean-Baptiste Élissalde en 2007 contre la Namibie[4].

Il est corecordman du nombre de drops réussis sur un seul match avec 3 réussis en 1990 (avec Pierre Albaladejo et Jean-Patrick Lescarboura).

En 2003 et pendant 3 ans, il est coentraineur de l'Union sportive bressane Pays de l'Ain. En 2006, il entraîne les lignes arrières du Racing Métro 92 mais en conflit avec Philippe Benetton, il est évincé de ce poste le 27 février 2007[5].

De 2009 à 2011, il entraine l'équipe de La Voulte sportif puis rejoint pour la saison 2011 le RO Agde, évoluant en fédérale 2 comme responsable des lignes arrières de l'équipe première[6]. Le club monte en fin de saison en fédérale 1.

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

À l'été 1990, il participe avec des amis à l'émission Fort Boyard et remporte 173 400 F (26 435 €). À l'époque les gains sont conservés par les candidats qui jouent pour eux et pas pour une association [7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Didier Camberabero », sur espn.co.uk (consulté le 28 août 2015).
  2. (en) « Player record : overall, total points scored », sur stats.espnscrum.com (consulté le 25 août 2015).
  3. (en) « Player record : match by match list, total points scored », sur stats.espnscrum.com (consulté le 25 août 2015).
  4. (en) « Player record : match by match list, total conversions scored », sur stats.espnscrum.com (consulté le 25 août 2015).
  5. Emilie Dudon, « Cambérabéro : "Je m'y attendais" », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique,‎ (consulté le 20 juin 2011)
  6. GS, « Agde Camberabero entraîneur », sur www.rugby365.fr,‎ (consulté le 20 juin 2011)
  7. http://www.fort-boyard.fr/emissions/camberabero1990.php#

Liens externes[modifier | modifier le code]