1. Outside

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Outside (homonymie).

1. Outside

Album par David Bowie
Sortie
Enregistré Mountain Studios, Montreux
Durée 1:14:36
Genre Rock industriel
Rock expérimental
Producteur David Bowie, Brian Eno et David Richards
Label BMG
Classement 8e (Royaume-Uni)
21e (États-Unis)
Critique

Albums par David Bowie

Singles

  1. The Hearts Filthy Lesson
    Sortie : septembre 1995
  2. Strangers When We Meet
    Sortie : novembre 1995
  3. Hallo Spaceboy
    Sortie : 1996

1. Outside est le dix-neuvième album studio de David Bowie, paru en septembre 1995.

Il marque les retrouvailles de Bowie avec Brian Eno après leurs collaborations pour la « trilogie berlinoise » dans les années 1970 (Low, "Heroes", Lodger). 1. Outside est un album-concept qui se veut la première partie d'un « hyper-cycle dramatique gothique non linéaire » en cinq parties, resté sans suite à ce jour.

La pochette de l'album est un autoportrait de Bowie réalisé à l'acrylique.

La tournée de promotion de l'album (septembre 1995 – janvier 1996) voit Bowie se produire avec Nine Inch Nails.

Concept[modifier | modifier le code]

Au-delà des paroles des chansons et des monologues parlés servant d'« interludes » (segue), le concept est détaillé dans le texte du livret de l'album, intitulé « The Diaries of Nathan Adler or the Art-Ritual Murder of Baby Grace Blue » (« Les journaux de Nathan Adler ou le meurtre rituel-artistique de Baby Grace Blue »). En 1999, le détective Nathan Adler travaille dans la division « Art-Crime Inc. », chargée d'enquêter sur l'Art-Crime, un nouveau courant artistique utilisant le meurtre comme une forme d'art, dont la dernière victime en date est une jeune fille de 14 ans, Baby Grace Blue.

La trame complexe de l'album, guère explicitée par le livret, a été décrite comme « un mélange de Sam Spade et de Neuromancien avec une dose de Festin nu » dans Rolling Stone[2].

Durant une interview[réf. insuffisante], Bowie a dévoilé les influences de son album. Pour créer le journal intime de Nathan Adler, il s'est d'abord inspiré de… son propre journal intime. Le thème de l'album est cependant basé sur les sujets favoris de Bowie et ses musiciens. Musicalement, le but de Bowie est d'apporter le style des années 1970 dans les années 1990, ce qui explique les influences punk, folkloriques, voire jazz (cf. A Small Plot of Land) de l'album.

David Bowie avait prévu plusieurs albums afin de poursuivre cet « hyper-cycle dramatique ». Il travaille en 1997 avec Brian Eno sur la suite de 1. Outside, les albums devant être intitulés, selon la rumeur 2. Contamination et 3. Afrikaan[3]. Ces projets ont par la suite été abandonnés, même si Bowie a promis d'essayer de publier des matériaux en studio de 2. Contamination[4].

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les paroles sont de David Bowie. Entre parenthèses, les compositeurs de chaque titre.

  1. Leon Takes Us Outside (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay, Campbell) – 1:25
  2. Outside (Armstrong, Bowie) – 4:04
  3. The Hearts Filthy Lesson (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay, Campbell) – 4:57
  4. A Small Plot of Land (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay) – 6:34
  5. (Segue) – Baby Grace (A Horrid Cassette) (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay, Campbell) – 1:39
  6. Hallo Spaceboy (Bowie, Eno) – 5:14
  7. The Motel (Bowie, Eno) – 6:49
  8. I Have Not Been to Oxford Town (Bowie, Eno) – 3:47
  9. No Control (Bowie, Eno) – 4:33
  10. (Segue) – Algeria Touchschriek (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay, Campbell) – 2:03
  11. The Voyeur of Utter Destruction (as Beauty) (Bowie, Eno, Gabrels) – 4:21
  12. (Segue) – Ramona A. Stone / I Am With Name (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay, Campbell) – 4:01
  13. Wishful Beginnings (Bowie, Eno) – 5:08
  14. We Prick You (Bowie, Eno) – 4:33
  15. (Segue) – Nathan Adler (Bowie, Eno, Gabrels, Garson, Kizilcay, Campbell) – 1:00
  16. I'm Deranged (Bowie, Eno) – 4:31
  17. Thru' These Architect's Eyes (Bowie, Gabrels) – 4:22
  18. (Segue) – Nathan Adler (Bowie, Eno) – 0:28
  19. Strangers When We Meet (Bowie) – 5:07

Éditions[modifier | modifier le code]

Outre l'édition CD ordinaire, il existe plusieurs versions particulières de Outside :

  • le vinyle Excerpts from Outside, une version abrégée de l'album (certains titres en sont absents et d'autres raccourcis) ;
  • le double CD Outside Deluxe, dont le second disque contient majoritairement des remixes ;
  • une version japonaise avec un titre bonus, Get Real, en avant-dernière piste.

Excerpts from Outside[modifier | modifier le code]

  1. Leon Takes Us Outside (edit) – 0:24
  2. Outside – 4:04
  3. The Hearts Filthy Lesson – 4:57
  4. A Small Plot of Land – 6:34
  5. Segue - Baby Grace Blue (A Horrid Cassette) – 1:39
  6. Hallo Spaceboy – 5:14
  7. The Motel (edit) – 5:03
  8. I Have Not Been to Oxford Town – 3:47
  9. The Voyeur of Utter Destruction (as Beauty) – 4:21
  10. Segue - Ramona A. Stone / I am with Name – 4:01
  11. We Prick You – 4:33
  12. Segue - Nathan Adler – 1:00
  13. I'm Deranged – 4:31

Outside Deluxe (CD 2)[modifier | modifier le code]

  1. The Hearts Filthy Lesson (Trent Reznor Alternative Mix) – 5:20
  2. The Hearts Filthy Lesson (Rubber Mix) – 7:41
  3. The Hearts Filthy Lesson (Simple Test Mix) – 6:38
  4. The Hearts Filthy Lesson (Filthy Mix) – 5:51
  5. The Hearts Filthy Lesson (Good Karma Mix by Tim Simenon) – 5:00
  6. A Small Plot of Land (Basquiat version) – 2:48
  7. Hallo Spaceboy (12" Remix) – 6:45
  8. Hallo Spaceboy (Double Click Mix) – 7:47
  9. Hallo Spaceboy (Instrumental) – 7:41
  10. Hallo Spaceboy (Lost in Space Mix) – 6:29
  11. I am with Name (Album Version) – 4:01
  12. I'm Deranged (Jungle Mix) – 7:00
  13. Get Real – 2:49
  14. Nothing to Be Desired – 2:15

Le « 12" Remix » de Hallo Spaceboy est celui des Pet Shop Boys.

Reprises et réutilisations[modifier | modifier le code]

Dans le film Starship Troopers, on peut entendre une reprise de I Have Not Been to Oxford Town lors du bal de promo des héros du film, jouée par un groupe en live et rebaptisée I Have Not Been to Paradise (interprétation de Zoe Poledouris).

I'm Deranged est le thème principal du film Lost Highway (la piste ayant été éditée plusieurs fois afin de correspondre au déroulement du film). Ce film reprend des titres d'artistes punks ou alternatifs comme The Smashing Pumpkins, Marilyn Manson, Trent Reznor, Rammstein, …

The Hearts Filthy Lesson est le générique de fin du film Se7en de David Fincher.

On peut entendre Hallo Spaceboy dans un épisode des Experts.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  1. The Hearts Filthy Lesson (UK #35, US #92)
  2. Strangers When We Meet / The Man Who Sold the World (Live) (UK #39)
  3. Hallo Spaceboy – remix des Pet Shop Boys (UK #12)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stephen Thomas Erlewine, Outside > Overview, Allmusic
  2. a et b David Fricke, Outside, Rolling Stone, 19 octobre 1995
  3. http://dbfan.tripod.com/outenc.html
  4. http://hem.bredband.net/stuabr/future.htm