Jérôme Cazalbou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jérôme Cazalbou
Description de l'image Defaut.svg.
Fiche d'identité
Naissance (49 ans)
à Toulouse (France)
Taille 1,75 m
Position demi de mêlée
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
??-1986AC Labastide Beauvoir
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
 1986-2001Toulouse
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1997-1998Drapeau : France France4 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jérôme Cazalbou (né le à Toulouse) est un ancien joueur de rugby à XV français évoluant au poste de demi de mêlée au sein du Stade toulousain, de 1,75 m pour 78 kg.

Il est aujourd'hui chargé des partenariats sportifs pour la Société Générale dans le Sud-ouest et consultant pour France Télévisions (depuis 2000).

Carrière[modifier | modifier le code]

Jérôme Cazalbou a d'abord porté les couleurs de Labastide-Beauvoir avant d'intégrer le Stade toulousain en 1987[1].

Le 7 janvier 1996, il joue avec le Stade toulousain la première finale de l'histoire de la Coupe d'Europe à l'Arms Park de Cardiff face au Cardiff RFC, les toulousains s'imposent 21 à 18 après prolongation et deviennent ainsi les premiers champions d'Europe.

Avec sept titres de champion de France (dont le dernier en 2001) en huit finales, il n'est dépassé que par Armand Vaquerin (10 titres), Jean-Louis Martin (9 titres), Michel Palmié et Alain Estève (8 titres) de Béziers.

Un homme de face, habillé d'un polo.
Guy Novès, ici en 2011, est l'entraîneur de Jérôme Cazalbou au Stade toulousain de 1993 à 2001.

Il a disputé 34 matchs en Coupe d'Europe de rugby avec le Stade toulousain et remporté l'édition 1996. En 2016, le site Rugbyrama le classe dixième parmi les meilleurs joueurs de l'histoire du Stade toulousain[2].

Son histoire avec le XV de France est moins joyeuse. En 1993, il est certes appelé dans le groupe par Pierre Berbizier, mais jamais sur le terrain[1]. Quatre années plus tard, Jean-Claude Skrela l'appelle et il dispute cette fois la Coupe Latine, jouant successivement contre l'Italie, la Roumanie et l'Argentine[1]. L'équipe de France remporte la Coupe Latine. Il participe ensuite au naufrage collectif contre l'Afrique du Sud au Parc des Princes le ː défaite 10-52 et 1 essai contre 7 ǃ Il n'a remplacé Fabien Galthié qu'à la 54e, alors que les Springboks avaient déjà fait l'essentiel, mais sa carrière internationale est alors déjà terminée[1].

Depuis 2000, il est consultant pour France Télévisions. Il commente le Tournoi des Six nations sur France 2, le Challenge Européen sur France 4 au côté de Laurent Bellet et la Pro D2 sur France 3 au côté de Jean Abeilhou. Jusqu'en 2011, il a aussi été consultant pour Sud Radio dans l'émission Rugby et Compagnie présentée par Christophe Miédougé et Pascale Lagorce.

En 2017, il fait son retour au sein du Stade toulousain en étant élu vice-président du centre de formation[3]. En 2018, il intègre l'organigramme de la structure professionnelle du club en tant que manager du haut-niveau[4].

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Gérard Schaller, Jeu de mains, jeu de toulousains, Hugo Sport, .
  2. Ivan Pedros, « Top 14 - Stade toulousain : Le Top 10 des meilleurs joueurs de l'histoire de Toulouse », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 1er janvier 2017)
  3. « Poitrenaud et Cazalbou de retour au Stade Toulousain », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 22 octobre 2017)
  4. « Toulouse : la saison est lancée », sur www.rugbyrama.fr, Eurosport, (consulté le 12 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]