Montalet-le-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montalet.
Montalet-le-Bois
La mairie de Montalet-le-Bois installée dans l'ancien moulin.
La mairie de Montalet-le-Bois installée dans l'ancien moulin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Mantes-la-Jolie
Canton Limay
Intercommunalité Grand Paris Seine et Oise
Maire
Mandat
Michel Hanon
2014-2020
Code postal 78440
Code commune 78416
Démographie
Population
municipale
327 hab. (2015 en stagnation par rapport à 2010)
Densité 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 50″ nord, 1° 49′ 36″ est
Altitude Min. 66 m
Max. 180 m
Superficie 3,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte administrative des Yvelines
City locator 14.svg
Montalet-le-Bois

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

Voir sur la carte topographique des Yvelines
City locator 14.svg
Montalet-le-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montalet-le-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montalet-le-Bois

Montalet-le-Bois est une commune du département des Yvelines, dans la région Île-de-France, en France, située à 20 km environ à l'est de Mantes-la-Jolie et à 8 km au nord-ouest de Meulan.

Montalet-le-Bois est incluse dans le périmètre du parc naturel régional du Vexin français.

Ses habitants sont appelés les Montalboisiens.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Monstellet[1], avec le suffixe diminutif -et signifiant le « petit mont »[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Position de Montalet-le-Bois dans les Yvelines.
Locator Dot.png

Située dans le sud du Vexin français, Montalet-le-Bois est une petite commune rurale au territoire vallonné et partiellement boisé. Elle est limitrophe de Lainville-en-Vexin au nord-ouest, de Sailly à l'ouest, de Brueil-en-Vexin et Oinville-sur-Montcient au sud et de Jambville à l'est.

À l'écart des grands axes, la commune est reliée par des chemins départementaux aux communes voisines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 327 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2010 (Yvelines : +1,32 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
150 173 156 194 197 192 201 187 195
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
187 164 173 170 170 139 172 185 172
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
174 147 137 131 153 136 140 125 133
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
150 134 131 149 244 291 322 326 340
2015 - - - - - - - -
327 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (13,5 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,9 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 22,5 %, 15 à 29 ans = 18,1 %, 30 à 44 ans = 28,1 %, 45 à 59 ans = 19,4 %, plus de 60 ans = 11,9 %) ;
  • 50,9 % de femmes (0 à 14 ans = 21,7 %, 15 à 29 ans = 16,9 %, 30 à 44 ans = 23,5 %, 45 à 59 ans = 22,9 %, plus de 60 ans = 15 %).
Pyramide des âges à Montalet-le-Bois en 2007 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
1,3 
75 à 89 ans
3,6 
10,6 
60 à 74 ans
11,4 
19,4 
45 à 59 ans
22,9 
28,1 
30 à 44 ans
23,5 
18,1 
15 à 29 ans
16,9 
22,5 
0 à 14 ans
21,7 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les maires de Montalet-le-Bois[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1995 2001 Robert Biesse    
mars 2001 2004 Robert Biesse[9]    
2004 2008 Michel Hanon    
mars 2008 2014 Michel Hanon[10]    
Les données manquantes sont à compléter.

Instances administratives et judiciaires[modifier | modifier le code]

La commune de Montalet-le-Bois appartient au canton de Limay et est rattachée à la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise.

Sur le plan électoral, la commune est rattachée à la huitième circonscription des Yvelines, circonscription mi-rurale, mi-urbaine du nord-ouest des Yvelines centrée autour de la ville de Mantes-la-Jolie, dont le député est Cécile Dumoulin (UMP).

Au plan judiciaire, Montalet-le-Bois fait partie de la juridiction d’instance de Mantes-la-Jolie et, comme toutes les communes des Yvelines, dépend du tribunal de grande instance ainsi que de tribunal de commerce sis à Versailles[11],[12].

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture.

Culture[modifier | modifier le code]

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame.

La ville participe au Concours des villes et villages fleuris et possède une fleur en 2007[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pouillés de la province de Rouen - Page 66.
  2. Claude Guizard, Lexique toponymique de l’arrondissement de Mantes-la-Jolie, page 20.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. « Évolution et structure de la population à Montalet-le-Bois en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 21 avril 2011)
  8. « Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 21 avril 2011)
  9. « La liste des maires - "Troisième tour" des municipales », Le Courrier de Mantes,‎ .
  10. « Montalet-le-Bois », Union des maires des Yvelines (consulté le 21 avril 2011).
  11. « Tribunal d'instance de Mantes la Jolie - Liste des communes et cantons », Cour d'appel de Versailles (consulté le 18 avril 2011).
  12. « Tribunal de grande instance de Versailles - », Cour d'appel de Versailles (consulté le 18 avril 2011).
  13. Palmarès du Concours des villes et villages fleuris dans les Yvelines