Auneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auneau
L'hôtel de ville.
L'hôtel de ville.
Blason de Auneau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement Chartres
Canton Auneau (bureau centralisateur)
Intercommunalité Beauce Alnéloise
Code postal 28700
Code commune 28015
Démographie
Gentilé Alnélois(e)
Population 4 223 hab. (2013)
Densité 248 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 45″ nord, 1° 46′ 25″ est
Altitude Min. 120 m – Max. 157 m
Superficie 17,05 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Auneau-Bleury-Saint-Symphorien
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 15.svg
Auneau

Géolocalisation sur la carte : Eure-et-Loir

Voir sur la carte topographique d'Eure-et-Loir
City locator 15.svg
Auneau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Auneau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Auneau

Auneau est une ancienne commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle d'Auneau-Bleury-Saint-Symphorien. Les habitants d'Auneau sont les Alnélois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes et département limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Auneau
Levainville Bleury-Saint-Symphorien Prunay-en-Yvelines (Yvelines)
Oinville-sous-Auneau Auneau Orsonville (Yvelines)
Béville-le-Comte Roinville Aunay-sous-Auneau
vue d'avion d'Auneau

Site[modifier | modifier le code]

Carte d'Auneau et des communes limitrophes (2012).

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Axes ferroviaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Gare d'Auneau.
La gare d'Auneau au début du XXe siècle était un carrefour de plusieurs lignes ferroviaires.

Auneau est doté d'une gare SNCF, sur la ligne de Paris-Austerlitz via Brétigny - Tours, Châteaudun et Vendôme.

Auneau disposait autrefois de 2 gares :

  • Auneau-Ville qui desservait à la fois la ligne Auneau à Chartres via Béville-le-Comte, Houville-la-Branche, Nogent-le-Phaye et Beaulieu et la ligne Auneau-Dreux par Gallardon, Maintenon et Nogent-le-Roi. Cette gare est aujourd'hui fermée et les bâtiments ont été vendus à un ferrailleur.
  • Auneau-Embranchement, construite sur la ligne de Paris-Austerlitz à Tours via Brétigny, Dourdan, Châteaudun, Vendôme et la Membrolle-Choisille (lieu du raccordement à ligne allant du Mans à Tours) et qui se trouvait à l'origine de la ligne d'Auneau-embranchement à Étampes via Maisons, Sainville, Saint-Escobille, Chalo-Saint-Mars et Saint-Hilaire.

La gare d'Auneau-Embranchement dite autrefois d'Auneau-Orléans est toujours en activité.

Axes routiers[modifier | modifier le code]

Auneau est géographiquement très bien située, l’accès à la ville est favorisé par un réseau routier important. Bordée au nord par la RD 910 et l’A11 et à l’est par l’A10, seulement 25 km séparent Auneau de Chartres, de Rambouillet et de Dourdan. En empruntant l’A10, Auneau se situe à 70 km de Paris et 80 km d’Orléans.

  • A10 : Paris – Orléans – Bordeaux
  • A11 : Paris – Le Mans – Nantes
  • N10 : Chartres - Tours - Bordeaux
  • RN 191 : Ablis - Étampes

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par :

Histoire[modifier | modifier le code]

Auneau est une ancienne baronnie vassale du duché de Chartres. Dans les chartes, la ville porte les noms latins de "Auneellum", "Alnetellum", "Alneolum", "Alneelum" dont l'idiome français a fait Auneel, Aunel, Aulneau et Auneau. Ce nom est ancien et vient des aulnes qui couvraient l'emplacement où la commune a pris naissance. L'origine de la ville remonte avec certitude au Moyen Âge mais son emplacement pourrait avoir été occupé à l'époque romaine et gauloise. Le berceau de la ville semble avoir été à Saint-Rémy où s'élève l'église qui a été bâtie sur la fontaine sacrée des druides.

Lors de la bataille d'Auneau, le duc de Guise y fit reculer les protestants le 24 novembre 1587.

Le 20 décembre 1830, le roi Louis-Philippe Ier et sa famille vinrent à Auneau. C'est le député d'Eure-et-Loir, François-André Isambert qui lui présentera une députation de la Garde nationale de la commune.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires à partir de 1945
Période Identité Étiquette Qualité
1989 1995 Louis Legrand UDF Conseiller général
1995 2001 Jean Choquier DVG Conseiller général
2001 2004 Dominique Viel DVD  
2004 31 décembre 2015 Michel Scicluna DVD Cadre supérieur

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en [2],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 4 223 habitants.

De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006 [4].)
Liste des erreurs :
• Aucune année fournie au modèle
Histogramme de l'évolution démographique
EasyTimeline 1.90


Timeline generation failed: More than 10 errors found
Line 16: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute 'class="error">Erreur' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 16: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute 'manquant' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 16: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute 'pour' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 16: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute ''''<'''.</strong>' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 16: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute '<strong' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pairs.



Line 16: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- BarData definition invalid. Invalid attribute 'd’expression' found.

 Syntax: 'BarData = [bar:..] [barset:..] [link:..] [text:..]'



Line 17: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute 'class="error">Erreur' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 17: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute 'manquant' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 17: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute 'pour' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 17: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute ''''<'''.</strong>' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pair(s).



Line 17: <strong class="error">Erreur d’expression : opérande manquant pour '''<'''.</strong>

- Invalid attribute '<strong' ignored.

 Specify attributes as 'name:value' pairs.



Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Auneau en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90  ans ou +
1,7 
4,4 
75 à 89 ans
6,9 
10,5 
60 à 74 ans
11,4 
20,2 
45 à 59 ans
17,2 
22,3 
30 à 44 ans
23,3 
20,2 
15 à 29 ans
18,3 
21,8 
0 à 14 ans
21,2 
Pyramide des âges de l'Eure-et-Loir en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,2 
6,3 
75 à 89 ans
9,1 
12,4 
60 à 74 ans
13,1 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
21,1 
30 à 44 ans
20,3 
18,2 
15 à 29 ans
17,0 
20,4 
0 à 14 ans
18,6 

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Église Saint-Rémy d'Auneau et tour d'Auneau.

Église Saint-Rémy[modifier | modifier le code]

 Inscrit MH (1967)[7].
L'église fut érigée entre le XIe et XIIe siècle à l'emplacement du premier sanctuaire que les premiers chrétiens bâtirent près d'une fontaine druidique à l'époque pré-normande. De cette fontaine ne subsiste aujourd'hui que les traces d'un bassin accolé au mur nord de l'église. La fontaine Saint-Maur de Saint-Remy d'Auneau était l'une des plus importantes sources chartraines. Très populaire (7 à 8 000 personnes au XIXe siècle) en Beauce jusqu'au début du XXe siècle, elle est le centre d'un important pèlerinage. Elle passait alors pour guérir les paralytiques, les gouteux et les épileptiques qui s'y rendaient la veille de la Saint-Jean.

Château d'Auneau[modifier | modifier le code]

 Inscrit MH (1927)[8].
Le donjon fut l'un des lieux du tournage des films Les Petites Filles modèles (Jean-Claude Roy, 1970) et Le Seuil du vide (Jean-François Davy, 1971).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Jardin de la préhistoire d'Auneau : le jardin de la Préhistoire propose un parcours archéologique et botanique à travers une roselière au bord de l'Aunay. Des panneaux présentent à la fois l'environnement naturel et l'utilisation des plantes ainsi que les principaux résultats de la fouille du site mésolithique et néolithique du parc du château à Auneau. Des reconstitutions grandeur nature (colonnes du temps, hutte mésolithique, scène de chasse à l'aurochs, maison circulaire néolithique…) jalonnent le parcours[9].
  • Parc des Félins d'Auneau, ouvert en 1998 et transféré en septembre 2006 en Seine-et-Marne. Il s'agit d'un centre d'élevage consacré aux félins et situé dans le parc du château d'Auneau.
  • École de musique Marcel-Braie, Issue de la plus ancienne harmonie d’Eure-et-Loir, l’école de musique municipale d’Auneau propose et diffuse la musique à la frontière de trois départements (28, 91 et 78). Elle accueille environ 120 élèves.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

{{ | img1 = Blason ville fr Auneau (Eure-et-Loir).svg | l1 = 100px | legende1 = Blason de la commune d'Auneau | texte = Les armes de la commune d'Auneau se blasonnent ainsi :
deux écus accolés : 1 - de gueules à la bande d'argent, 2 - d'or à cinq cotices de gueules. }}

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]