Pierre Rabadan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un joueur <adjectif> de rugby à XV image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un joueur français de rugby à XV.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierre Rabadan
Description de l'image Pierre Rabadan Stade francais 2012-03-03.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (36 ans)
à Aix-en-Provence (France)
Taille 1,92 m (6 4)
Position Troisième ligne (aile et centre)
Carrière en junior
Période Équipe  
-1998
1998-2001
Pays d'Aix RC
Stade français
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
2001-2015 Stade français 312 (135)[1]
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
2004 Drapeau : France France 2 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 21 mai 2015.

Jean BOUILHOU, Gregory LAMBOLEY, Romain MILLO-CHLUSKI, Pierre RABADAN, Stade français vs Stade toulousain, 6 mars 2010.jpg

Pierre Rabadan, né le à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), est un joueur de rugby à XV et à sept français. Il a joué en équipe de France et a évolué au poste de troisième ligne aile au sein de l'effectif du Stade français (1,92 m pour 100 kg) avec lequel il a remporté cinq titres de champion de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Rabadan est formé au Pays d'Aix RC avant de rejoindre le Stade français Paris à l'âge de 18 ans.

En 2000, il est remplaçant lors de la finale du championnat de France. Il remplace Hervé Chaffardon en cours de match. Le Stade français s'impose 28 à 23 et il devient donc une première fois champion de France.

En 2003, il est est cette fois titulaire lors de la finale du championnat de France. Il est associé en troisième ligne à Raphaël Jéchoux et Patrick Tabacco. Le Stade français s'impose 32 à 18 et il gagne alors son deuxième Bouclier de Brennus. Il de nouveau titulaire lors de la finale du championnat en 2004, associé à Patrick Tabacco et Mauro Bergamasco, et gagne un deuxième titre consécutif grâce à une victoire 38 à 20 face à l'USA Perpignan.

Il honore sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe des États-Unis.

Le 22 mai 2005, le Stade français joue la finale de la coupe d'europe face au Stade toulousain. Il commence le match sur le banc avant de remplacer Mauro Bergamasco à la 71e minute de jeu. Le score est de 12-12 à l'issue du temps réglementaire, les parisiens s'inclinent finalement 18 à 12 après prolongation. Cette année-là, le club parvient aussi à se qualifier en finale du championnat. Les entraîneurs Fabien Galthié et Fabrice Landreau choississent de le titulariser aux côtés de Rémy Martin et Shaun Sowerby, mais les parisiens perdent une nouvelle fois à l'issue de prolongation (37 à 34 pour le Biarritz Olympique).

En juin 2005, il est invité à rejoindre les Barbarians français pour aller défier la Western Province à Stellenbosch en Afrique du Sud. Les Baa-Baas s'inclinent 22 à 20[2]. En novembre 2005, il joue de nouveau avec les Barbarians français contre l'Australie A à Bordeaux. Les Baa-Baas s'inclinent 42 à 12[3].

De nouveau titulaire en finale du championnat en 2007, il gagne un quatrième bouclier de Brennus en s'imposant 23 à 18 face à l'ASM Clermont Auvergne.

En juin 2011, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[4] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[5].

En juin 2012, il participe à la tournée des Barbarians français au Japon pour jouer deux matchs contre l'équipe nationale nippone à Tokyo[6]. Les Baa-Baas l'emportent 40 à 21 puis 51 à 18. En novembre 2012, il joue de nouveau avec les Baa-Baas pour affronter le Japon au Stade Océane du Havre[7]. Les Baa-Baas l'emportent 65 à 41. En novembre 2013, il est de nouveau sélectionné avec les Barbarians pour affronter les Samoa au Stade Marcel-Michelin de Clermont-Ferrand[8]. Les Baa-Baas l'emportent 20 à 19. En juin 2015, il participe à la tournée des Baabaas en Argentine pour affronter les Pumas[9],[10]. Les Baa-Baas l'emportent 22 à 28 à Rosario puis s'inclinent 21 à 9 à La Plata.

En 2015, il champion de France pour la cinquième fois, sans être aligné sur la feuille de match de la finale. Il met un terme à sa carrière à l'issue de la saison 2014-2015 après 17 ans au Stade français.

Il est membre du bureau de Provale, le syndicat des joueurs de rugby depuis le 9 octobre 2006. Il en est le trésorier du 6 octobre 2014 jusqu'en 2015.

En juin 2015, il entre aussi dans l'organigramme des Barbarians français chargé des relations avec les clubs, les joueurs, les entraîneurs et les syndicats.

En septembre 2015, il entre au cabinet de la maire de Paris, Anne Hidalgo. Il l’accompagne sur la politique sportive de la ville et travaille sur la candidature de Paris à l’organisation des Jeux 2024[11].

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il a honoré sa première cape internationale en équipe de France le contre l'équipe des États-Unis.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Le 30 août 2013, lors de la 3e journée du Championnat de France de Rugby (contre Biarritz), il est l'auteur du 1er essai inscrit dans le tout nouveau stade Jean-Bouin.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Lors d'une interview en décembre 2010, il indique être passionné de poker[12].

Il a vécu avec l'actrice italienne Caterina Murino. Il est actuellement en couple avec la journaliste de Canal+ Laurie Delhostal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Rabadan », sur www.itsrugby.fr (consulté le 21 mai 2015)
  2. « Western Province vs Barbarian Rugby Club », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  3. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 6 décembre 2016)
  4. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 28 novembre 2016)
  5. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français,‎ (consulté le 28 novembre 2016)
  6. « Daan Human forfait pour la tournée des Barbarians au Japon », sur www.lerugbynistere.fr,‎ (consulté le 26 novembre 2016)
  7. « La composition du XV des Barbarians Français contre le Japon », sur www.lerugbynistere.fr,‎ (consulté le 24 novembre 2016)
  8. « Barbarians – Samoa , les compositions », sur www.asm-rugby.com, ASM Clermont Auvergne,‎ (consulté le 26 novembre 2016)
  9. « Barbarian Français - Argentine : la composition », sur www.ffr.fr, FFR,‎ (consulté le 24 novembre 2016)
  10. « Barbarian RC : La composition pour l’Argentine », sur www.ffr.fr, FFR,‎ (consulté le 24 novembre 2016)
  11. « Pierre Rabadan au cabinet du maire de Paris, Anne Hidalgo », sur www.lequipe.fr, L'Equipe,‎
  12. « Rabadan: "Le poker, un sport injuste», Sports.fr, 1er décembre 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]