Crusaders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Crusaders
Logo du Crusaders

Généralités
Noms précédents Canterbury Crusaders
Fondation 1996
Statut professionnel 1996
Couleurs Noir et rouge
Stade Rugby League Park
(18 000 places)
Siège Christchurch (Nouvelle-Zélande)
Championnat actuel Super Rugby
Entraîneur Drapeau : Nouvelle-ZélandeScott Robertson
Site web www.crusaders.co.nz

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2020 de Super Rugby
0

Dernière mise à jour : 5 mars 2020.

Les Crusaders (anciennement les Canterbury Crusaders) sont une franchise néo-zélandaise de rugby à XV qui est basée à Christchurch et évolue dans le Super Rugby. Il s'agit de l'équipe la plus titrée dans cette compétition. La franchise représente les fédérations provinciales de Buller, Canterbury, Mid-Canterbury, South Canterbury, Tasman, et West Coast. Les Crusaders évoluent à domicile essentiellement au AMI Stadium (anciennement Jade Stadium).

Créée en 1996 pour représenter le nord de l'Île du Sud (l'une des deux îles principales de la Nouvelle-Zélande) dans le Super 12, l'équipe connaît de grosses difficultés la première saison et termine dernière. L'année suivante, elle améliore ses performances pour terminer sixième. L'équipe remporte trois titres d'affilée entre 1998 et 2000 alors qu'elle dispute les finales chez l'adversaire. Un nouveau titre est décroché en 2002 en restant invaincu toute la saison, puis l'équipe atteint la finale à deux reprises en 2003 et 2004. Enfin lors de la dernière saison du Super 12 (qui devient en 2006 le Super 14), les Crusaders remportent un cinquième titre. Ils inaugurent en 2006 le Super 14 avec une nouvelle victoire en finale contre les Hurricanes 19-12. En 2007, ils sont battus en demi-finale par les Bulls, les futurs vainqueurs.

L'équipe des Crusaders est la plus titrée dans le Super 12/14/15 avec neuf titres et ils détiennent le record de points et d'essais réalisés dans un match lors de leur victoire 96-19 contre les Waratahs en 2002. Côté joueurs, d'autres performances sont à noter : Andrew Mehrtens a inscrit le plus grand nombre de points en une saison de Super 12 (206 en 1998), Daniel Carter a le plus grand nombre de points inscrits en Super 14 (221 en 2006). Seize joueurs ont disputé plus de cent rencontres sous le maillot de la franchise : Leon MacDonald, Justin Marshall, Reuben Thorne, Caleb Ralph, Greg Somerville, Chris Jack, Richie McCaw, Dan Carter, Andy Ellis, Kieran Read, Wyatt Crockett, Sam Whitelock, Owen Franks, Ryan Crotty, Matt Todd et Luke Romano. Enfin, trois joueurs des Crusaders ont été élus joueur de l'année par l'IRB : Daniel Carter (2005, 2012 et 2015), Kieran Read (2013) et Richie McCaw (2006, 2009 et 2010).

La mêlée des Crusaders contre les Brumbies en mai 2006

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts difficiles : 1996-1997[modifier | modifier le code]

La franchise des Crusaders est créée pour représenter l'une des cinq franchises néo-zélandaises lors de l'édition inaugurale du Super 12 en 1996. Appelée les Canterbury Crusaders, ils représentent alors les fédérations provinciales de Buller, Canterbury, Mid-Canterbury, South Canterbury, Tasman, et West Coast[1],[2] Le capitaine des Crusaders est alors Richard Loe et l'entraîneur est Vance Stewart[3]. Les Crusaders ont lutté durant la saison inaugurale et ont terminé en bas de tableau avec seulement deux victoires[4]. Les Crusaders disputent la première année du Super 12 et avec seulement deux victoires, ils terminent derniers au classement[4].

Ces résultats conduisent à changer de capitaine et d'entraîneur l'année suivante avec Todd Blackadder succédant à Loe comme capitaine et Wayne Smith qui devient entraîneur[3]. Avec cinq victoires, l'équipe progresse et termine à la sixième place[5]. L'amélioration a été particulièrement évidente lors de la courte défaite 28-29 contre les champions en titre les Blues, pour une défaite concédée 49-18 l'année précédente. Les Blues gagneront de nouveau le trophée en 1997[6]. Lors du dernier match de la saison, les Crusaders battent les Queensland Reds 48-3 à Lancaster Park, aujourd'hui appelé AMI Stadium[5].

Âge d'or : triplé 1998-2000[modifier | modifier le code]

En 1998, les Crusaders remportent leur premier titre malgré un départ difficile où sur quatre rencontres, ils concèdent trois défaites. Ils se qualifient pour les demi-finales grâce à sept victoires consécutives qui les conduisent à la seconde place du championnat. En demi-finale, ils accueillent les Coastal Sharks qu'ils battent 36-32[7]. En finale à l'Eden Park, les Crusaders sont opposés au Blues qui sont donnés favoris. Ces derniers sont menés 3-0 à la mi-temps, avant de prendre le dessus à la 53e minute (10-3 pour les Blues)[8]. Norm Maxwell inscrit un essai pour les Crusaders et il remet les équipes à égalité 10-10, puis après une pénalité de chaque côté, le score est de 13-13[9]. À ce moment-là, Andrew Mehrtens envoie James Kerr à l'essai à une minute de la fin du temps réglementaire et après sa transformation[10], les Crusaders remportent le match 20-13. Andrew Mehrtens aura inscrit 206 points au cours de la saison (record du Super 12[11]). À leur retour, les Crusaders fêtent le titre dans une parade à Christchurch où 100 000 personnes les attendent[9].

En 1999, ils remportent de nouveau le trophée malgré une quatrième place finale de la saison règulière acquise in extremis grâce à quatre victoires lors des quatre derniers matchs[12],[13]. Qualifiés pour les demi-finales, ils écartent les Queensland Reds (pourtant premiers de la saison règulière) et ils battent en finale les Otago Highlanders (aujourd'hui appelé les Highlanders)[13]. Cette finale s'est déroulée de nouveau chez l'adversaire des Crusaders mais cela ne les a pas empêchés de s'imposer 24-19 avec un essai décisif où Afato So'oalo transmet le ballon à Jeff Wilson qui inscrit l'essai[14],[15].

Après la défaite des All Blacks en demi-finale de la coupe du monde 1999, Wayne Smith succède à John Hart au poste de sélectionneur de l'équipe des Nouvelle-Zélande[16]. Robbie Deans prend la place donc de Smith au poste d'entraîneur des Crusaders. Pour sa première saison il leur permet de remporter un troisième titre d'affilée en Super 12[3]. Après avoir fini second du championnat, ils battent 37-15[17] les Highlanders au Jade Stadium à domicile[18],[19], notamment grâce à deux essais de Marika Vunibaka dans les vingt dernières minutes. En finale contre les Brumbies à Canberra en Australie, malgré un temps exécrable avec du grésil et de la neige[20], Mehrtens permet à son équipe de mener 12-6 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, les Brumbies reviennent dans le match et mènent 19-17[20], Mehrtens réussit de nouveau une pénalité pour donner la victoire aux siens sur le score de 20-19[21].

les Crusaders.

Toujours présents : 2001-2005[modifier | modifier le code]

Après trois titres consécutifs en Super 12, les Crusaders terminent dixième en 2001, ce qui constitue leur plus mauvais rang depuis 1996. Il s'agit de la dernière saison de leur capitaine Todd Blackadder avant qu'il parte jouer à Édimbourg Rugby en Écosse[22].

2002 est un retour au haut sommet au niveau des résultats des Crusaders, en effet ils restent invaincus durant toute la saison pour s'emparer de leur quatrième titre. Bien qu'ils remportent leur onze matchs en championnats, sept de ces rencontres furent sur un score avec un écart entre un et sept points[23]. Dans une de ces rencontres, ils établissent un record lors de leur face-à-face contre les Waratahs sur le score de 96-19. Ils battent en demi-finale les Highlanders 34-23 (18-6 à la mi-temps) puis accueillent les Brumbies en finale au Jade Stadium. Bien que ces derniers mènent 11-3 à la mi-temps, la possession de balle est de 70 % pour les Crusaders[24], en seconde période les Crusaders les battent 31-13 avec un essai de Caleb Ralph à la dernière minute[24],[25]. Il s'agit de la première saison de Reuben Thorne en tant que capitaine, (il est également capitaine des All Blacks lors de la coupe du monde 2003).

L'année suivante, les Crusaders remportent tous leurs matchs jusqu'à une défaite étonnante 39-5 contre les Blues et ils terminent second du championnat. En demi-finale, ils affrontent les Hurricanes, entraînés par un ancien entraîneur adjoint des Crusaders Colin Cooper ; malgré sa connaissance du jeu de son adversaire, les Crusaders gagnent 39-16. En finale, ils affrontent les Blues, autre équipe entraînée par un ancien entraîneur adjoint des Crusaders. À la mi-temps, Mark Hammett permet aux Crusaders de mener 10-6 grâce à deux essais[26]. Mais en seconde période les Blues reviennent dans la partie et mènent 21-10 à dix minutes de la fin. Malgré un essai transformé, les Crusaders ne parviennent pas à rattraper le retard au score pour gagner et ils sont battus 21-17[26].

Ils débutent la saison 2004 avec deux défaites contre les Waratahs puis les Blues[27]. Ils finissent malgré tout seconds du championnats avec sept victoires[28]. Ils remportent la demi-finale contre les Stormers au Jade Stadium sur le score de 27-16[28]. En finale, ils sont opposés aux Brumbies au Canberra Stadium pour une revanche de la finale de 2000. Les Brumbies dominent la finale et mènent dans les 20 premières minutes 33-0[29]. Les Crusaders réussissent à sauver l'honneur pour finalement être battus 47-38[28].

En 2005, la saison débute par un nouveau face-à-face contre les Brumbies que ces derniers gagnent[30]. Durant une partie contre les Bulls, le capitaine Richie McCaw connu un terrible choc qui le tient éloigner des terrains durant cinq semaines ce qui n'empêche pas l'équipe de terminer première en championnat[31],[32]. Il effectue son retour pour la demi-finale contre les Hurricanes où ils s'imposent[31],[32]. En finale au Jade Stadium, les Crusaders remportent leur cinquième titre en battant 35-20 les Waratahs[33].

En raison de leurs sept finales disputées et de cinq titres obtenus, les Crusaders sont autorisés à conserver le trophée Super 12[34]. Après la saison 2005, le club voit les départs d'Andrew Mehrtens et de Justin Marshall (tous deux sont présents au club depuis 1996).

Le championnat change, les Crusaders restent au sommet : 2006 à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Touche disputée entre les Crusaders et les Bulls en mai 2006 au Jade Stadium et victoire finale des Crusaders 35-15

En 2006, le Super 12 devient le Super 14 en intégrant deux nouvelles équipes : Western Force représentant l'Australie-Occidentale et Southern Spears représentant la Free State-Northern Cape d'Afrique du Sud. Ils terminent premiers en championnat avec onze victoires, un nul et une défaite (contre les Brumbies)[35]. En demi-finale, ils battent les Bulls et affrontent les Hurricanes en finale au Jade Stadium dans un épais brouillard[36], d'où le départ de nombreux spectateurs en raison du manque de visibilité du jeu[36]. À 20 minutes de la fin, les deux équipes se trouvent à égalité sur le score de 9-9, avant que Casey Laulala inscrit le seul essai de la partie permettant aux Crusaders de remporter le premier Super 14 sur le score de 19-12[36].

En 2007, sept joueurs des Crusaders ne participent pas aux premiers matchs de la compétition en raison de leur préparation à la coupe du monde 2007[37] avec les All Blacks (Chris Jack, Richie McCaw, Greg Somerville, Reuben Thorne, Dan Carter, Leon MacDonald, et Aaron Mauger[38]). Ils effectuent leur retour lors de la huitième journée contre les Stormers[39]. Ils terminent deuxième du championnat, entre-temps il remporte leur match 53-0 contre les Western Forces au Jade Stadium lors de la dixième journée[40] (il s'agit de leur centième victoire en Super rugby, première franchise à réussir cette performance[41]). Lors de la dernière journée, ils sont opposés au Chiefs mais perdent leur confrontation sur le score de 30-24 au Jade Stadium mettant fin à 26 victoires consécutives dans leur stade[42]. Cela ne les empêche de se qualifier pour les demi-finales en terminant troisième du championnat. Par contre, ils doivent disputer leur demi-finale à l'extérieur. En demi-finale, ils se font battre 27-12 par les Bulls

[43].

Parcours en Super Rugby[modifier | modifier le code]

2011, le format change encore et le Super 14 devient le Super Rugby. Une année très spéciale pour les Crusaders, avec en début d'année un tremblement de terre qui touche leur ville de Christchurch. Les Crusaders ne joueront aucun match à domicile en 2011, parcourant pas moins de 100 000 kilomètres au cours de la saison, avec notamment un match à Londres contre les Sharks sud-africains. Malgré tout, ils terminent troisièmes de la conférence néo-zélandaise, éliminent les Sharks 36-8 en barrage, puis vont battre les Stormers 29-10 au Newlands. Ils s'inclinent en finale chez les Reds 18 à 13.

En 2012, Christchurch est à nouveau sur le calendrier, avec les matchs à domicile joués au Rugby League Park , le stade du rugby à XIII, en attendant le nouveau stade. Les Crusaders figurent toujours parmi les favoris de la compétition, même s'ils seront privés de Richie McCaw et de Daniel Carter pour le début de saison.


Les Crusaders et le coronavirus : 2020[modifier | modifier le code]

Alors que le monde est en proie à une crise sanitaire inédite, plusieurs joueurs des Crusaders se seraient entraînés en groupe malgré le confinement dans un parc (Malvern Park) de Christchurch. Parmi eux, Richie Mo'unga aurait été reconnu. La fédération néo-zélandaise a immédiatement réprimandé les joueurs.[44]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Le , la franchise des Crusaders présente un nouveau logo, abandonnant le visuel du croisé au profit d'un tohu maori, qui est adopté à partir de la saison 2020[45],[46]. Ce changement fait écho aux attentats de Christchurch visant deux mosquées de la ville quelques mois plus tôt[47].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Parcours dans le Super rugby[modifier | modifier le code]

Effectif Super Rugby 2020[modifier | modifier le code]

Nom Poste Date de naissance Nationalité sportive Sélections
(PM)
Club provincial Club précédent Année d'arrivée au club
Andrew Makalio Talonneur 22/01/1992 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Tasman RU Débuts au club 2017
Brodie McAlister Talonneur 16/06/1997 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2019
Codie Taylor Talonneur 31/03/1991 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 50 (55) Canterbury RFU Débuts au Club 2013
Michael Alaalatoa Pilier 28/08/1991 Drapeau des Samoa Samoa 5 (5) Manawatu RU Drapeau : Australie Waratahs 2016
Harrison Allan Pilier 7/05/1997 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2018
George Bower Pilier 28/05/1992 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Otago RFU Débuts au Club 2019
Oliver Jager Pilier 05/07/1995 Drapeau de l'Irlande Irlande - Canterbury RFU Débuts au Club 2017
Joe Moody Pilier 18/09/1988 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 46 (25) Canterbury RFU Débuts au Club 2012
Isileli Tu'ungafasi Pilier 10/01/1995 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Northland RU Débuts au Club 2019
Scott Barrett Capitaine Deuxième ligne 20/11/1993 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 36 (25) Taranaki RFU Débuts au Club 2014
Mitchell Dunshea Deuxième ligne 18/11/1995 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2016
Luke Romano Deuxième ligne 16/02/1986 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 31 (10) Canterbury RFU Débuts au Club 2011
Quinten Strange Deuxième ligne 21/08/1996 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Tasman RU Débuts au Club 2017
Ethan Blackadder Troisième ligne 22/05/1995 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Tasman RU Débuts au Club 2018
Tom Christie Troisième ligne 04/03/1998 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2020
Whetu Douglas Troisième ligne 18/04/1991 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Drapeau : Italie Benetton Trévise 2019
Cullen Grace Troisième ligne 20/12/1999 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2020
Billy Harmon Troisième ligne 23/12/1994 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2018
Sione Havili Troisième ligne 25/01/1998 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Tasman RU Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 2020
Tom Sanders Troisième ligne 05/02/1994 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Drapeau : Nouvelle-Zélande Chiefs 2018
Mitchell Drummond Demi de Mêlée 15/02/1994 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1 (0) Canterbury RFU Débuts au Club 2014
Ere Enari Demi de Mêlée 30/05/1997 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au club 2019
Bryn Hall Demi de Mêlée 03/02/1992 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - North Harbour RU Drapeau : Nouvelle-Zélande Blues 2017
Fergus Burke Demi d'Ouverture 03/09/1999 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2020
Brett Cameron Demi d'Ouverture 04/10/1996 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1 (0) Canterbury RFU Débuts au Club 2018
Richie Mo'unga Demi d'Ouverture 25/05/1994 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 17 (132) Canterbury RFU Débuts au Club 2016
Braydon Ennor Centre 16/07/1997 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au club 2018
Inga Finau Centre 21/08/1994 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2020
Jack Goodhue Centre 13/06/1995 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 13 (15) Northland RU Débuts au Club 2016
Dallas McLeod Centre 30/04/1999 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Canterbury RFU Débuts au Club 2020
George Bridge Ailier 01/04/1995 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 9 (45) Canterbury RFU Débuts au club 2017
Leicester Fainga'anuku Ailier 11/10/1999 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Tasman RU Débuts au Club 2019
Manasa Mataele Ailier 27/11/1996 Drapeau des Fidji Fidji - Taranaki RU Débuts au Club 2017
Fetuli Paea Ailier 16/08/1994 Drapeau des Tonga Tonga 2 (0) Tasman RU Débuts au Club 2020
Sevu Reece Ailier 13/02/1997 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 7 (20) Waikato RU Débuts au Club 2019
David Havili Arrière 23/12/1994 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 3 (5) Tasman RU Débuts au Club 2015
Will Jordan Ailier 24/02/1998 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Tasman RU Débuts au Club 2019

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur des Canterbury Crusaders.
Daniel Carter lors d'une tentative de transformation

Seize joueurs ont disputé 100 matchs ou davantage pour les Crusaders: Leon MacDonald, Justin Marshall, Reuben Thorne, Caleb Ralph, Greg Somerville, Chris Jack, Richie McCaw, Dan Carter, Andrew Ellis, Kieran Read, Wyatt Crockett, Sam Whitelock, Owen Franks, Ryan Crotty, Matt Todd et Luke Romano. Le demi de mêlée Justin Marshall est le premier à atteindre ce seuil, en évoluant sous les couleurs des Crusaders entre 1996 et 2005[48]. Reuben Thorne et Caleb Ralph le rejoignent ensemble; cependant, Ralph dispute neuf rencontres avec d'autres franchises : trois avec les Chiefs et six avec les Blues[49],[50].

Entraîneurs des Crusaders[modifier | modifier le code]

Saison Manager Adjoint(s)
1996 Vance Stewart Aussie Mclean
1997 Wayne Smith Peter Sloane
1998
1999
2000 Robbie Deans Steve Hansen
2001
2002 Colin Cooper
2003 Don Hayes
2004
2005 Vern Cotter Rob Penney
2006 Mark Hammett
2007 Todd Blackadder
2008 Mark Hammett
2009 Todd Blackadder Mark Hammett Daryl Gibson
2010
2011 David Hewett
2012 Aaron Mauger
2013 Tabai Matson
2014
2015
2016
2017 Scott Robertson Brad Mooar Leon MacDonald Jason Ryan
2018 Ronan O'Gara
2019
2020 Scott Hansen Mark Jones

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. McIlraith (2005), pg 320.
  2. The Marlborough and Nelson Bays unions have since amalgamated to form the Tasman Rugby Union.
  3. a b et c McIlraith (2005), pg 321.
  4. a et b McIlraith (2005), pg 235.
  5. a et b McIlraith (2005), pg 243
  6. Gifford (2004), pg 159.
  7. McIlraith (2005), pg 252.
  8. Gifford (2004), pg 171.
  9. a et b Gifford (2004), pg 172.
  10. McIlraith (2005), pg 85.
  11. McIlraith (2005, pg 335.)
  12. Gifford (2004), pg 174.
  13. a et b McIlraith (2005), pg 260.
  14. Gifford (2004), pg 175.
  15. McIlraith (2005), pg 106.
  16. Polenski (2003), pg 242.
  17. McIlraith (2005), pg 124.
  18. McIlraith (2005), pg 268.
  19. McIlraith (2005), pg 269.
  20. a et b Gifford (2004), pg 179.
  21. McIlraith (2005), pg 125.
  22. Avant de partir à Édimbourg, Todd Blackadder aida l'équipe de Canterbury NPC à remporter le championnat provincial national.
  23. Sept points est significatif car il s'agit des points obtenus pour un essai converti
  24. a et b Gifford (2004), pg. 189
  25. McIlraith (2006), pg. 165
  26. a et b McIlraith (2005), pg. 186.
  27. McIlraith (2005), pg. 191.
  28. a b et c McIlraith (2005), pg. 302.
  29. McIlraith (2005), pg. 188
  30. McIlraith (2005), pg 303.
  31. a et b McIlraith (2005), pg 203.
  32. a et b McIlraith (2005), pg 310.
  33. McIlraith (2005), pg 311.
  34. The Moments that Mattered – The Building of the Crusaders’ Dynasty.
  35. 2006 Super 14 Table.
  36. a b et c Crusaders shine through the fog to claim title.
  37. All Blacks pulled out of the Super 14.
  38. Henry reveals his 'World Cup.
  39. Reconditioning All Blacks to face Stormers.
  40. Crusaders crush Force 53-0 in Super 14
  41. . Il s'agit également de leur première victoire contre les Western Force.
  42. Chiefs upset Crusaders.
  43. Bulls, Sharks set up all South African final.
  44. « Nouvelle-Zélande : des joueurs des Crusaders surpris en train de s'entraîner en plein confinement », sur lequipe.fr, quotidien sportif,
  45. (en) « Mā pango mā whero », sur crusaders.co.nz, (consulté le 11 mars 2020).
  46. (en) « New logo for Crusaders by Designworks », sur underconsideration.com, (consulté le 11 mars 2020).
  47. (en) AFP, « New Zealand rugby side changes logo after mosque killing », sur sportstar.thehindu.com, (consulté le 11 mars 2020).
  48. (en) « Justin Marshall », sur stats.allblacks.com, Fédération néo-zélandaise de rugby à XV (consulté le 30 novembre 2011)
  49. (en) Richard Knowler, Reubie's 100 proves thorn in Reds' side, The Press (Christchurch), , D1 p.
  50. (en) Richard Knowler, Ever-ready Ralph set for 100th, The Press (Christchurch), , D7 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]