Resistencia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Resistencia
Image illustrative de l'article Resistencia
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Drapeau de la Province de Chaco Chaco
Département San Fernando
Maire Aída Ayala
Code postal H3500
Démographie
Gentilé Resistenciano/a
Population 274 490 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 27° 27′ S 58° 51′ O / -27.45, -58.85 ()27° 27′ Sud 58° 51′ Ouest / -27.45, -58.85 ()  
Altitude 50 m
Divers
Fondation
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Resistencia

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Resistencia
Liens
Site web http://www.resistencia.gov.ar

Resistencia est une ville d'Argentine et la capitale de la province du Chaco. Elle est située au sud-est de la province et au nord-est du département de San Fernando, dont elle est la capitale. La ville comptait 274 490 habitants au recensement de 2001 (INDEC), en croissance de 19,75 % par rapport à 1991.

Description[modifier | modifier le code]

C'est la ville la plus peuplée de la province de Chaco et son centre administratif, commercial et culturel. Dès sa création en 1878, elle eut une grande importance dans la région du nord-est argentin, dont elle forme le noyau central de communications.

On l'appelle « Ciudad de las Esculturas » (Cité des sculptures) et « Museo al aire libre » (Musée à l'air libre) étant donnée la très grande quantité d'œuvres de ce type exposées dans ses rues. Son influence s'étend à trois autres localités qui forment avec elle le Gran Resistencia. De ces villes satellites la plus importante est le port fluvial de Barranqueras.

La ville est traversée par le Río Negro du Chaco.

Arts[modifier | modifier le code]

  • Beatriz Moreiro artiste organisatrice d'evenement (Encuentros Regionales, Nacionales y Sudamericanos de Grabado)-Resistencia-Chaco-Argentine.

Le grand Resistencia[modifier | modifier le code]

Sa population se montait à 359 142 habitants en 2001 (INDEC). Le grand Resistencia constitue la 11e agglomération urbaine de l'Argentine pour le nombre d'habitants depuis qu'elle a dépassé Bahía Blanca dans la décennie 1980. C'est aussi l'agglomération la plus peuplée de tout le nord-est argentin.

Dix années plus tôt en 1991, sa population s'élevait à 292 287 habitants, ce qui représentait une croissance de 23,03 % en dix ans. Cette croissance n'est pas uniforme entre les différentes localités. Ainsi Fontana (avec plus ou moins 25 000 habitants) a crû de 85 %.

Climat[modifier | modifier le code]

Climogramme de Resistencia

La région de Resistencia possède un type de climat subtropical sans saison sèche. Les précipitations sont approximativement de 1 200 mm par an, pendant l'hémicycle humide. Lors du demi cycle sec, dans la période des années 1870-1920, on a observé 900 mm. de moyenne annuelle. La distance de quelque 15 km séparant la ville du Río Paraná, empêche ce dernier de jouer son rôle régulateur comme il l'exerce, par exemple pour la ville de Corrientes, pourtant toute proche de Resistencia. Ainsi les températures maximales d'été sont plus élevées.

Religion[modifier | modifier le code]

La principale religion pratiquée à Resistencia est le christianisme (principalement catholique bien que l'on y rencontre également des mormons, des Témoins de Jéhovah et qu'il y existe de nombreuses églises évangéliques et juive.

L'Église catholique a un archevêché, dont le siège est dans la ville et qui a pour Saint-patron, Saint Fernando Rey. Il comporte trois diocèses dont l'archidiocèse de Resistencia et deux diocèses suffragants.

Province ecclésiastique de Resistencia :

Article détaillé : Cathédrale de Resistencia.

Personnalités nées dans la ville[modifier | modifier le code]

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :