Max Payne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Max Payne (homonymie).
Max Payne
Éditeur Gathering of Developers
Take Two Interactive
MacSoft Games (Mac)
Développeur Remedy Entertainment
Rockstar Toronto (PS2)
Rockstar Vienna (XB)
Rockstar Leeds (GBA)

Date de sortie Icons-flag-us.png 25 juillet 2001
Icons-flag-eu.png 31 juillet 2001
Genre Tir objectif
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Console(s) portable(s)
Téléphone(s) mobile(s)
Média PC : CD (1)
Contrôle Clavier et souris
Manette de jeu
Configuration minimum - PC
Processeur 450 MHz
Mémoire vive 96 Mo
Carte graphique 16 Mo (DirectX 8.0)

Max Payne est un jeu vidéo d'action et de tir objectif centré sur l'histoire de Max Payne, un policier new-yorkais. Ce jeu a été développé par la compagnie finlandaise Remedy Entertainment, produit par 3D Realms et édité par Gathering of Developers en juillet 2001. Il est porté plus tard sur Xbox et PlayStation 2 par Rockstar Games. Une version de Max Payne est également sortie sur Game Boy Advance.

La particularité de Max Payne fut de proposer une innovation tirée du cinéma qui n'avait été que rarement utilisée dans le jeu vidéo : le bullet time. Cet effet, intégré comme un composant du gameplay, permet de ralentir certaines actions donnant plus de temps au joueur pour mieux viser ou esquiver plus facilement.

Scénario[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Max Payne, un honnête policier de New York, semble vivre le rêve américain : marié à une femme qu'il adore, Michelle, avec qui il vit dans une charmante maison de banlieue, il est également père de famille depuis peu. Mais le rêve bascule en cauchemar lorsqu'un soir, alors qu'il rentre chez lui, Max découvre des voyous dans sa demeure sous l'emprise d'une nouvelle drogue, le Valkyrie (surnommé le V). Les voyous sont abattus mais le drame est là : sa femme et son bébé viennent d'être violemment assassinés « le temps d'une minute new-yorkaise ».

S'enfonçant dans la dépression, Max Payne accepte de prendre une couverture dans le milieu mafieux que lui propose son ami Alex Bolder afin de démanteler le réseau de distribution de Valkyrie. Trois ans plus tard, alors qu'une tempête de neige d'une violence extrême immobilise New York, Max est toujours infiltré dans les pires familles mafieuses et n'a pas vraiment avancé mais son contact B.B. l'informe que son ami Alex a de nouvelles informations et l'attend dans le métro, station Roscoe Street. Sur les lieux, Max se retrouve dans une fusillade sanglante qui ne se terminera que trois jours plus tard l'amenant à livrer seul une guerre contre le réseau mafieux et à trouver la vérité sur l'assassinat de sa famille.

Déroulement de l'histoire[modifier | modifier le code]

Partie 1 : Le rêve américain[modifier | modifier le code]

Le jeu commence in media res, le 20 décembre 2001, alors que New York vient de vivre la plus violente tempête de neige de son histoire. Max Payne se tient au sommet d'un gratte-ciel et se remémore les évènements qui l'ont conduit ici tandis que la police arrive.

L'histoire commence trois ans plus tôt, le 22 août 1998. À l'époque, Max Payne est un honnête enquêteur de la police de New York, dans le quartier de Hell's Kitchen, qui vit heureux avec sa femme qui vient de lui donner un bébé. Désirant se consacrer à sa famille, il refuse un poste à la DEA que lui propose son ami Alex Bolder. Alors qu'il rentre chez lui, il tombe sur trois voyous sous l'emprise d'une nouvelle drogue, la Valkyrie (la « V »), qui viennent d'assassiner sans pitié toute sa famille. Effondré par le drame qu'il a vécu, il accepte d'entrer à la DEA pour lutter contre le commerce de la drogue.

Trois ans plus tard, alors qu'une tempête de neige de plus en plus féroce oblige les gens à se barricader chez eux, Max Payne est en couverture dans le milieu mafieux de la famille Punchinello. Celle-ci s'occupe du trafic de Valkyrie, devenue entretemps la drogue la plus répandue dans New York. Alors que l'enquête piétine, son collègue B. B. appelle Max pour lui demander de rencontrer Alex Bolder à la station de métro Roscoe Street au cœur du Bronx. Arrivé sur les lieux, Bolder n'est pas là mais Max tombe rapidement sur les hommes de Jack Lupino, un des petits chefs de la famille Punchinello, et découvre qu'ils ont pris possession de la station pour creuser une brèche. En suivant le chemin creusé par les bandits, Max arrive dans la salle des coffres d'une banque où il découvre que les braqueurs n'ont volé que les fonds appartenant à Aesir Corporation, un jeune organisme devenu célèbre pour avoir rapidement acquis la fortune. Comme la police arrive, Max fait demi-tour et retourne à la station de métro où il finit par tomber sur Alex Bolder. Bolder lui explique qu'une taupe se cache dans la police mais n'a pas le temps d'en dire plus car il se fait mystérieusement assassiner sous les yeux de Max. Max Payne s'enfuit de la station et devient rapidement le principal suspect du meurtre.

Poursuivant son enquête, Max se rend à l'hôtel de Jack Lupino où les frères Finito lui tendent un piège car ils ont appris que Max était de la police. À découvert, Max doit affronter la mafia pour s'échapper de l'hôtel. Il découvre également que Vladimir Lem, chef de la mafia russe, est en guerre contre les Punchinello. N'ayant plus rien à perdre, Max décide d'aller à la rencontre de Vinnie Gognitti, un des adjoints de Jack Lupino, en exterminant tous les mafieux sur son chemin. Pourchassant Gognitti dans tout le quartier de Hell's Kitchen, Max finit par l'attraper et celui-ci lui apprend que Lupino se cache au Ragna Rock, une boîte de nuit. Max épargne Gognitti et se dirige au Ragna Rock.

Au Ragna Rock, Max découvre que Jack Lupino est devenu complètement fou sous l'effet de la Valkyrie et qu'il se prend pour un antéchrist, messager des démons de différentes mythologies. Après une fusillade qui s'achève par la mort de Lupino, Max rencontre Mona Sax, la sœur jumelle de Lisa Punchinello, la femme du parrain Angelo Punchinello, qui lui propose un verre. Relâchant sa vigilance, Max accepte mais Mona lui fait boire un somnifère. Alors que Max s'endort, Mona lui explique qu'elle désire tuer Angelo Punchinello afin de protéger sa sœur.

Partie 2 : Une froide journée en enfer[modifier | modifier le code]

Après un cauchemar où il revit le massacre de sa famille, Max Payne se réveille attaché dans les sous-sols de l'hôtel de Lupino où Frank « The Bat » Niagara, un des hommes de Punchinello, le martèle à coups de batte de baseball. Pendant la séance de torture, il apprend que Mona Sax a été capturée, après avoir raté sa tentative d'assassinat, et qu'elle est entre les mains du Trio, les trois gardes d'élite de Punchinello. Alors que Frank prend sa pause, Max parvient à défaire ses liens et à tuer ses ravisseurs. Après avoir quitté le bâtiment, Max rencontre Vladimir Lem qui lui propose de s'allier contre Punchinello.

Retranché dans son manoir, Punchinello est inattaquable. Vladimir lui indique alors une piste : un des hommes de Vladimir, Boris Dime, l'a trahi pour travailler avec Punchinello. Boris Dime doit livrer par cargo un important volume d'armes à Punchinello sur les quais de Brooklyn. Max prend d'assaut le cargo et élimine tout son équipage, permettant à Vladimir de mettre la main sur toutes les armes. Pour le service rendu, Vladimir laisse Max prendre toutes les armes qu'il désire. Max décide d'organiser un deal dans le restaurant de Punchinello, Casa di Angelo. Le rendez-vous s'avère cependant être un piège et Max échappe de justesse à l'incendie criminel et aux tueurs de Punchinello.

Conduit par Vladimir Lem, Max se rend au manoir de Punchinello et le prend d'assaut grâce aux armes lourdes récupérées dans le cargo. En progressant dans le manoir depuis les caves, il découvre que Mona Sax a réussi à s'échapper. Après avoir éliminé tous les hommes de mains sur sa route, ainsi que le Trio, Max finit par atteindre les quartiers du Don où il découvre le corps de Lisa Punchinello, battue à mort par son mari. Entre-temps, un hélicoptère atterrit dans le jardin du manoir et des tueurs lourdement armés en surgissent. Max comprend que Punchinello n'est qu'une marionnette dans le trafic de Valkyrie lorsque celui-ci est tué par les hommes de Nicole Horne, la PDG d'Aesir Corporation. Tenant Max à sa merci, Horne lui injecte assez de Valkyrie pour lui faire faire une overdose et le laisse pour mort.

Partie 3 : Un peu plus près du paradis[modifier | modifier le code]

En plein bad trip, Max Payne revit de nouveau les évènements tragiques survenus trois ans plus tôt. Encore sous l'effet de la Valkyrie, Max finit par se réveiller et à s'enfuir du manoir Punchinello, incendié par Nicole Horne. Max se lance à la poursuite de Horne en se rendant à Cold Steel, une fonderie sous laquelle se situe un complexe militaire secret.

À l'intérieur, il apprend la raison d'être de ce lieu, et toute la vérité. À l'origine, la Valkyrie est le résultat du projet Valhalla, une expérience de l'armée américaine durant la première guerre du Golfe pour améliorer l'endurance et la loyauté des soldats. Le projet est rapidement arrêté par l'armée en raison de ses faibles résultats, mais Nicole Horne et Aesir Corporation décide de reprendre l'expérience à leur compte. Plusieurs personnes servirent de cobayes pour tester la Valkyrie. Une fois la drogue au point, il ne restait plus qu'à tester le comportement des drogués en milieu urbain. Parallèlement, Michelle Payne, la femme de Max, avait accidentellement eu connaissance du projet et tenta d'en parler au procureur. Au courant des investigations de Michelle Payne, Nicole Horne décida de tester ses sujets d'études en les relâchant dans la maison des Payne pour faire d'une pierre deux coups.

Afin de se débarrasser de toutes les preuves et des témoins, incluant ses propres scientifiques, Aesir Corporation initie l'opération « Dead Eyes » qui aboutit à l'autodestruction du complexe. Max parvient à s'en échapper au dernier moment. Il reçoit ensuite un appel de son ancien collègue B. B. qui lui donne rendez-vous dans un parking à étages. Sur les lieux, B. B. est accompagné par des tueurs et avoue qu'il a reçu des pots-de-vin de Nicole Horne pour piéger Max et Alex Bolder afin de s'assurer que l'activité d'Aesir Corporation ne soit pas divulguée. Le braquage de banque de Jack Lupino n'était qu'un prétexte, la mafia ayant été juste manipulée par Aesir, pour tuer Max et Bolder. B. B. est aussi celui qui a divulgué à la mafia que Payne était policier. Max affronte avec hargne B.B. et ses hommes dans le parking aérien, jusqu'à finalement s'en débarrasser. La fusillade terminée, Max reçoit un appel d'un homme appelé Alfred Woden qui lui demande de se rendre à l'immeuble Asgard.

Entretemps, la vendetta de Payne contre la mafia a fait parler d'elle dans les médias. Jim Bravura, le directeur adjoint de la police new-yorkaise, déclare que Max Payne est devenu l'ennemi public numéro un. Payne est néanmoins défendu par une partie de la population qui estime qu'il nettoie la ville.

Arrivé dans l'immeuble, Alfred Woden révèle à Max Payne qu'il fait partie d'une société secrète appelé le Cercle des Initiés. Cette organisation a de nombreux liens avec le gouvernement et est impliqué dans de nombreux projets et notamment le Projet Valhalla. Sans expliquer clairement leur implication dans ce projet, les membres du Cercle explique à Max que la femme qu'il cherche s'appelle Nicole Horne et dirige Aesir Corporation, une organisation surpuissante qui s'est rapidement enrichi grâce à la Valkyrie. La puissance et l'influence de Nicole Horne empêche le Cercle des Initiés d'agir. Ils proposent donc à Max Payne de s'occuper de Horne et retireront toutes les charges qui pèsent sur lui en échange. Mais au cours de la réunion, les hommes d'Aesir Corporation débarquent et tuent tout le monde à l'exception de Max et Woden qui parviennent à s'enfuir.

Max Payne se dirige jusqu'au siège d'Aesir Corporation et prend d'assaut l'immeuble tout seul. Au cours de sa progression jusqu'au sommet de l'immeuble, il tombe sur Mona Sax dans un ascenseur. Celle-ci refuse de le tuer et se fait abattre par les hommes de Horne. L'ascenseur se ferme le temps d'une fusillade et, lorsque Max revient l'ouvrir, le corps de Mona n'est plus là. Au sommet du bâtiment, Max se confronte finalement à Nicole Horne qui prend la fuite en hélicoptère sur le toit de l'immeuble. La tempête de neige est alors au comble de sa puissance, Max tire sur les câbles qui soutiennent une grande antenne au sommet de l'immeuble et celle-ci s'écroule sur l'hélicoptère de Horne qui s'écrase au sol.

Horne tuée, la vendetta de Payne est terminée. La tempête de neige se calme. Au sommet de l'immeuble, Payne se laisse ensuite docilement arrêter par les forces spéciales de la police de New York qui arrivent sur les lieux. Alors qu'il sort de l'immeuble sous escorte policière, Max aperçoit Alfred Woden. Max sait que Woden a intérêt à l'aider. L'histoire se termine par un sourire satisfait de Max.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Max Payne se présente comme un jeu de tir objectif classique mais comprend néanmoins une option supplémentaire : le bullet time. Cette option permet de ralentir l'action du jeu durant quelques secondes et d'accomplir ainsi des fusillades spectaculaires. Un des premiers jeux à exploiter cette technique popularisée par le film Matrix, celle-ci est essentielle pour parvenir à abattre les nombreux ennemis sur la route du joueur. En effet, lorsque le temps est ralenti, Payne peut réagir plus vite que ses ennemis qui deviennent forcément plus facile à viser. Une variante de cette technique permet à Payne de ralentir le temps uniquement pendant que celui-ci « plonge » en tirant sur ces cibles, ce qui lui permet de mieux éviter les balles.

Les niveaux sont linéaires et peuvent parfois comprendre quelques séances de plates-formes, notamment lors des interludes où le joueur se retrouve dans les cauchemars de Payne.

Liste des personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Max Payne : personnage principal, policier de la DEA dépressif depuis la mort de sa femme et de sa fille tuées par des tueurs drogués à la V.
  • Michelle Payne : la femme de Max. Elle travaille à mi-temps au bureau du procureur.
  • Alex Balder : un ami de Max qui travaille à la DEA. Après avoir découvert la vérité sur le projet Valhalla, il se fera abattre sous les yeux de Max par les hommes de Jack Lupino (le tireur est identifié comme étant BB).
  • Mona Sax : une tueuse à gages, sœur jumelle de Lisa Puchinello (la femme du Don). Elle et Max semblent s'aimer mutuellement.
  • Alfred Woden : chef du Cercle des Initiés qui participa aux premières phases du projet Valhalla. Il propose, en échange de l'aide de Max, de supprimer toutes les charges judiciaires pesant sur lui.
  • Jack Lupino : un des hommes d'Angelo Punchinello, psychopathe se droguant à la V. Son QG est le Ragna Rock, une boîte de nuit. Il croit profondément aux sciences occultes, l'Enfer et autres sciences démoniaques et méphitiques.
  • Angelo Punchinello : le parrain de la famille mafieuse Punchinello. C'est lui qui décida de lâcher la V dans New York pour en tirer le maximum de profit.
  • Nicole Horne : la directrice d'Aesir Corporation, sorte de sorcière très influente et importante. Elle continua le projet Valhalla malgré son abandon et est en quelque sorte la créatrice du V.
  • Jim Bravura : le directeur adjoint de la NYPD.
  • BB : un des contacts de Max dans la DEA. Il est en fait un traître travaillant pour les ennemis de Max.
  • Vladimir Lem : chef de la Mafia Russe: il est en guerre avec la famille Punchinello. Il aidera Max dans sa vendetta.
  • Vinnie Gognitti : bras droit de Jack Lupino, décrit par Max comme « une mauviette hypernerveuse et sensible ».
  • Frankie Niagara : gangster adepte de la batte de baseball travaillant pour Lupino.
  • Rico Muerte : gros truand violent engagé par Angelo Puchinello pour aider Lupino dans ses affaires.
  • Boris Dime : ex-second de Vladimir Lem, il choisit finalement de travailler pour les Puchinello.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Acteur ou comédien Rôle seconde activité Commentaire
James McCaffrey Max Payne
Haviland Morris Michelle Payne
Chris Phillips Agent de la DEA : Alex Balder voix
Jane Gennaro Nicole Horne
Adam Grupper B.B
Peter Appel Commissaire de police Jim Bravura
Tye Alexander Joey Finito Virgilio Finito
Joe Dalo Vinnie Gognitti mercenaire
Chelsea Altman Kyra Silver voix
Joseph Ragno Angelo Punchinello mercenaire voix
Joanie Ellen Candy Dawn voix
Ricky Ashley Capitan Baseballbat-Boy voix
Victoria Pontecorvo Bicycle Helmet-Girl voix
Joe Maruzzo Rico Muerte
John Randolph Jones Alfred Woden majordome
Jeff Gurner Jack Lupino mercenaire
Julia Murney Mona Sax tueuse a gage
Bruce Kronenberg Frankie
  • "The Bat" Niagra
  • Vince Mugnaio
  • chimiste du projet Valhalla ou « V »
  • mercenaire
voix
Dominic Hawksley Vladimir Lem
  • Marquis Valentine
  • Junkie
voix
Navid Khonsari Mobster Booze Hound voix
Renaud Sebbane mercenaire Booze Hound voix

Armes disponibles[modifier | modifier le code]

Les vêtements de Max Payne dans la série, présentés à l'exposition Game On lors de son passage au Science Museum de Londres en 2006.

Critiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Note : ce tableau provient de la page (ru) в прессе Critiques et récompenses

Aperçu des notes reçues
Max Payne
Média Nat. Notes
GBA PC PS2 Xbox
1UP.com
Drapeau des États-Unis
B[1]
B+[1]
B+[1]
Allgame
4 stars.svg[2] 4.5 stars.svg (Mac)[2]
4.5 stars.svg (Win)[2]
3.5 stars.svg[2] 4 stars.svg[2]
Computer and Video Games
8 /10[3]
Eurogamer
8 /10[4]
7 / 10[5]
6 / 10[6]
GamePro
3.5 stars.svg 4.5 stars.svg 4.5 stars.svg 5 stars.svg
Game Revolution
B+[7]
B[8]
B+[9]
GameSpot
7.1 / 10[10] 9.2 / 10[10] 8.0 / 10[10] 9.2 / 10[10]
GameSpy
4 stars.svg 4.5 stars.svg[11]
IGN
9.0 / 10[12]
9.3 / 10[13]
8.1 / 10[14]
8.9 / 10[15]
Compilations de notes
GameRankings
Drapeau des États-Unis 79,68 %[16] 89,24 %[16] 79,81 %[16] 85,91 %
GameStats
8.0 / 10[17]
8.5 / 10 (Mac)[17]

9.0 / 10 (Win)[17]
8.0 / 10
8.4 / 10
Metacritic
89 / 100[18]
80 / 100[18]
MobyGames
80 / 100[19]
91 / 100[19]
79 / 100[19]
85 / 100[19]

Références à la mythologie scandinave[modifier | modifier le code]

Le scénario de Max Payne est fortement lié à la mythologie scandinave. De ce fait, on retrouve plusieurs références à cette mythologie :

Éléments du jeu Références à la mythologie scandinave
Le collier de Max représente un bateau de Viking (drakkar, il faut s'approcher beaucoup pour le remarquer). Les Vikings sont un peuple explorateur, commerçant et/ou pillard scandinave au cours de la période 793-1066.
La boîte de nuit de Lupino s'appelle le Ragna Rock. Son logo est un casque de Viking. Ragnarök est la bataille de la fin du monde.
Alfred Woden demande à Max de le rejoindre à l'immeuble Asgard. Ásgard est le nom de la cité des Ases. Woden est un autre nom du dieu Odin.
Nicole Horne est la directrice d'Aesir Corporation. Aesir est le mot en vieil islandais pour désigner les Ases, groupe des principaux dieux scandinaves.
La drogue Valkyrie a été inventée dans un projet militaire top secret au nom de Valhalla. Les Valkyries sont des divinités mineures représentées sous formes de vierges guerrières. Elles accompagnent les âmes des héros vers le Valhalla où elles attendent le Ragnarök pour combattre au côté de Odin.
Alex Balder est un ami de Max. Il est tué devant lui. Baldr fait partie des Ases, il est le fils de Odin. Son mythe est essentiellement associé à sa mort, due à Loki.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Les frères Finito font un jeu de mot sur Max Payne en faisant référence au mot anglais pain qui signifie 'douleur' et l'expression Hail to the King qui signifie 'Vive le roi' en anglais : « Pain to the Max ». En VF, la blague devient un chiasme et donne « Peine Max pour Max Payne. » Sur la version GBA, cela donne « l'emmerdeur Max. »
  • Le visage de Max provient de celui du scénariste du jeu Sam Lake.
  • Le livre Necronomicon trouvé dans le club « Ragna Rock » fait référence à l'œuvre de H. P. Lovecraft.
  • Dans un monologue, Max fait référence à Superman, un super-héros de DC Comics.
  • Dans un autre monologue Max fait référence à Chow Yun-Fat, acteur de films d'action Hong-kongais (films dont le jeu vidéo est inspiré).
  • Les noms des deux sœurs jumelle, Mona et Lisa, sont des références du célèbre tableau de Léonard de Vinci, Mona Lisa.
  • Dans la version PC, sortie en juillet 2001, les tours jumelles du World Trade Center sont visibles parmi les immeubles new-yorkais et sur des affiches. Cependant, suite à la destruction des tours lors des attentats du 11-Septembre, celles-ci ont été supprimées dans les versions PlayStation 2 et Xbox notamment, sorties après les attaques terroristes.

Distinctions[modifier | modifier le code]

récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Jeux Résultat Ref.
2001 (en) Game (PC) (en)
Max Payne
Lauréat
[20]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Max Payne for Game Boy Advance from 1UP », sur 1UP.com (consulté le 17 janvier 2014).
  2. a, b, c, d et e (en) « Max Payne — Overview — allgame », sur Allgame (consulté le 17 janvier 2014).
  3. (en) « Max Payne News, Max Payne Review, Max Payne Preview, Max Payne Release Date, — ComputerAndVideoGames.com », sur Computer and Video Games (consulté le 17 janvier 2014).
  4. (en) « Max Payne », sur Eurogamer (consulté le 17 janvier 2014).
  5. (en) « Max Payne », sur Eurogamer (consulté le 17 janvier 2014).
  6. (en) « Max Payne », sur Eurogamer (consulté le 17 janvier 2014).
  7. (en) « Max Payne Review for the PC », sur Game Revolution (consulté le 17 janvier 2014).
  8. (en) « Max Payne Review for the PS2 », sur Game Revolution (consulté le 17 janvier 2014).
  9. (en) « Max Payne Review for the XBOX », sur Game Revolution (consulté le 17 janvier 2014).
  10. a, b, c et d (en) « Max Payne for Game Boy Advance — GameSpot », sur GameSpot (consulté le 17 janvier 2014).
  11. « Max Payne — Xbox — GameSpy », sur GameSpy (consulté le 17 janvier 2014).
  12. « IGN: Max Payne », sur IGN (consulté le 17 janvier 2014).
  13. « IGN: Max Payne », sur IGN (consulté le 17 janvier 2014).
  14. « IGN: Max Payne », sur IGN (consulté le 17 janvier 2014).
  15. « IGN: Max Payne », sur IGN (consulté le 17 janvier 2014).
  16. a, b et c « Max Payne for Game Boy Advance — GameRankings », sur GameRankings (consulté le 17 janvier 2014).
  17. a, b et c « GameStats: Max Payne Cheats, Reviews, News », sur GameStats (consulté le 17 janvier 2014).
  18. a et b (en) « Max Payne for PC Reviews, Ratings, Credits, and More at Metacritic », sur Metacritic (consulté le 17 janvier 2014).
  19. a, b, c et d (en) « Max Payne for Game Boy Advance (2003) — MobyGames », sur MobyGames (consulté le 17 janvier 2014).
  20. (en)« Récompenses et nominations », sur imdb.com (consulté le 21 juillet 2014)