Twin Peaks (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Twin Peaks.

Twin Peaks

Description de cette image, également commentée ci-après

Les chutes de Snoqualmie et la Salish Lodge & Spa (« Hôtel du Grand-Nord » dans la série télévisée) constituent un des paysages récurrents de la série.

Titre original Twin Peaks
Autres titres
francophones
Mystères à Twin Peaks
Genre Série Policière
Thriller
Drame
Fantastique
Soap
Création Mark Frost
David Lynch
Musique Angelo Badalamenti
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 30
Durée 2 × 90 minutes
28 × 45 minutes
Diff. originale 12 avril 199010 juin 1991

Twin Peaks est une série américaine créée par Mark Frost et David Lynch.

La série a connu deux saisons et a été diffusée pour la première fois sur la chaîne ABC entre le 8 avril 1990 et le 10 juin 1991. En France, elle a été diffusée du 15 avril au 20 septembre 1991 sur La Cinq sous le titre Mystères à Twin Peaks, rediffusée sur le câble à partir de 1997 sur Série Club, en 2000 sur 13e rue, sur Arte du 19 avril au 28 juin 2011 et du 31 juillet au 9 août 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la ville imaginaire de Twin Peaks, située dans le nord-ouest de l'État de Washington, le cadavre de Laura Palmer, une jolie lycéenne connue et aimée de tous, est retrouvé emballé dans un sac en plastique sur la berge d'une rivière.

L'agent spécial du FBI Dale Cooper est désigné pour mener l'enquête. Il découvre alors que Laura Palmer n'était pas celle que l'on croyait et que de nombreux habitants de la ville ont quelque chose à cacher.

Distribution[modifier | modifier le code]

David Lynch apparaît dans la série sous les traits de l'agent du FBI Gordon Cole, supérieur de l'agent Cooper.

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Rôles récurrents[modifier | modifier le code]

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

À l'origine, les épisodes n'avaient pas de titre. C'est lors de leur diffusion en Allemagne que des titres leur ont été donnés. Les titres anglais présentés ci-dessous sont une traduction des titres allemands.

Première saison[modifier | modifier le code]

Titre Diffusion américaine Diffusion française
1.00 Pilote (en) - 90 minutes ABC, 8 avril 1990 La Cinq, 15 avril 1991
1.01 Traces to Nowhere ABC, 12 avril 1990 La Cinq, 22 avril 1991
1.02 Zen, or the Skill to Catch a Killer ABC, 19 avril 1990 La Cinq, 22 avril 1991
1.03 Rest in Pain ABC, 26 avril 1990 La Cinq, 29 avril 1991
1.04 The One-Armed Man ABC, 3 mai 1990 La Cinq, 29 avril 1991
1.05 Cooper's Dreams ABC, 10 mai 1990 La Cinq, 6 mai 1991
1.06 Realization Time ABC, 17 mai 1990 La Cinq, 6 mai 1991
1.07 The Last Evening ABC, 19 mai 1990 La Cinq, 13 mai 1991

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

Titre Diffusion américaine Diffusion française
2.01 May the Giant Be with You - 90 minutes ABC, 30 septembre 1990 La Cinq, 20 mai 1991
2.02 Coma ABC, 6 octobre 1990 La Cinq, 27 mai 1991
2.03 The Man Behind the Glass ABC, 13 octobre 1990 La Cinq, 27 mai 1991
2.04 Laura's Secret Diary ABC, 20 octobre 1990 La Cinq, 3 juin 1991
2.05 The Orchids Curse ABC, 27 octobre 1990 La Cinq, 3 juin 1991
2.06 Demons ABC, 3 novembre 1990 La Cinq, 10 juin 1991
2.07 Lonely Souls ABC, 10 novembre 1990 La Cinq, 10 juin 1991
2.08 Drive with a Dead Girl ABC, 17 novembre 1990 La Cinq, 17 juin 1991
2.09 Arbitrary Law ABC, 1er décembre 1990 La Cinq, 17 juin 1991
2.10 Dispute Between Brothers ABC, 8 décembre 1990 La Cinq, 28 juin 1991
2.11 Masked Ball ABC, 15 décembre 1990 La Cinq, 5 juillet 1991
2.12 The Black Widow ABC, 12 janvier 1991 La Cinq, 12 juillet 1991
2.13 Checkmate ABC, 19 janvier 1991 La Cinq, 19 juillet 1991
2.14 Double Play ABC, 2 février 1991 La Cinq, 26 juillet 1991
2.15 Slaves and Masters ABC, 9 février 1991 La Cinq, 2 août 1991
2.16 The Condemned Woman ABC, 16 février 1991 La Cinq, 9 août 1991
2.17 Wounds and Scars ABC, 28 mars 1991 La Cinq, 16 août 1991
2.18 On the Wings of Love ABC, 4 avril 1991 La Cinq, 23 août 1991
2.19 Variations on Relations ABC, 11 avril 1991 La Cinq, 30 août 1991
2.20 The Path to the Black Lodge ABC, 18 avril 1991 La Cinq, 6 septembre 1991
2.21 Miss Twin Peaks ABC, 10 juin 1991 La Cinq, 13 septembre 1991
2.22 Beyond Life and Death ABC, 10 juin 1991 La Cinq, 20 septembre 1991

Film et roman[modifier | modifier le code]

Tourné après la première diffusion de la série, en 1992, le film Twin Peaks: Fire Walk with Me, de David Lynch, raconte les sept derniers jours de la vie de Laura Palmer.

Parallèlement, Jennifer Lynch, la fille du réalisateur, écrit une préquelle littéraire de l'histoire, Le Journal secret de Laura Palmer, qui raconte les événements des mois précédant la dernière semaine de la vie de Laura Palmer.

Historique[modifier | modifier le code]

Sheryl Lee
en septembre 1990.
Kyle MacLachlan
en août 1991.
David Lynch
en 2001, festival de Cannes.

Initialement, le réalisateur David Lynch cherche à adapter pour le cinéma un roman sur l'actrice Marilyn Monroe et sur le mystère de sa mort. Il travaille alors avec le scénariste Mark Frost avec qui il sympathise. Le projet ne se fait pas mais le duo imagine un autre scénario, basé sur une ville imaginaire qu'ils baptisent « Twin Peaks ». Ils dessinent les plans de la ville et visualisent l'image d'un corps sur les bords du lac.

Avec ces seuls éléments, ils parviennent à convaincre la chaîne ABC de financer un pilote pour un budget de 1,8 million de dollars, avec l'actrice Sheryl Lee, dans les rôles de Laura Palmer et de sa cousine, et l'acteur Kyle MacLachlan dans celui de l'agent Cooper, qui nourrit son enquête d'indices que lui procurent ses rêves.

Qui a tué Laura Palmer ?

L'épisode pilote de la série existe dans deux versions différentes : une version télévisée de 90 minutes diffusée aux États-Unis et en France et après lequel s'enchaîne parfaitement le premier épisode de la saison 1, et une autre version dite « européenne », sortie en vidéo en France sous le titre « Qui a tué Laura Palmer ? ». Cette version contient vingt minutes supplémentaires tournées par David Lynch, qui donnent une fin à l'histoire.

Il n'a jamais été question que cette version soit diffusée à la télévision : ces scènes ont été tournées pour transformer le pilote en téléfilm exploitable en vidéo pour le marché européen exclusivement, ce qui est pour Lynch et Frost un atout supplémentaire pour financer la série.

« La Loge Noire » (The Black Lodge)

Au départ, la séquence du rêve dans lequel Cooper voit Laura Palmer et le nain, est une séquence tournée pour la fin du téléfilm vidéo à destination de l'Europe. C'est en revoyant la séquence au montage que Lynch et Frost décident de l'incorporer à la série, à la fin de l'épisode 3.

L'étrange effet de voix dans les scènes de la « Loge Noire » est dû au fait que les acteurs apprennent leur texte à l'envers. Par la suite, les bandes sont lues à l'envers, ce qui produit une impression d'étrangeté tout en restant compréhensible[1].

Saison 1

Après le pilote, la chaîne ABC donne le feu vert pour une première série de sept épisodes. Sa diffusion rencontre un très grand succès auprès du public et déclenche une véritable « Peaksmania ».

Saison 2

La saison 2 marque la résolution du mystère de la mort de Laura Palmer et la fin de la série. Cette fin engendre une véritable frustration des fans, qui lancent une campagne de protestation, obligeant la chaîne ABC à promettre une saison 3 de six épisodes supplémentaires. Il n'y aura cependant jamais de troisième saison, mais un film sorti en 1992, Twin Peaks: Fire Walk with Me, qui traite des événements qui se sont déroulés avant le début du pilote, c'est-à-dire avant la mort de Laura Palmer. Ce film dévoile aussi des secrets qui permettent de mieux comprendre certains des événements traités dans la série — le film ne prend sens que pour les personnes qui ont vu la série.

David Lynch, avec du recul, dit regretter d'avoir résolu dès l'épisode 15 (épisode 2.07) le mystère de la mort de Laura Palmer, la densité de l'intrigue étant suffisante pour assurer au moins une troisième saison de douze épisodes supplémentaires sans même utiliser la technique du rebondissement majeur. La direction d'ABC s'inquiétait en effet de ce que Lynch envisageât alors de ne jamais révéler l'identité du meurtrier de Laura Palmer[2].

Suite

Dans le dernier dialogue entre Dale Cooper et Laura Palmer, Laura lui dit : « à dans vingt-cinq ans. » Certains fans de la première heure espèrent une suite pour les 25 ans de la série, en 2017, mais cette hypothèse a été démentie par David Lynch lors d'un entretien pendant la promotion du film Inland Empire[3].

Mai 2013, l'acteur Ray Wise rapporte ce que Lynch lui aurait dit à propos d'une suite possible: "Écoute, Ray, tu sais, la ville est toujours là. Et je suppose qu'il est possible que nous puissions la revisiter. Bien sur, tu es toujours mort… mais nous pourrions peut être travailler là-dessus."[4] La chaine Netflix serait également intéressée pour une reprendre la suite de la série[5].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, la série a souffert de plusieurs semaines de déprogrammation à cause de la Guerre du Golfe. Le 10 juin 1991, après plusieurs semaines de lobbying de la part des fans, ABC s'est décidée à diffuser l'épilogue, s'en « débarrassant » en programmant d'affilée les deux derniers épisodes sous forme de téléfilm de 90 minutes.

En France, La Cinq a diffusé la série tous les lundi à 20h50 par groupe de deux épisodes, à partir du 15 avril 1991, sous la forme de téléfilms de 90 minutes, de l'épisode 1 à 17. À partir du 28 juin 1991, faute d'audience, la série est reprogrammée le vendredi à 22h30, reprenant son format original de 45 minutes. La première rediffusion sur une chaîne hertzienne aura lieu 20 ans plus tard, du 19 avril au 28 juin 2011 sur Arte.

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Héritage[modifier | modifier le code]

Cette série a servi de modèle à un nouveau type de séries : X-Files, Oz ou encore Les Soprano.

Le film Mais qui a tué Pamela Rose ? est en partie une parodie de la série. Le titre fait directement allusion au titre de la version européenne du pilote, « Qui a tué Laura Palmer ? », Pamela Rose étant une anagramme approximative de Laura Palmer.

Dans l'épisode 12 de la saison 5 de la série Psych : Enquêteur malgré lui, on trouve énormément de références à Twin Peaks. En effet, tout l'épisode est conçu autour d'une idée d'hommage à la série, James Roday (acteur principal) ayant déclaré être un fan.

Doublage français[modifier | modifier le code]

  • Comédiens :

Certains comédiens effectuant le doublage pour la version française ont changé entre la première et la deuxième saison : c'est le cas des comédiens interprétant la voix de Lucy et de Donna.

  • « Black Lodge » et « White Lodge » :

La traduction française a souffert de différences de traduction suivant les adaptateurs. En particulier, les expressions « Black Lodge » et « White Lodge » ont tantôt été traduites par « Monde Noir » ou « Loge Noire » et par « Grande Clarté », « Clarté Banche », ou conservées en anglais, ce qui peut désorienter le téléspectateur francophone.

  • Erreurs dans les résumés :

Outre ces approximations, la traduction française a souffert de plusieurs erreurs au niveau des résumés précédant les épisodes :

    • au début de l'épisode 2 de la saison 2, lors du résumé de l'épisode précédent, Lucy dit en français à Cooper : « Kevin et José ont disparu » alors qu'il s'agit de Catherine et Josie, Kevin et José ne correspondant à aucun personnage dans la série ;
    • au début de l'épisode 9 de la saison 2, lors du résumé de ce qui précède, on entend Cooper dire « Merci Léo, je verrai ces clubs une autre fois », alors qu'il s'adresse à Leland.

Ces résumés d'épisodes ont disparu dans l'édition DVD, pour faire place aux introductions de la Dame à la Bûche.

  • Erreur de traduction :

Lorsqu'il essaie de séduire Lucy, le personnage de Dick Tremaine l'emmène au restaurant, et lui précise, en version originale : « We'll go dutch », ce qui signifie « Nous partagerons l'addition ». Cette expression a été traduite en français par « nous mangerons hollandais », alors qu'on les voit par la suite au Relais Routier.

Références[modifier | modifier le code]

Twin Peaks est un annuaire de références à la télévision et au cinéma[6].

  • L’arme qui tire sur Dale Cooper est un Walter PKK, celle de James Bond.
  • Le manchot s’appelle Gérard, comme celui du Fugitif.
  • Le haut-parleur par lequel Dale Cooper communique avec Gordon Cole est inspiré de celui de Charlie Townsend, l’employeur des Drôles de dames.

Russ Tamblyn et Richard Beymer[modifier | modifier le code]

Twin Peaks marque la seconde rencontre entre les acteurs Russ Tamblyn et Richard Beymer après le film West Side Story en 1961, dans lequel ils interprètent respectivement Riff et Tony.

Sortie DVD[modifier | modifier le code]

La série sort en France en DVD en septembre 2007 chez TF1 Vidéo. Le 13 novembre 2008, TF1 Vidéo publie un coffret regroupant l'intégralité de la série, comprenant le pilote original de 90 minutes et les 29 autres épisodes des deux saisons.

Sortie Blu-Ray[modifier | modifier le code]

L'intégrale de la série, contenant également le film Twin Peaks: Fire Walk with Me sort en France en Blu-Ray le 29 Juillet 2014 chez Paramount Home Entertainment. Son contenu est conséquent : 10 disques remplis de bonus dont certains exclusifs à ce coffret. Par exemple, "Les pièces manquantes du dossier" regroupe 90 minutes inédites de scènes coupées, et alternatives du film.

Bande originale[modifier | modifier le code]

La musique de la série (Twin Peaks Soundtrack) est sortie en CD le 15 avril 1991 sous le label Warner Bros. Elle comporte onze morceaux composés par Angelo Badalamenti et Julee Cruise.

  1. Twin Peaks Theme (instrumental)
  2. Laura Palmer Theme (instrumental)
  3. Audrey's Dance (instrumental)
  4. The Nightingale - Julee Cruise
  5. Freshly Squeezed (instrumental)
  6. The Bookhouse Boys (instrumental)
  7. Into The Night - Julee Cruise
  8. Night Life in Twin Peaks (instrumental)
  9. Dance of the Dream Man (instrumental)
  10. Love Theme from Twin Peaks (instrumental)
  11. Falling - Julee Cruise

Le morceau Laura Palmer's Theme (instrumental) a été samplé par Moby en 1991 dans le single Go.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur IMDB.
  2. Twin Peaks. Les laboratoires de David Lynch, Guy Astic, éditions Rouge Profond, page 38.
  3. Voir sur clement.blogs.com.
  4. "David Lynch To Ray Wise: "We Could Revisit Twin Peaks"". WelcomeToTwinPeaks.com. May 30, 2013. Retrieved June 3, 2013.
  5. "Would You Bring Back Twin Peaks? Netflix: "Absolutely!"". WelcomeToTwinPeaks.com. May 2, 2013. Retrieved June 3, 2013.
  6. Sarah Sepulchre, « Twin Peaks (Mystères à) », sur Aux frontières des séries,‎ 08/02/1999 (consulté le 29/07/2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stefan Peltier, Twin Peaks : une cartographie de l'inconscient, DLM, Le guide du téléfan, 1996 (très bon guide, en français - épuisé)
  • Jennifer Lynch, Le Journal secret de Laura Palmer, Presses Pocket, 1991 (écrit par la fille de David Lynch - épuisé)
  • L'Autobiographie de l'agent très spécial Dale Cooper : ma vie, mes enregistrements tels que Scott Frost les écouta, Presses Pocket, 1991 (épuisé)
  • (en) Full of Secrets: Critical Approaches to Twin Peaks, ouvrage collectif édité par David Lavery, Detroit : Wayne State University Press, 1995 (une approche plutôt universitaire et psychanalytique des nombreuses facettes de Twin Peaks)
  • Raphaël Contesso, Twin Peaks : Architecture de l’étrange, Cornillet Éditions, 2003
  • Éric Dufour, David Lynch : Matière, temps et image, Éditions Vrin, 2008 (chapitre VI : Qui a tué Laura Palmer ?)
  • Pacôme Thiellement, La Main gauche de David Lynch - Twin Peaks et la fin de la télévision, PUF, 2010 (essai sur les conséquences matérielles et spirituelles de la fin de la télévision, à travers la série Twin Peaks, vue comme l'incarnation de la crise télévisuelle)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :