Jean-Luc Joinel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Joinel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,95 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
103 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Spécialité
Équipes

Jean-Luc Joinel est un joueur français de rugby à XV, né le 21 septembre 1953 à Saint-Vincent-de-Cosse près de Sarlat, de 1,95 m pour 103 kg[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il jouait troisième ligne aile ou centre au CA Brive et en équipe de France. Joinel était un très bon sauteur en touche.

Il rejoint le CA Brive en 1973, alors que celui-ci effectuait une tournée en Afrique du Sud. Son ancien club ayant refusé de lui donner un avis favorable, Jean-Luc Joinel ne peut porter les couleurs du club corrézien qu'en 1974. L'année suivante, il est finaliste du Championnat de France. Il reçoit la première de ses 51 capes en 1977, face aux All Blacks. Il porte le maillot blanc et noir du CA Brive 218 fois jusqu'à la fin de sa carrière sportive en 1988.

Pendant l'été 2011, il est nommé vice-président du CA Brive. Il quitte ce poste début décembre 2011 à la suite d'un désaccord avec le conseil d'administration sur la politique sportive à tenir à court terme. Il est actuellement salarié de la société Andros.

Alban Joinel[modifier | modifier le code]

Son fils, Alban Joinel, est un footballeur jouant au poste de gardien de but. Il se fait connaitre au travers du parcours de son club amateur de CFA 2, l'USJA Carquefou, qui lors de la Coupe de France de football 2007-2008, élimine successivement l'AS Nancy-Lorraine et l'Olympique de Marseille, avant de se faire sortir en quart par le PSG. Fort de cette épopée, Alban est repéré par le club du FC Lorient (L1) qui le recrute en tant que troisième gardien lors du mercato d'été 2008.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

  • Sélectionné en équipe de France A à 51 reprises, de 1977 à 1987

Avec les Barbarians[modifier | modifier le code]

Le , il participe au premier match des Barbarians français contre l'Écosse à Agen. Les Baa-Baas l'emportent 26 à 22[2]. Il joue également le deuxième match des Barbarians français, le , contre Crawshay's à Clermont-Ferrand. Les Baa-Baas l'emportent 34 à 4[3].

Cinq ans plus tard, le , il est de nouveau invité avec les Barbarians français pour jouer contre l'Écosse à Agen. Les Baa-Baas l'emportent 32 à 19[4]. Puis le , il est sélectionné pour jouer contre la Nouvelle-Zélande à La Rochelle. Les Baa-Baas s'inclinent 12 à 26[5].

Le , il joue son dernier match avec les Barbarians français contre l'Irlande à La Rochelle. Ce match célèbre le jubilé de Jean-Pierre Elissalde, les Baa-Baas l'emportent 41 à 26[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa fiche sur le site en.espn.co.uk.
  2. « Barbarian Rugby Club vs Ecosse », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 13 décembre 2016)
  3. « Barbarian Rugby Club vs Crawshay's », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 13 décembre 2016)
  4. « Barbarian Rugby Club vs Écosse », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 17 décembre 2016)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Japon », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 17 décembre 2016)
  6. « Barbarian Rugby Club vs Irlande », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 17 décembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]