La Membrolle-sur-Choisille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Choisille (homonymie).
La Membrolle-sur-Choisille
L'église.
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Tours
Canton Saint-Cyr-sur-Loire
Intercommunalité Tours Métropole Val de Loire
Maire
Mandat
Sébastien Marais
2014-2020
Code postal 37390
Code commune 37151
Démographie
Gentilé Membrollais
Population
municipale
3 220 hab. (2015 en augmentation de 7,01 % par rapport à 2010)
Densité 469 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 26′ 20″ nord, 0° 38′ 25″ est
Altitude Min. 51 m
Max. 94 m
Superficie 6,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
La Membrolle-sur-Choisille

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
La Membrolle-sur-Choisille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Membrolle-sur-Choisille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Membrolle-sur-Choisille
Liens
Site web www.la-membrolle-sur-choisille.fr

La Membrolle-sur-Choisille est une commune française située dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Membrolle-sur-Choisille est une commune d'Indre-et-Loire dans la région du Centre ; elle fait partie du canton de Luynes.

Située à 58 mètres d'altitude et voisine des communes de Mettray, de Fondettes, de Charentilly et de Saint-Cyr-sur-Loire.

2 999 habitants, appelés Membrollais et Membrollaises, résident sur la commune de la Membrolle-sur-Choisille sur une superficie de 6,87 km2 (soit 437 hab./km2).

La Membrolle-sur-Choisille est située à 47° 26' 17 de latitude Nord et 0° 38' 20 de longitude Est.

Le cours d'eau qui traverse La Membrolle-sur-Choisille est bien sûr la Choisille.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La Membrolle-sur-Choisille était jusqu'en 1873 un hameau de la commune de Mettray, mais celui-ci avait tellement grossi qu'il était devenu plus gros que le bourg principal. Les deux bourgs ont alors été séparés pour former deux communes indépendantes.

La commune connait un fort développement depuis les années 1970, porté par une croissance démographique soutenue par la proximité de la ville de Tours. Les lotissements se sont développés, à l'instar des pavillons dit « Mazagran » qui ont apporté à la commune 300 nouvelles maisons pour 800 habitants dans les années 2010. Entre 2010 et 2015, Membrolle connait la troisième plus forte croissance démographique de l'agglomération tourangelle[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 mars 2014 Jacques Merel RPR puis UMP Cadre puis chef d'entreprise
mars 2014 en cours Sébastien Marais UMP puis LR Maire, président du SICA, vice-président du Syndicat de gendarmerie, conseiller communautaire et membre du Bureau des Maires de la communauté agglomération de Tour(s)plus
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2016, le Conseil national de villes et villages fleuris de France a attribué une fleur à la commune au Concours des villes et villages fleuris[2].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1876. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2015, la commune comptait 3 220 habitants[Note 1], en augmentation de 7,01 % par rapport à 2010 (Indre-et-Loire : +2,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911 1921
801 794 763 706 699 686 652 675 727
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
776 837 929 1 061 1 194 1 261 1 217 1 885 2 569
1990 1999 2004 2009 2014 2015 - - -
2 644 2 928 3 054 3 016 3 129 3 220 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2006 a lieu le traditionnel Tournoi open d'échecs des Chevaux Légers de la Choisille. Celui-ci a lieu généralement à Pâques. Le club d'échecs fait partie des 100 meilleures écoles du jeu d'échecs de France.
  • Depuis 1996, chaque premier week-end de mai a lieu la Course de côte de la Choisille organisée par l’écurie MG Racing.
  • Depuis 2015, la municipalité organise en juin le festival Rock'n Membrolle qui attire de nombreux amateurs de musique rock.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Louis Bérard, homme politique, ingénieur, industriel et haut fonctionnaire français, y est décédé le 23 janvier 1859.
  • Georges Feydeau, dont une partie de sa pièce La Dame de chez Maxim se déroule à La Membrolle.
  • Emmanuel Chabrier a passé très souvent ses vacances à La Membrolle et y a composé Gwendoline.
  • Henri-Ernest Martell a construit le château de l'Aubrière à La Membrolle en 1864 (famille des cognacs Martell).
  • Madeleine de Vaufreland épouse de Louis Serbat, propriétaire du château de l'Aubrière de 1901 à 1909.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de La Membrolle-sur-Choisille

Les armes de La Membrolle-sur-Choisille se blasonnent ainsi :

Losangé d'or et de gueules[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ces lotissements géants aux portes de Tours sur La Nouvelle République du Centre-Ouest, le 9 janvier 2018
  2. Site des villes et villages fleuris, consulté le 23 décembre 2016.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Le blason de la commune sur Gaso. Consultation : mars 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]