Laura Palmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laura Palmer
Personnage de fiction apparaissant dans
Twin Peaks
Twin Peaks: Fire Walk with Me
.

Sheryl Lee en 1990, l'interprète de Laura Palmer.
Sheryl Lee en 1990, l'interprète de Laura Palmer.

Naissance 22 juillet 1972
Décès 24 février 1989
Sexe Féminin
Activité(s) Étudiante

Créé par David Lynch
Mark Frost
Interprété par Sheryl Lee
Série(s) Twin Peaks
Première apparition Épisode 1 de la saison 1
Dernière apparition Twin Peaks: Fire Walk with Me

Laura Palmer est un personnage de fiction créé par David Lynch et Mark Frost et apparaissant dans la série Twin Peaks et dans le film Twin Peaks: Fire Walk with Me. Dans la série et le film elle est interprétée par Sheryl Lee, qui joue également Maddy Ferguson, la cousine et sosie de Laura.

Description du personnage[modifier | modifier le code]

Laura est une jeune fille, étudiante, très appréciée dans la ville de Twin Peaks. Elle travaille volontairement pour un service de repas à domicile ; elle est très populaire dans son collège et chouchoutée par ses parents, Sarah et Leland Palmer.

Au fil des épisodes, une personnalité plus trouble se révèle : Laura menait une double vie, on apprend qu'elle était cocaïnomane, qu'elle a été victime d'abus sur mineur et qu'elle a brièvement travaillé au One Eyed Jack, maison de passe proche de la frontière canadienne. Officiellement en couple avec Bobby Briggs, elle a également une liaison secrète avec James Hurley, ainsi que des relations sexuelles avec différents habitants de Twin Peaks tels que Benjamin Horne et Leo Johnson.

Rôle dans la série[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Twin Peaks (série télévisée).

L'épisode pilote de la série s'ouvre sur la découverte du cadavre de Laura Palmer, nu et enveloppé dans du plastique, sur le rivage d'une rivière ; cette découverte va amener l'agent spécial Dale Cooper à gagner Twin Peaks pour y mener l'enquête. La résolution de l'affaire est donc le moteur principal de la série (bien que de nombreuses histoires parallèles se développent et s'entrecroisent) jusqu'au septième épisode de la deuxième saison (soit le quinzième épisode de la série) dans lequel le meurtre est résolu. Le développement ultérieur de l'histoire reste néanmoins lié au personnage de Laura Palmer.

Laura Palmer n'apparaît donc pas en tant que telle dans la série, sinon sous la forme de photographies, dans le rêve de Dale Cooper où elle donne des indices énigmatiques et dans la Loge Noire à la fin de la série.

Rôle dans le film[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Twin Peaks: Fire Walk with Me.

Après avoir réalisé la série, David Lynch a envie de développer le personnage de Laura Palmer : il confie « être amoureux du personnage de Laura Palmer et de ses contradictions » et « vouloir la voir vivre, bouger et parler »[1]. Cette envie est partagée par Sheryl Lee qui souhaite également pouvoir faire vivre son personnage esquissé dans la série[2].

Le film, qui comme son titre français l'indique (Twin Peaks : Les Sept Derniers Jours de Laura Palmer), revient sur la semaine précédant la mort de Laura Palmer, développe donc le thème de la double vie de Laura Palmer et des persécutions qu'elle subit par une entité démoniaque nommée BOB qui tente de s'infiltrer dans son esprit dans le but de la posséder (ce qu'elle fait déjà partiellement, d’où les péchés et passions secrètes entreprises par Laura), elle subit également des viols répétés du démon qui utilise son père Leland comme réceptacle.

Autour du personnage[modifier | modifier le code]

  • Jennifer Lynch, fille de David Lynch, a écrit en 1990 Le journal secret de Laura Palmer (The Secret Diary of Laura Palmer), spin-off littéraire basé sur la série et le film, imaginant ce que pouvait contenir le journal intime secret de Laura mentionné dans la série.
  • Kad et Olivier, pour leur série de sketch Mais qui a tué Pamela Rose ? (par la suite adapté en film), ont nommé la victime au cœur de l'enquête Pamela Rose en faisant une anagramme approximative du nom de Laura Palmer, cette création étant une parodie de Twin Peaks.
  • Une piste de l'album Ghosts of Loss du groupe de doom metal finlandais Swallow the Sun est intitulée Ghost of Laura Palmer en référence au personnage de la série.
  • Une piste du groupe Bastille y est consacrée sur l'album Bad Blood, intitulée Laura Palmer.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « I couldn’t get myself to leave the world of Twin Peaks. I was in love with the character of Laura Palmer and her contradictions: radiant on the surface but dying inside. I wanted to see her live, move and talk. I was in love with that world and I hadn't finished with it. But making the movie wasn't just to hold onto it; it seemed that there was more stuff that could be done. », David Lynch cité dans Lynch by Lynch (Revisited Edition) édité par Chris Rodley. (2005, Faber and Faber), p. 184
  2. Hughes, David (2001). "The Complete Lynch". Virgin Media.