Bullshit!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bullshit.

Bullshit!

Titre original Penn & Teller Bullshit!
Genre Information satyrique
Production Randall Moldave
Star Price (2003-2006)
Eric Small
Mark Wolper
Michael Goudeau
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Showtime
Nb. de saisons 8
Nb. d'épisodes 89
Durée 45 minutes approx.
Diff. originale
Site web http://www.sho.com/site/ptbs/home.do

Bullshit! (nommé aussi : Penn & Teller: Bullshit!, Penn & Teller: B.S, ou simplement Bulls***!) est une émission de télévision américaine diffusée entre 2003 à la télévision et 2010, animé par le duo de prestigitateurs Penn et Teller.

Présentation[modifier | modifier le code]

Dans l'émission d'une quarantaine de minutes, le duo aborde différents sujets controversés sous l'angle du scepticisme scientifique et du libertarianisme. L'émission ne possède pas de traduction française mais possède une version proche en Grande-Bretagne. C'est en mémoire d'Harry Houdini qu'ils décidèrent de lancer cette série d'émission[réf. nécessaire], dont le but est de dénoncer toutes les « bullshits », qu'on traduira littéralement par « conneries », qu'on peut entendre sur divers sujets.

Le nom de l'émission contient l'un des sept mots interdits (en) sur les chaînes de télévision et de radio nationales américaines. Elle ne peut donc être diffusée que sur une chaîne câblée. L'émission est souvent nommée de manière indirecte, par exemple, « B.S. », « Bulls Hit », « B-word ». Lors de l'émission numéro 23, Profanity (« Les gros mots »), qui « dénonce l'hystérie autour des insultes », Penn ne prononça aucun mot injurieux, même pas le nom de l'émission.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des émissions Bullshit!.

Bullshit! est constitué de 89 épisodes qui s'échelonnent sur huit saison de 2003 et 2010. La première émission plus particulièrement est en hommage à Houdini, puisque celui-ci a passé la fin de sa vie à dénoncer les médiums qui parlaient soi-disant aux morts[1].

Format[modifier | modifier le code]

Les émissions durent 30 minutes. Trois reportages sont présentés en parallèle. Des séquences de chaque reportage sont présentés à tour de rôles. Entre chaque passage d'un reportage à un autre, Penn et Teller font une petite séquence humoristique. Penn fait un commentaire sur ce qui vient de se passer.

Penn et Teller utilisent souvent des mots injurieux comme bullshit (connerie), ass-hole (trou du cul). Dans une interview, ils ont dit préférer ces mots injurieux qui relèvent de la liberté d'expression, que des mots tels que « mensonge », « arnaque » ou « escroc », qui auraient donné l'occasion aux personnes insultées de porter plainte pour calomnie.

Réception et critiques[modifier | modifier le code]

L'argumentaire présenté dans l'émission est souvent biaisé et a plus de valeur humoristique que de valeur scientifique. Chaque épisode aborde le sujet d'une manière simpliste et un peu caricaturale : en mettant en oppositions flagrante deux parties. Habituellement des scientifiques contre les croyants ou partisans de certaines pratiques. Penn et Teller n'ont pas de prétentions à la scientificité et ils ne se cachent pas d'avoir d'avance une opinion tranchée sur les sujets qu'ils présentent.

Les commentaires de Penn sont souvent rajoutés en voix-off par dessus l'interview, ce qui ne donne aucune chance à l'interviewé de répondre ou de contre-argumenter.

Certaines émissions ont des sujets plus politiques que sceptiques. Les opinions et prises de positions des animateurs, Penn et Teller, réfèrent à un avis politique libertarien. C'est-à-dire que, par principe, ils s'accordent à une conception de la liberté individuelle qui implique que nul ne doit interférer au droit d'un individu à disposer de sa personne, de sa vie et de sa propriété. En particulier, selon eux, personne ne devrait dire comment vivre sa sexualité, fumer, se droguer et tout autre comportement relève du libre arbitre, et les impôts sont une charge inutile.

L'émission sur le tabagisme passif[modifier | modifier le code]

Après le cinquième épisode de la première saison, Second Hand Smoke (Fumeur passif), ils admettent s'être fait abuser par de faux rapports scientifiques de l'industrie du tabac. Mais ils ne changèrent pas leur point de vue, selon lequel il ne devrait pas être interdit de fumer dans les lieux publics.

Il leur a été aussi reprocher d'utiliser de fausses données scientifiques provenant du lobbying concernant la nourriture bio, le réchauffement climatique et le recyclage[2]. Ils ont globalement un positionnement anti-vert[réf. nécessaire].

Sur les DVD de la septième saison, la dixième émission qui parle du Vatican n'est pas présente, quand bien même la jaquette proclame « La saison complète »[3],[4].

Fin de l'émission[modifier | modifier le code]

Penn a annoncé que Bullshit! était fini et qu'ils participeraient à une nouvelle émission sur une autre chaîne : Penn & Teller: Secrets of the Universe sur Discovery Channel[5],[6], cependant, le nom de l'émission a changé pour devenir Penn & Teller: Tell a Lie[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Miracle Mongers and their Methods de Harry Houdini.
  2. http://www.green-blog.org/2009/08/05/penn-teller-claims-organic-food-is-bullshit-fails-to-mention-that-their-expert-is-paid-by-monsanto/
  3. http://www.amazon.com/Penn-Teller-Bullsh-Seventh-Season/dp/B0037TPIDK
  4. http://www.imdb.com/title/tt1502177/trivia
  5. (en) Penn Jillette, « N/A », Twitter (consulté le 15 April 2011) : « We are in NYC to announce "Penn & Teller: Secrets of the Universe" on The Discovery Channel. We'll tell the truth & we'll lie. No Bullshit. »
  6. « Penn & Teller Come to Discovery Channel » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-24
  7. (en) Penn Jillette, « Twitter post », Twitter (consulté le 5 June 2011) : « It's now called "Tell a Lie," and it seemed pretty good. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]