Alain Paco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Paco

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (67 ans)
à Béziers (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste talonneur
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1972-1983AS Béziers? (?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1974-1980Drapeau : France France35 (4)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1986-1987
1988-1990
1991-1992
1997-1998
1998-1999
1999
2003-2004
 ????-????
Montpellier Rugby club
AS Béziers
US Bergerac
RO Agde
AS Béziers
Barbarians français
Biarritz
Saint-Nazaire

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Alain Paco, né le à Béziers, est un joueur de rugby à XV français qui a joué en équipe de France évoluant au poste de talonneur. Après sa carrière de joueur, il embrasse celle d'entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Trapu, rapide et adroit, il a essentiellement occupé le poste de talonneur durant la période glorieuse du club de l'AS Béziers, poste auquel il succéda à André Lubrano à la saison 1973/1974. Le club sut parfaitement gérer au mieux toutes les qualités d'un tel joueur, grâce notamment à l'entraîneur Raoul Barrière car après l'avoir formé comme trois-quarts, il fut tour à tour aussi employé comme pilier, flanker, ouvreur,.. et même arrière ou centre, avant de se fixer définitivement au talonnage. Particulièrement précis dans son geste, Alain Paco était également un joueur toujours d'une parfaite correction sur un terrain.

Il est sélectionné à 35 reprises en équipe de France de 1974 à 1980, a remporté le Grand Chelem en 1977, et six Boucliers de Brennus ainsi que deux Du-Manoir dans les années 1970 et 1980 à leur début. Il a en outre participé aux tournées de l'équipe de France en Argentine en 1974 et aux États-Unis en 1976. Il est ainsi troisième du classement de l'Oscar du Midi olympique deux années d'affilée en 1977 et 1978[1].

Le , il participe au premier match des Barbarians français contre l'Écosse à Agen. Les Baa-Baas l'emportent 26 à 22[2].

Il est entraîneur du MUC rugby en 1983 et sous ses ordres le club accède à la nationale B en 1985[3]. À la suite de la fusion avec le stade montpelliérain, il devient le premier entraîneur du Montpellier rugby club, Yvan Buonomo lui succédant en 1987[4]. En 1997, il rejoint le rugby olympique agathois et lui permet d’accéder en fédérale 2 puis l’année suivante devient manager général de l'AS Béziers[5].

Il entraîne les Barbarians français en 1999, le Biarritz pendant une saison au début des années 2000 et il part l'année suivante entraîner Saint-Nazaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paco Alain », sur www.finalesrugby.com (consulté le 4 juin 2011)
  2. « Barbarian Rugby Club vs Ecosse », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le 13 décembre 2016)
  3. De la cuvette de Sapiac au quartier d'Ovalie, p. 96
  4. De la cuvette de Sapiac au quartier d'Ovalie, p. 105
  5. De la cuvette de Sapiac au quartier d'Ovalie, p. 211

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :