Canton de Nogent-le-Rotrou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Nogent-le-Rotrou
Canton de Nogent-le-Rotrou
Situation du canton de Nogent-le-Rotrou dans le département de Eure-et-Loir.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Eure-et-Loir
Arrondissement(s) Nogent-le-Rotrou
Bureau centralisateur Nogent-le-Rotrou
Conseillers
départementaux
Pascale De Souancé
Luc Lamirault
2015-2021
Code canton 28 13
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 28 206 hab. (2017)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Superficie 494,75 km2
Subdivisions
Communes 30

Le canton de Nogent-le-Rotrou est une division administrative française située dans le département d'Eure-et-Loir et la région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Nogent-le-Rotrou dans l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou dans la région naturelle du Perche. Son altitude varie de 97 m (Nogent-le-Rotrou) à 286 m (La Gaudaine) pour une altitude moyenne de 179 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Nogent-le-Rotrou a été créé en 1801[5].

Un nouveau découpage territorial d'Eure-et-Loir entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 24 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans l'Eure-et-Loir, le nombre de cantons passe ainsi de 29 à 15. Le nombre de communes du canton de Nogent-le-Rotrou passe de 10 à 33.

Le nouveau canton de Nogent-le-Rotrou est formé de communes des anciens cantons de Nogent-le-Rotrou (10 communes), de La Loupe (13 communes) et de Thiron-Gardais (10 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Nogent-le-Rotrou. Le bureau centralisateur est situé à Nogent-le-Rotrou.

À la suite de la création de plusieurs communes nouvelles[Note 1], la composition du canton est révisée par le décret du [8]. Le nombre de communes du canton est alors de 30.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Joseph Dugué
(1787-1849)
  Avoué puis Président du Tribunal de Nogent-le-Rotrou
1848 1871 Eugène Casimir Lebreton Majorité dynastique Général de division retraité
Député d'Eure-et-Loir (1848-1851 et 1863-1870)
Député de Vendée (1857-1863)
Maire de Luigny (1870, 1871, 1874)
Président du Conseil Général
1871 1873
(décès)[9]
Barthélemy Marin Doullay
(1806-1873)[10]
  Maire de Nogent-le-Rotrou
1873[11] 1880 Marc Athanase Parfait
Œillet Desmurs
(1804-1894)
Droite Avocat à la Cour de cassation, maire de Nogent-le-Rotrou (1860-1868),
propriétaire du château
1880 1886 Jean-Baptiste Alfred
Bailly
Républicain Propriétaire à Nogent-le-Rotrou
1886 1898
(décès)[12]
Aristide Philippe Gouverneur
(1829-1898)
Républicain Propriétaire, maire de Nogent-le-Rotrou
1898 1928
(décès)
Henri
Villette-Gâté
(1856-1928)
Républicain Industriel
Maire de Nogent-le-Rotrou (1898-1925)
1928 1938
(décès)
Paul Roussard
(1869-1938)
RG Négociant
Maire de Nogent-le-Rotrou (1925-1936)
1939[13] 1940 Jean Deschanel
(1904-1963)
Rad.ind. Membre de plusieurs cabinets ministériels
Député (1932-1942)
Nommé conseiller départemental en 1943[14]
1945 1946
(décès)
Louis Aveline
(1878-1946)
Rad. Eleveur à Nogent-le-Rotrou
Vide-Président de la société hippique percheronne de France
1946 1953
(décès)
Albert Ducœurjoly
(1886-1953)
RI Maire de Brunelles
1953 1967 Edmond Moulin
(1906-1979)
DVD Maire de Brunelles (1953-1977)
Vice président de la chambre d'agriculture d'Eure-et-Loir
1967 1985 Robert Huwart
(1920-1987)
DVG puis
MRG
Directeur d'entreprise
Président du Conseil Général (1979-1985)
Maire de Nogent-le-Rotrou (1965-1987)
1985 1998 Patrick Hoguet UDF Administrateur principal à la Commission des communautés européennes
Conseiller municipal de Nogent-le-Rotrou, Député (1993-1997 et 2002-2003)
1998 2015 Philippe Ruhlmann DVG Enseignant
Maire de Margon

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Pascale de Souancé   DVD Commerçante à Margon
2015 en cours Luc Lamirault   DVD Chef d’entreprise
Ancien conseiller général du canton de Thiron-Gardais
Maire de Saint-Denis-d'Authou

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Pascale de Souancé et Luc Lamirault (DVD, 35,44 %), Corinne Lamirault et Philippe Ruhlmann (DVG, 30,77 %) et Laurent Auguste et Morgane Imart (FN, 28,91 %). Le taux de participation est de 54,26 % (11 331 votants sur 20 883 inscrits)[15] contre 48,57 % au niveau départemental[16]et 50,17 % au niveau national[17]. Au second tour, Pascale De Souancé et Luc Lamirault (DVD) sont élus avec 39,78 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 55,93 % (4 493 voix pour 11 675 votants et 20 876 inscrits)[18].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Nogent-le-Rotrou regroupait dix communes et comptait 15 483 habitants (recensement de 2008 sans doubles comptes).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Nogent-le-Rotrou
(bureau centralisateur)
28280 CC du Perche 10 130 (2014)
Argenvilliers 28010 CC du Perche 345 (2014)
Brunelles 28063 CC du Perche 567 (2014)
Champrond-en-Perchet 28072 CC du Perche 397 (2014)
La Gaudaine 28175 CC du Perche 176 (2014)
Margon 28236 CC du Perche 1 233 (2014)
Saint-Jean-Pierre-Fixte 28342 CC du Perche 270 (2014)
Souancé-au-Perche 28378 CC du Perche 542 (2014)
Trizay-Coutretot-Saint-Serge 28395 CC du Perche 456 (2014)
Vichères 28407 CC du Perche 314 (2014)

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Nogent-le-Rotrou comprend trente communes entières[19] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Nogent-le-Rotrou
(bureau centralisateur)
28280 CC du Perche 9 715 (2017)
Arcisses 28236 CC du Perche 2 204 (2017)
Argenvilliers 28010 CC du Perche 332 (2017)
Belhomert-Guéhouville 28033 CC Terres de Perche 800 (2017)
Champrond-en-Gâtine 28071 CC Terres de Perche 661 (2017)
Champrond-en-Perchet 28072 CC du Perche 405 (2017)
Chassant 28086 CC Terres de Perche 329 (2017)
Combres 28105 CC Terres de Perche 562 (2017)
Les Corvées-les-Yys 28109 CC Terres de Perche 316 (2017)
La Croix-du-Perche 28119 CC Terres de Perche 163 (2017)
Fontaine-Simon 28156 CC Terres de Perche 924 (2017)
Happonvilliers 28192 CC Terres de Perche 307 (2017)
La Gaudaine 28175 CC du Perche 175 (2017)
La Loupe 28214 CC Terres de Perche 3 342 (2017)
Manou 28232 CC Terres de Perche 597 (2017)
Marolles-les-Buis 28237 CC Terres de Perche 212 (2017)
Meaucé 28240 CC Terres de Perche 543 (2017)
Montireau 28264 CC Terres de Perche 140 (2017)
Montlandon 28265 CC Terres de Perche 241 (2017)
Nonvilliers-Grandhoux 28282 CC Terres de Perche 427 (2017)
Saint-Éliph 28335 CC Terres de Perche 875 (2017)
Saint-Jean-Pierre-Fixte 28342 CC du Perche 259 (2017)
Saint-Maurice-Saint-Germain 28354 CC Terres de Perche 415 (2017)
Saint-Victor-de-Buthon 28362 CC Terres de Perche 511 (2017)
Saintigny 28331 CC Terres de Perche 1 020 (2017)
Souancé-au-Perche 28378 CC du Perche 532 (2017)
Thiron-Gardais 28387 CC Terres de Perche 995 (2017)
Trizay-Coutretot-Saint-Serge 28395 CC du Perche 444 (2017)
Vaupillon 28401 CC Terres de Perche 456 (2017)
Vichères 28407 CC du Perche 304 (2017)

Démographie[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
12 70814 55616 10216 24715 65415 63115 81115 15015 020
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[20] puis population municipale à partir de 2006[21])
Histogramme de l'évolution démographique

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 28 206 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017
28 74728 56728 206
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[22].)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les communes nouvelles d'Arcisses et de Saintigny.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 166
  2. Notice communale de Nogent-le-Rotrou sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 796.
  4. a et b Décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir.
  5. Notice communale de Nogent-le-Rotrou sur le site de l'EHESS
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 5 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. Décret no 2019-1152 du 7 novembre 2019 modifiant le décret no 2014-231 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département d'Eure-et-Loir, publié au JORF du , sur legifrance.gouv.fr.
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6216817v/f2.image.r=canton?rk=1824043;2
  10. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH052/PG/FRDAFAN83_OL0798012v001.htm
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6216837m/f3.image.r=canton?rk=2253230;0
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6230592g/f2.item.r=canton.zoom
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2638263/f2.item.r=canton.zoom
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9613647z/f5.item.r=canton.zoom
  15. « Résultats du 1er tour pour le canton de Nogent-le-Rotrou », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour le département d'Eure-et-Loir », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  17. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  18. « Résultats du second tour pour le canton de Nogent-le-Rotrou », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 31 mars 2015)
  19. « Composition du canton de Nogent-le-Rotrou (2813). », sur Insee (consulté le 12 décembre 2019)
  20. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  21. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  22. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015, 2016 et 2017.