Banthelu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Banthelu
Banthelu
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Val-d'Oise
Arrondissement Pontoise
Intercommunalité Communauté de communes Vexin - Val de Seine
Maire
Mandat
Gérard Leharivelle
2020-2026
Code postal 95420
Code commune 95046
Démographie
Gentilé Banthelusiens
Population
municipale
151 hab. (2018 en augmentation de 9,42 % par rapport à 2013)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 00″ nord, 1° 49′ 00″ est
Altitude 130 m
Min. 107 m
Max. 168 m
Superficie 8,10 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Vauréal
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Banthelu
Géolocalisation sur la carte : Val-d'Oise
Voir sur la carte topographique du Val-d'Oise
City locator 14.svg
Banthelu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Banthelu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Banthelu
Liens
Site web banthelu.fr

Banthelu est une commune française située dans le département du Val-d'Oise en région Île-de-France. Ses habitants sont appelés les Banthelusiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se trouve au carrefour de deux routes dans une vallée.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Banthelu est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[5],[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bantellutum en 1249, Bautellu, Banterlu, Bantarlu[7].

Les noms de lieux terminés par -lu sont en relation avec le latin lucus « bois, bois sacré »[8]. Voir pour exemple Andelu (Yvelines), Ardelu (Eure-et-Loir), Orlu (Eure-et-Loir), etc. Le sens de « bois sacré » pour lucus, dans la langue populaire et en toponymie, est exceptionnel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Michel Bouillette DVD[réf. nécessaire]  
2014[9] En cours
(au 29 avril 2014)
Gérard Leharivelle    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[11].

En 2018, la commune comptait 151 habitants[Note 3], en augmentation de 9,42 % par rapport à 2013 (Val-d'Oise : +3,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
225184190189194204211207180
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
206176185182172152167167170
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
160158144141140149112140165
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
122108123119125138126122145
2018 - - - - - - - -
151--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

Ruines de l'ancienne église, avec l'église de 1960 en arrière-plan.
  • Ruines de l'église Saint-Gédéon, au cimetière (inscrites par arrêté du 4 février 1927[14]) : L'église Saint-Gédéon est l'un des plus anciens édifices du Vexin français au moment de son inscription, mais le bombardement en août 1944 la détruit presque entièrement, ne laissant debout que le chœur au chevet plat et le croisillon nord du transept[15]. Banthelu est érigé en paroisse en 1070, quand le fils Ingelramne (ou Enguerrand), chevalier de Cléry, entre à l'abbaye Saint-Martin de Pontoise. À cette occasion, le seigneur local offre l'église Saint-Gédéon et ses revenus à l'abbaye, vœu renouvelé à la fin de sa vie quand il se fait moine à son tour. L'église primitive est agrandie au XIIe et XIIIe siècle et restauré au XVe siècle. Avant sa destruction, l'église suit un plan cruciforme, avec un unique bas-côté. L'intérieur de la nef est recouverte de lambris du XVIIe siècle. Les fenêtres romanes sont en partie murées, mais les chapiteaux romans de la croisée du transept et du croisillon sud du transept (détruits) sont apparemment conservés en l'état. Le clocher central et carré s'élève au-dessus du carré du transept et comporte deux étages. Sur le second étage, chaque face est percée de deux baies géminées plein cintre, ornées de deux tores et encadrées de colonnettes à chapiteaux, retaillés en 1882. Le toit du clocher est à quatre versants. La façade occidentale ne date que de 1888 et reflète le style néoclassique. Le portail est précédé d'un péristyle porté par quatre colonnes sur socle carré, et le haut de la façade est percée d'une rosace[16].

Autres éléments du patrimoine[modifier | modifier le code]

Château du Plessis-le-Veneur.
  • Église Saint-Gédéon : La nouvelle église est construite en 1960 selon les plans de l'architecte Delaunay. Elle se compose d'une nef unique terminé en cul-de-four. Les vitraux en dalle de verre représentent saint Gédéon et Jean-Marie Vianney, dit le saint curé d'Ars. La pierre de fondation de l'ancienne église est placée sur l'autel. La croix a été confectionnée à partir d'un morceau de la charpente. D'autres vestiges de l'ancienne église sont exposés dans l'église, dont la pierre tombale de Jeanne de Villiers, ancienne dame de Banthelu, ou la statue d'un ange (XVIIIe siècle), placé sous le péristyle formé par le toit débordant. Les deux autres statues proviennent par contre de Cléry-en-Vexin. Le clocher en bâtière est placé un peu à l'écart[15].
  • Ferme du château Maigret : Cette ferme avec ses bâtiments agencés autour d'une cour fermée provient de la fin du XVIIe siècle et présente un caractère assez homogène. Le colombier carré est intégré dans d'anciennes étables et comporte deux étages[15].
  • Château de Plessis-le-Veneur : il est situé à l'écart du village, sur l'ancien tracé de la RN 14, à la sortie de Cléry-en-Vexin en direction de Magny-en-Vexin.
  • Manoir de Presles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Banthelu

La commune de Banthelu ne dispose pas de blason.

Banthelu au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Léon Plancouard, « Notice sur l'église de Banthelu », Commission des antiquités et des arts du département de Seine-et-Oise, Versailles, vol. 12,‎ , p. 129-138 (ISSN 1146-9994, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Communes limitrophes de Banthelu » sur Géoportail..
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 6 avril 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 6 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 6 avril 2021).
  5. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur insee.fr (consulté le 6 avril 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 6 avril 2021).
  7. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  8. Albert Dauzat
  9. « Les maires du Val-d'Oise » [PDF], Les élus du Val-d'Oise, (consulté le 13 septembre 2015).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. Notice no PA00079997, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. a b et c Jean-Loup Corbasson, Pascal Goutrat et Stéphane Gasser, « Le patrimoine des communes du Val-d’Oise : Banthelu », Collection Le Patrimoine des Communes de France, Paris, Flohic Éditions, vol. II,‎ , p. 533-534 (ISBN 2-84234-056-6).
  16. « L'église de Banthelu », sur Banthelu (site officiel) (consulté le 25 octobre 2012).