Jean-Claude Skrela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Claude Skréla

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (67 ans)
à Colomiers (France)
Taille 1,87 m
Position troisième ligne aile puis entraîneur
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
US L'Isle-Jourdain
FC Auch Gers
Stade toulousain
 
 
109 (105)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1971-1978 Drapeau : France France 46 (40)
Carrière d'entraîneur
Période Équipe  
1983-1993
1994-1995
1995-1999
Stade toulousain
US Colomiers
Drapeau : FranceFrance

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean-Claude Skrela, né le à Colomiers, est un joueur de rugby à XV international français. Il évolue au poste de troisième ligne aile, il fait partie de l'équipe qui remporte le Grand Chelem lors de l'édition de 1977, édition remportée avec seulement les quinze mêmes joueurs.

Après sa carrière de joueur, il devient entraîneur, dirigeant le Stade toulousain, club dont il a défendu les couleurs en tant que joueur, et qu'il conduit à trois titres de champion de France en 1985, 1986 et 1989. Après une saison à l'US Colomiers, il est nommé sélectionneur de l'équipe de France, poste qu'il occupe de 1995 à 1999. Il remporte deux Grands Chelems, en 1997 et 1998 et termine par une finale de la Coupe du monde de rugby 1999.

Directeur technique national du rugby français de 2004 à 2014, il occupe depuis cette date le rôle de manager de l'équipe de France de rugby à sept.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Skrela est l'un des sept enfants d'une famille d'immigrés polonaise installés comme agriculteurs à Cornebarrieu[1]. Il perd son père alors qu'il n'a qu'une dizaine d'années[1]. Comme ses frères, il aidera sa mère en assumant le travail de la ferme[1].

Son fils, David Skrela, est demi d'ouverture dans plusieurs clubs français et en équipe de France, et sa fille, Gaëlle Skrela, est basketteuse professionnelle à Lattes-Montpellier et en équipe de France.

Joueur[modifier | modifier le code]

Il commence le rugby avec l'Union sportive L'Isle-Jourdain avec lequel il sera, à 18 ans, champion de France de 4e série en 1967 et marquera l'un des 3 essais de son équipe en finale face aux héraultais de Lespignan[2]. Il joue ensuite au FC Auch Gers puis signe en 1970 au Stade toulousain[1]. Il devient rapidement un joueur incontournable du club. Il est rapide, explosif, intraitable en défense, omniprésent en attaque[1]. À tel point qu'il deviendra capitaine de l'équipe, notamment celui de la finale du championnat perdue 10 à 6 face à Béziers en 1980[1]. Cela restera l'unique finale de championnat de sa carrière[1] .

Le XV de France le réclame dès 1971, et un test au Kings Park Stadium de Durban en Afrique du Sud, d'où il rapporte un match nul (8-8) contre les Springboks à l'issue d'une rencontre marquée par l'une des plus terrifiantes bagarres entre avants[1].

Gabarit impressionnant pour son époque, il remporte le Grand Chelem 1977 avec Jean-Pierre Rives et Jacques Fouroux (il est également covainqueur du tournoi en 1973). À l'époque, il constitue avec Jean-Pierre Rives et Jean-Pierre Bastiat la meilleure troisième ligne du monde. Jean-Luc Joinel constituant un remplaçant de luxe. Pour l'anecdote, il fut le premier joueur à marquer un essai comptant pour quatre points, lors d'un test-match en 1971. Il obtient l'Oscar du Midi olympique (meilleur joueur français du championnat) en 1976.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Il met très tôt un terme à sa carrière pour se consacrer à son club, le Stade toulousain, dont il devient coentraineur avec Pierre Villepreux. Après avoir formé un duo indissociable en tant que joueur avec Jean-Pierre Rives, il en forme un nouveau en tant qu'entraîneur avec Pierre Villepreux[1]. Entre 1971 et 1978, ces deux-là ont joué ensemble six saisons au Stade toulousain et parfois en équipe de France[1]. Skrela n'est pas étranger au retour de Villepreux dans l'effectif du club lors de la saison 1977-1978. Ils mènent le club toulousain à la victoire du Championnat de France en 1985, 1986 et 1989[1]. Villepreux parti, Skrela reste jusqu'en 1992, associé tour à tour à Guy Novès et Christian Gajan, avant de rejoindre l'US Colomiers pour une saison en 1994[1].

En 1995, il devient le sélectionneur de l'équipe de France, succédant alors à Pierre Berbizier. Il fait alors appel à Pierre Villepreux à ses côtés. Avec eux, l'équipe de France remporte deux Grands Chelems (1997 et 1998) et perd la finale de la Coupe du monde de rugby 1999. Malgré le souhait du président de la FFR, il décide de partir la tête haute[1]. Il est alors remplacé par Bernard Laporte.

Il a rédigé l'ouvrage Le tournant du jeu - rugby, ma vie aux éditions Grasset, en 2000. Il tient une chronique mensuelle dans Le Journal du Rugby.

Il est directeur sportif du Centre national du rugby à Linas-Marcoussis puis directeur technique national de janvier 2004 à octobre 2014. Il succède à Pierre Villepreux, qui prend sa retraite. En octobre 2014, Didier Retière, son adjoint, lui succède. Il devient aussi le manager de l'équipe de France de rugby à sept.

En 2015, il fait partie de la commission de nomination du nouveau sélectionneur du XV de France présidée par Pierre Camou aux côtés de Serge Blanco, Jean Dunyach, Jo Maso, Jean-Pierre Lux et Didier Retière mise en place le vendredi quand le comité directeur de la FFR a arrêté le calendrier de nomination du sélectionneur[3]. Le , la Fédération française de rugby à XV annonce officiellement que Guy Novès sera le prochain sélectionneur[4].

Clubs[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Stade toulousain de 1983 à 1993
  • US Colomiers de 1994/1995
  • Drapeau : France France de 1995 à 1999
  • Septembre 2002-janvier 2004 : Directeur sportif du centre technique de Marcoussis.
  • janvier 2004-octobre 2014 : Directeur Technique National
  • Manager de l'équipe de France de rugby à 7.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Gérard Schaller, Jeu de mains, jeu de toulousains, Hugo Sport, .
  2. a et b Histoire de L'USL
  3. « XV de France : le successeur de Philippe Saint-André connu en mai », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest,‎ (consulté le 30 mai 2015).
  4. « Guy Novès sera bien le nouveau sélectionneur du XV de France », sur www.lemonde.fr, Le Monde,‎ (consulté le 31 mai 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]