Équipe des Tonga de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Description de l'image Tonga rugby logo.png.
Surnom Ikale Tahi
(Les Aigles de mer)
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short FFFFFF
bas FF0000
Entrée au Board 1987
Sélectionneur Drapeau : Australie Toutai Kefu
Premier match officiel

Tonga Drapeau : Tonga 9 – 6 Flag of Fiji (1924–1970).svg Fidji

Plus large victoire

Tonga Drapeau : Tonga 119 – 0 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud

Plus large défaite

Nouvelle-Zélande Drapeau : Nouvelle-Zélande 102 – 0 Drapeau : Tonga Tonga

Coupe du monde  
· Phases finales 8/9
· Meilleur résultat 3e de poule (1995, 1999, 2007, 2011)

L'équipe des Tonga de rugby à XV rassemble les meilleurs joueurs des îles Tonga. Les Tongiens jouent en maillot rouge, short blanc, bas rouges avec une rayure blanche.

L'équipe des Tonga est surnommée Ikale Tahi (Aigles des mers). Comme leurs voisins de Polynésie, les Tongiens font leurs danse et chant de guerre (haka), Kailao (chant : Sipi Tau), avant chaque match.

Les Tonga font partie de la Pacific Islands Rugby Alliance avec les fédérations des Fidji et des Samoa.

Bien que la population dépasse à peine 100 000 habitants et que moins de 800 joueurs pratiquent le rugby à XV en catégorie senior, les Tonga possèdent une équipe nationale de bon niveau. De nombreux joueurs tongiens se sont expatriés pour pratiquer le rugby au niveau professionnel. Les plus célèbres sont Willy Ofahengaue et Toutai Kefu qui ont joué avec l'équipe d'Australie, Jonah Lomu et Isitolo Maka qui ont joué avec les All Blacks.

Historique[modifier | modifier le code]

Le rugby a été introduit dans les îles Tonga au début du XXe siècle par les missionnaires. La fédération tongienne de rugby fut créée en 1923.

Pour son premier test match disputé à Nuku'alofa en 1924, l'équipe des Tonga bat celle des Fidji par 9 points à 6. Cependant les Tonga perdent la revanche et le troisième match se termine par un résultat nul.

Fidji et Tonga ont joué des séries de trois test matchs tous les deux ans. Ces matchs étaient très disputés, certains devant même être interrompus, comme en 1928.

Les Tonga rencontrent pour la première fois leurs voisins des îles Samoa en 1954. Les Tongiens battent les Māori de Nouvelle-Zélande en 1969, mais ont dû attendre 1973 pour disputer deux autres test matchs contre l'Australie. L'année suivante, les Tonga font une tournée en Grande-Bretagne, le match contre l'équipe du pays de Galles se terminant sur le score de 7 à 26. Les Tonga remportent une seule victoire en dix matchs disputés pendant cette tournée.

Les Tonga restent peu connus dans le domaine du rugby jusqu'en 1986, lorsque l'équipe du pays de Galles fait une tournée dans les îles du Pacifique. Le match Tonga-pays de Galles (7-15) fait sensation par les brutalités commises, Jonathan Davies qualifiant l'équipe des Tonga de la plus sale et irrégulière qu'il n'ait jamais rencontrée. Ces deux équipes se retrouvrent l'année suivante lors de la Coupe du monde de rugby 1987, les esprits sont alors apaisés et le pays de Galles l'emporte sans gloire par 29 à 16. Les Tonga perdent aussi leurs deux autres matchs du premier tour.

Ils ne se qualifient pas pour la Coupe du monde de rugby 1991. En 1994, ils sont champions du Pacifique Sud.

Les Tonga se qualifient pour la Coupe du monde de rugby 1995 en devançant les Fidji à la différence de points. Cependant, ils ne réussissent à remporter que deux victoires lors des Coupes du monde de 1995 et 1999, respectivement contre la Côte d'Ivoire et l'Italie.

L'équipe des Tonga perd tous ses matchs de la Coupe du monde de rugby 2003, résistant cependant bien contre le pays de Galles (défaite 20 à 27).

Lors de la Coupe du monde de rugby 2007, ils remportent deux victoires contre les États-Unis et les Samoa (19-15) (alors que quelques mois auparavant ils sont battus 50 à 3 par ces derniers). Mais leur plus grosse performance est réalisée contre l'Afrique du Sud, qui pour ce match avait fait jouer l'équipe bis. La victoire sur le fil des Sud-Africains (30-25) n'est due qu'à un faux rebond sur un coup de pied à suivre de Pierre Hola qui part en touche. Ils perdent finalement leur dernier match de poule contre l'Angleterre et manquant de peu la qualification pour les quarts de finale.

Pendant la Coupe du monde 2011, les Tongiens affrontent les Néo-Zélandais en match d'ouverture et perdent 41 à 10, un score honorable. Après la défaite face aux Canadiens (25-20), les Tonga triomphent du Japon (31-18). Le , le XV des Tonga crée la surprise en battant l'équipe de France sur le score de 19 à 14 lors du dernier match de poule. L'équipe des Tonga avec deux victoires et deux défaites, tout comme la France, rate le quart de finale à cause des trois points de bonus (deux offensifs et un défensif) empochés par le XV de France contre un seul par les Tonga.

L'équipe des Tonga se trouve à la 14e place du classement World Rugby du 26 novembre 2018.

Résultats[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
1987
Drapeau : Australie Drapeau : Nouvelle-Zélande
4e de poule 1999
Drapeau : Pays de Galles
3e de poule 2011
Drapeau : Nouvelle-Zélande
3e de poule
1991
Drapeau : Angleterre
Non qualifiés 2003
Drapeau : Australie
5e de poule 2015
Drapeau : Angleterre
4e de poule
1995
Drapeau : Afrique du Sud
3e de poule 2007
Drapeau : France
3e de poule 2019
Drapeau : Japon
4e de poule

Parcours en Tri-nations du Pacifique[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe des nations du Pacifique[modifier | modifier le code]

Parcours en Pacific Nations Cup
Année Position Année Position Année Position Année Position
2006 4e 2009 5e 2012 3e 2015 3e
2007 5e 2010 4e 2013 3e 2016 3e
2008 6e 2011 2e 2014 3e
conférence Sud
2017 2e

Les Tonga[modifier | modifier le code]

Quelques chiffres :

  • Fédération (Tonga Rugby Football Union) créée en 1923.
  • 62 clubs, 10 provinces, 7 800 licenciés dont 2 600 femmes.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Victoires contre des nations du Tiers 1[modifier | modifier le code]

Statistiques sur les confrontations[modifier | modifier le code]

 Classement World Rugby des équipes nationales de rugby à XV v · d · m 
Les 30 meilleures nations du classement World Rugby au 4 février 2019[1]
Rang +/- places* Pays Points
1 Stable Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 92.54
2 Stable Drapeau : Irlande Irlande 89.37
3 en augmentation1 Drapeau : Angleterre Angleterre 88.02
4 en diminution1 Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 87.55
5 Stable Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 84.58
6 Stable Drapeau : Australie Australie 82.40
7 Stable Drapeau : Écosse Écosse 81.84
8 Stable Drapeau : Fidji Fidji 77.95
9 en augmentation1 Drapeau : Argentine Argentine 77.05
10 en diminution1 Drapeau : France France 77.02
11 Stable Drapeau : Japon Japon 75.24
12 Stable Drapeau : États-Unis États-Unis 73.66
13 Stable Drapeau : Géorgie Géorgie 73.42
14 Stable Drapeau : Tonga Tonga 73.02
15 Stable Drapeau : Italie Italie 72.75
16 Stable Drapeau : Samoa Samoa 68.78
17 Stable Drapeau : Uruguay Uruguay 67.13
18 Stable Drapeau : Roumanie Roumanie 65.45
19 Stable Drapeau : Russie Russie 65.20
20 Stable Drapeau : Canada Canada 62.64
21 Stable Drapeau : Espagne Espagne 62.24
22 Stable Drapeau : Namibie Namibie 60.34
23 Stable Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 58.45
24 Stable Drapeau : Hong Kong Hong Kong 58.11
25 Stable Drapeau : Belgique Belgique 58.09
26 Stable Drapeau : Allemagne Allemagne 57.83
27 Stable Drapeau : Portugal Portugal 57.08
28 Stable Drapeau : Brésil Brésil 56.81
29 Stable Drapeau : Chili Chili 54.36
30 Stable Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 53.59
*Changement par rapport à la semaine dernière
  • Au 25 décembre 2017, tandis que la Nouvelle-Zélande caracole toujours à la première place et que la France est neuvième, les Tonga tiennent leur rang de treizièmes.
  • Ci-dessous le tableau récapitulatif des matchs officiels disputés par l'équipe des Tonga[2].
Bilan des Tonga par adversaire au 1er mars 2016
Adversaire Matchs Victoires Nuls Défaites % de victoires
Drapeau : Angleterre Angleterre 2 0 0 2 0,0
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 2 0 0 2 0,0
Drapeau : Argentine Argentine 1 0 0 1 0,0
Drapeau : Australie Australie 4 1 0 3 25,0
Drapeau : Canada Canada 8 3 0 5 37,5
Drapeau : Chili Chili 1 1 0 0 100,0
Drapeau : Îles Cook Îles Cook 3 3 0 0 100,0
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1 1 0 0 100,0
Drapeau : Écosse Écosse 4 1 0 3 25,0
Drapeau : États-Unis États-Unis 8 7 0 1 87,5
Drapeau : Fidji Fidji 88 26 3 59 29,6
Drapeau : France France 5 2 0 3 40,0
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles 7 0 0 7 0,0
Drapeau : Géorgie Géorgie 4 2 0 2 50,0
Drapeau : Irlande Irlande 2 0 0 2 0,0
Drapeau : Italie Italie 4 1 0 3 25,0
Drapeau : Japon Japon 16 9 0 7 56,3
Drapeau : Namibie Namibie 2 2 0 0 100,0
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 5 0 0 5 0,0
Tino Rangatiratanga Maori sovereignty movement flag.svg Māori de Nouvelle Zélande 12 4 0 8 33,3
Drapeau : Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 2 2 0 0 100,0
Drapeau : Portugal Portugal 1 1 0 0 100,0
Drapeau : Roumanie Roumanie 2 1 0 1 50,0
Drapeau : Samoa Samoa 61 25 4 32 41,0
Drapeau : Zimbabwe Zimbabwe 1 1 0 0 100,0
Total 246 93 7 146 37,8

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Record de sélections[modifier | modifier le code]

Record de sélections en équipe des Tonga (au )[3]
Rang Joueur Activité Sélections
1 Nili Latu 2006-2017 48
2 Vungakoto Lilo 2007-2018 44
3 Siale Piutau 2011- 43
4 Elisi Vunipola 1990-2005 41
5 Pierre Hola 1998-2009 39
Benhur Kivalu 1998-2005
7 Aleki Lutui 1999-2015 38
Kurt Morath 2009-
Sonatane Takulua 2014-
10 Sione Kalamafoni 2007- 37
David Halaifonua 2009-

N.B. : en gras les joueurs encore en activité

Les capes ne sont accordées que pour des rencontres internationales ; dans le cadre d'une tournée, seuls les test matches contre la nation hôte de la tournée sont ainsi comptabilisées, au contraire des matchs contre des équipes locales de provinces ou de clubs qui sont considérés comme de simples entraînements.

Meilleurs marqueurs d'essais[modifier | modifier le code]

Record d'essais en équipe des Tonga (au )[4]
Rang Joueur Activité Essais
1 Fetu'u Vainikolo 2011-2016 17
2 Josh Taumalolo 1996-2007 14
3 Vungakoto Lilo 2007-2018 12
4 Pierre Hola 1998-2009 10
Fepikou Tatafu 1996-2002
6 Sonatane Takulua 2014- 9
Viliame Iongi 2011-2016
Benhur Kivalu 1998-2005
9 Elisi Vunipola 1990-2005 8
Telusa Veainu 2015-

N.B. : en gras les joueurs encore en activité

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Record de points en équipe des Tonga (au )[5]
Rang Joueur Activité Points
1 Kurt Morath 2009- 340
2 Pierre Hola 1998-2009 312
3 Sonatane Takulua 2014- 216
4 Sateki Tuipulotu 1993-2003 190
5 Fangatapu Apikotoa 2004-2014 147
6 Josh Taumalolo 1996-2007 118
7 Gustavo Tonga 1996-2001 114
8 Vungakoto Lilo 2007-2018 87
9 Fetu'u Vainikolo 2011-2016 85
10 Fepikou Tatafu 1996-2002 50
Elisi Vunipola 1990-2005

N.B. : en gras les joueurs encore en activité

L'équipe actuelle[modifier | modifier le code]

Effectif pour la coupe du monde 2019[6].
(Mis à jour le 2 septembre 2019)

Avants[modifier | modifier le code]

Nom Naissance Sélections
(points marqués)
Club Année de 1resélection
Pilier
Ma'afu Fia (29 ans) 4 (0) Drapeau : Pays de Galles Ospreys 2018
Vunipola Fifita (23 ans) 0 (0) Drapeau : Australie Brumbies 2019
Siegfried Fisiihoi (32 ans) 7 (5) Drapeau : France Section paloise 2017
Siua Halanukonuka (28 ans) 10 (0) Drapeau : Écosse Glasgow Warriors 2019
Latu Talakai (29 ans) 6 (5) Drapeau : Singapour Asia Pacific Dragons 2017
Ben Tameifuna (28 ans) 10 (5) Drapeau : France Racing 92 2017
Talonneur
Siua Maile ? 0 (0) Drapeau : Nouvelle-Zélande Shirley Club 2019
Paul Ngauamo (29 ans) 18 (5) Drapeau : France SU Agen 2014
Sefo Sakalia (27 ans) 9 (5) Drapeau : Singapour Asia Pacific Dragons 2015
Deuxième ligne
Leva Fifita (30 ans) 13 (15) Drapeau : France FC Grenoble 2017
Sam Lousi (28 ans) 2 (0) Drapeau : Pays de Galles Scarlets 2019
Steve Mafi (29 ans) 31 (10) Drapeau : Angleterre London Irish 2010
Troisième ligne aile
Daniel Faleafa (30 ans) 21 (10) Drapeau : États-Unis Austin Elite 2013
Sione Kalamafoni (31 ans) 31 (10) Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2007
Zane Kapeli (27 ans) 4 (0) Drapeau : Nouvelle-Zélande Bay of Plenty 2018
Fotu Lokotui (27 ans) 10 (0) Drapeau : Samoa Kagifa Samoa 2017
Troisième ligne centre
Nasi Manu (30 ans) 3 (0) Drapeau : Italie Benetton Trévise 2018
Maama Vaipulu (30 ans) 6 (0) Drapeau : France Castres olympique 2017

Arrières[modifier | modifier le code]

Nom Naissance Sélections
(points marqués)
Club Année 1re sélection
Demi de mêlée
Samisoni Fisilau (31 ans) 19 (2) Drapeau : Nouvelle-Zélande Auckland Marist 2010
Leon Fukofuka (25 ans) 5 (0) Drapeau : Samoa Kagifa Samoa 2017
Sonatane Takulua (28 ans) 32 (189) Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 2014
Demi d'ouverture
James Faiva (25 ans) 3 (2) Drapeau : Espagne CR El Salvador 2019
Kurt Morath (34 ans) 35 (340) Drapeau : Angleterre Doncaster Knights 2009
Centre
Malietoa Hingano (27 ans) 2 (5) Drapeau : France Aviron bayonnais 2019
Siale Piutau Capitaine (34 ans) 37 (15) Drapeau : Angleterre Bristol Rugby 2011
Nafi Tuitavake (30 ans) 13 (0) Libre 2016
Ailier
Viliami Lolohea (26 ans) 7 (15) Drapeau : Nouvelle-Zélande Papatoetoe Rugby 2018
Atieli Pakalani (30 ans) 8 (10) Drapeau : Australie Eastwood 2017
Cooper Vuna (32 ans) 12 (10) Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 2016
Arrière
David Halaifonua (32 ans) 31 (27) Drapeau : Angleterre Coventry 2009
Telusa Veainu (28 ans) 9 (25) Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2015

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Entraîneur Période d’activité
Drapeau : Tonga Fakahau Valu (en) 1995
? 1996-1999
Drapeau : Tonga Polutele Tu'ihalamaka (en) 1999-1999
Drapeau : Tonga Vaita Ueleni 2000-2001
Drapeau : Nouvelle-Zélande Jim Love (en) 2001-2003
Drapeau : Australie Viliami Ofahengaue 2004-2005
Drapeau : Australie Adam Leach 2006-2007
Drapeau : Tonga Quddus Fielea (en) 2007-2010
Drapeau : Nouvelle-Zélande Isitolo Maka 2010-2011
Drapeau : Australie Toutai Kefu 2012
Drapeau : Tonga Mana Otai (en) 2012-2015
Drapeau : Australie Toutai Kefu 2016 -

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « World Rankings », World Rugby
  2. Tonga rugby stats
  3. (en) « Tonga : total matches played (descending) », sur stats.espnscrum.com (consulté le 2 septembre 2016).
  4. (en) « Tonga : total tries scored (descending) », sur stats.espnscrum.com (consulté le 2 septembre 2016).
  5. (en) « Tonga : total points scored (descending) », sur stats.espnscrum.com (consulté le 4 janvier 2018).
  6. (en) « Rugby World Cup 2019: Tonga 'fixated' on playoffs dream, says coach Toutai Kefu », sur www.stuff.co.nz, (consulté le 2 septembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :