Lost : Les Disparus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lost
Les Disparus

alt=Description de l'image Lost main title.svg.
Titre original Lost
Autres titres
francophones
Perdus (Canada)
Lost (Belgique, Suisse)
Genre Drame, aventure, science-fiction, mystère
Création Jeffrey Lieber
J. J. Abrams
Damon Lindelof
Production ABC Studios
Touchstone Television
Bad Robot
Acteurs principaux Matthew Fox
Evangeline Lilly
Terry O'Quinn
Josh Holloway
Jorge Garcia
Naveen Andrews
Michael Emerson
Musique Michael Giacchino
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 6
Nb. d'épisodes 121
Durée 42 minutes (approx.)
Diff. originale 22 septembre 200423 mai 2010

Lost : Les Disparus (Lost) – ou Perdus au Canada – est un feuilleton télévisé américain de 121 épisodes de 42 minutes, créé par J. J. Abrams, Damon Lindelof et Jeffrey Lieber et diffusé du 22 septembre 2004 au 23 mai 2010 sur le réseau ABC et sur CTV au Canada.

La version française du feuilleton a été diffusée au Canada du 17 mars 2005 au 12 août 2010 sur Radio-Canada, en Belgique du 2 mai 2005 au 18 juin 2010 sur RTL-TVI, en Suisse du 14 juin 2005 au 19 juin 2010 sur TSR1 et en France du 25 juin 2005 au 23 juin 2010 sur TF1 puis rediffusée entre le 16 mars 2013 et le 11 février 2014 sur France Ô[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le vol 815 de la compagnie Oceanic Airlines, reliant Sydney à Los Angeles, explose en plein vol au-dessus d'une île du Pacifique non répertoriée sur les cartes. Le cockpit, l'avant ainsi que la queue de l'appareil tombent en des endroits différents de l'île, où les survivants vont apprendre à cohabiter et survivre. Dès les premiers jours, ils se rendent compte qu'ils ne sont pas seuls sur ce bout de terre, qui est le théâtre d'évènements étranges : activité magnétique intense, apparitions de revenants, monstre inconnu rôdant dans la jungle ou encore indigènes hostiles surnommés Les Autres (The Others) qui agissent sous l'influence d'un certain Jacob, un leader mystique.

Les survivants découvrent également les bâtiments abandonnés du Projet Dharma, une organisation ayant mené des recherches scientifiques sur l'île dans les années 1970 et 1980. Les membres du Projet Dharma étudiaient le voyage dans le temps. En 1977, un incident a conduit le projet Dharma à maîtriser une importante accumulation d'énergie électromagnétique dans un bunker où, toutes les 108 minutes, une série de chiffres (4 8 15 16 23 42) doit être rentrée dans un terminal informatique pour éviter que cette énergie ne s'échappe.

Bientôt, à travers une série d'épreuves où beaucoup vont laisser la vie, les passagers du vol 815 vont découvrir que l'avion ne s'est pas écrasé par hasard, et qu'ils ne sont que de simples pions sur un échiquier à échelle humaine.

L'intrigue du feuilleton peut être divisée en trois fils conducteurs :

  • la trame principale, avec la vie quotidienne des personnages sur l'île ;
  • une trame secondaire, avec le récit du passé, du futur ou d'une réalité alternative des personnages (par des flashbacks, des flashforwards ou des flash-sideways), qui nous éclaire sur leur comportement présent ou sur le résultat d'un tel comportement ;
  • une trame sur l'île construite autour d'éléments fantastiques de l'île (côté mythologie) ou d'affrontement entre diverses organisations internationales pour prendre le contrôle de l'île (côté scientifique-complot).

Production[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

La série a été conçue par Lloyd Braun, responsable à l'époque d'ABC, alors qu'il était en vacances à Hawaï en 2003[2]. Le développement de Lost a commencé lorsque Lloyd Braun a commandé un script initial à Spelling Television basé sur son concept d'un croisement entre le roman Sa Majesté des mouches, le film Seul au monde, la série télévisée L'Île aux naufragés, et l’émission de téléréalité Survivor. ABC a aussi créé une série de courte durée sur les survivants d'un crash d'avion en 1969 appelée The New People dont l'épisode pilote a été écrit par Rod Serling.

Jeffrey Lieber a d'abord été embauché pour écrire le pilote, intitulé Nowhere, peu satisfait du résultat, et malgré une refonte ultérieure, Lloyd Braun a contacté J. J. Abrams en janvier 2004, qui avait un contrat avec Touchstone Television et qui était alors connu pour avoir créé la série télévisée Alias, pour écrire un nouveau script. Jeffrey Lieber recevra plus tard le crédit d'histoire pour l'épisode pilote de Lost, et sera crédité au même titre que J.J. Abrams et Damon Lindelof comme cocréateur de la série, après une demande d'arbitrage auprès de la Writers Guild of America[3].

Bien que d'abord hésitant, J.J. Abrams était enthousiasmé par le concept de la série, à condition que celle-ci ait un angle surnaturel, et a ainsi collaboré avec Damon Lindelof pour créer l'univers de la série[4].

Au moment de sa production, le double-épisode pilote de Lost a été le plus cher de l'histoire du réseau ABC et aurait coûté entre 10 et 14 millions de dollars[5], tandis que le coût moyen d'un épisode pilote est de 4 millions de dollars en 2005[6]. La série a débuté le 22 septembre 2004 et elle est devenue l'un des plus grands succès critiques et commerciaux de la saison 2004 à la télévision[7]. Pourtant, avant même que la série ait été diffusée, Lloyd Braun a été congédié par les dirigeants de la société mère d'ABC, The Walt Disney Company, en partie à cause des faibles audiences du réseau ABC et aussi parce qu'il avait donné son feu vert à un projet aussi coûteux et risqué[4]. La première mondiale de l'épisode pilote a eu lieu le 24 juillet 2004 au Comic-Con International à San Diego[8].

Structure des épisodes[modifier | modifier le code]

Après un récapitulatif des événements principaux des épisodes précédents, chaque épisode commence par une pré-scène. Dans un contexte dramatique, l'écran devient noir et le titre graphique, légèrement flou, glisse vers le spectateur accompagné d'un son sinistre et discordant. Le générique d'ouverture se manifeste ensuite, généralement par ordre alphabétique des noms de famille des acteurs. Bien qu'il y ait un arc narratif continu, chaque épisode présente un flashback, un flashforward ou un flash-sideway, centré sur un ou quelques personnages particuliers. La majorité des épisodes se termine par un retournement final ou une fin ouverte (cliffhanger), révélé quelques secondes seulement avant que le titre graphique n'apparaisse sur un fond noir.

Tournage[modifier | modifier le code]

Un dock local à Hawaii, vu dans Vivre ensemble et mourir seul.

Lost est filmé sur caméras Panavision 35 mm presque entièrement sur l'île hawaïenne d'Oahu. Les scènes de l'île d'origine de l'épisode-pilote ont été filmées à Mokulē'ia, près de la pointe nord-ouest de l'île. Plus tard, les scènes de la plage ont lieu à North Shore. Les scènes de la grotte dans la première saison ont été filmées sur un plateau de tournage construit dans un entrepôt de Xerox, qui était vide depuis qu'une tuerie de masse des employés y a eu lieu en 1999[9]. Les plateaux de tournage et les bureaux de la production ont déménagé au Hawaii Film Studio[10], où les intérieurs de la station Le Cygne dans la deuxième saison et de la station L'Hydre dans la troisième saison ont été construits[11]. Diverses zones urbaines dans et près de Honolulu sont utilisées comme doublures d'emplacements situés à travers le monde, dont la Californie, New York, l'Iowa, Miami, la Corée du Sud, l'Irak, le Nigeria, le Royaume-Uni, Paris, la Thaïlande, Berlin et l'Australie. Par exemple, les scènes se déroulant dans l'aéroport de Sydney ont été filmées au Hawaii Convention Center, tandis qu'un bunker d'époque de la Seconde Guerre mondiale a été utilisé comme installation de la Garde républicaine irakienne[12]. En outre, les scènes se déroulant en Allemagne durant l'hiver ont été filmées dans un quartier hawaiien relativement ordinaire, avec de la glace pilée éparpillée un peu partout pour créer de la neige et des automobiles de marques allemandes dans la rue[réf. nécessaire]. Plusieurs scènes dans le dernier épisode de la troisième saison, Through the Looking Glass, ont été tournées à Los Angeles, y compris un hôpital emprunté à Grey's Anatomy. Deux scènes au cours de la quatrième saison ont été tournées à Londres parce qu'Alan Dale, qui jouait dans la comédie musicale Spamalot, ne pouvait pas voyager à Hawaï[13].

Musique[modifier | modifier le code]

Lost dispose d'une partition orchestrale interprétée par le Hollywood Studio Symphony Orchestra et composée par Michael Giacchino, incorporant de nombreux thèmes récurrents pour des sujets tels que les événements, les lieux et les personnages. Giacchino obtient certains sons en utilisant des instruments inhabituels, comme en frappant des morceaux du fuselage de l'avion[14]. Le 21 mars 2006, le label Varèse Sarabande a publié la bande sonore originale de la première saison de Lost[15]. La bande sonore inclut des versions complètes des thèmes les plus populaires de la saison ainsi que le thème principal, composé par le créateur de la série J. J. Abrams[15]. Varèse Sarabande a publié la bande sonore de la deuxième saison de Lost le 3 octobre 2006[16], de la troisième saison le 6 mai 2008 et de la quatrième saison le 11 mai 2009.

La musique pop est utilisée avec parcimonie dans la série, étant donné la partition orchestrale. Quand des chansons sont jouées, elles proviennent généralement d'une source diégétique. On peut noter par exemple les diverses chansons jouées sur le lecteur de CD portable de Hurley tout au long de la première saison (jusqu'à ce que ses batteries soient épuisées dans l'épisode ... In Translation), la chanson Moonlight Serenade de Glenn Miller captée sur le talkie-walkie par Sayid et Hurley au début de la première saison (ré-entendue dans la camionnette de Jack dans la saison 3) et l'utilisation d'un lecteur de disques avec lequel est joué Make Your Own Kind of Music de Cass Elliot et Downtown de Petula Clark respectivement dans les premiers épisodes de la deuxième et de la troisième saison. Dans deux épisodes, Charlie est montré dans un coin de rue en train de jouer de la guitare et de chanter la chanson Wonderwall d’Oasis. Dans le dernier épisode de la troisième saison, Jack écoute en conduisant Scentless Apprentice de Nirvana, et dans le dernier épisode de la quatrième saison, il arrive en écoutant Gouge Away des Pixies. Dans la troisième saison, est également utilisée Shambala de Three Dog Night à deux reprises dans la camionnette. Les deux seules chansons pop non diégétiques sont Slowly d'Ann-Margret dans l'épisode I Do et I Shall Not Walk Alone de The Blind Boys of Alabama dans l'épisode Confidence Man. D'autres musiques sont utilisées dans plusieurs versions internationales. Par exemple, dans la version japonaise de Lost, le thème principal varie selon la saison. Dans la première saison, Here I Am de Chemistry est utilisé, dans la deuxième saison Losin’ de Yuna Itō, et dans la troisième saison Lonely Girl de Crystal Kay.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Années de diffusion : 2004-2010
  • Diffuseur : ABC
  • Durée des épisodes : de 40 à 48 minutes
  • Lieux de tournage : Oahu (Hawaï, États-Unis)
  • Genre : Aventures, science-fiction, drame
  • Format :
  • Version française :
    • Société de doublage : Dubbing Brothers
    • Direction artistique : Hervé Bellon
    • Adaptation des dialogues : Philippe Sarrazin et Sandrine Chevalier

Distribution et personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Lost : Les Disparus.

Sur les trois cent vingt-quatre personnes à bord du vol Oceanic 815, 71 ont survécu à l'accident (ainsi qu'un chien), réparties entre les trois sections de l'avion.

La première saison met en vedette quatorze acteurs principaux. Naveen Andrews interprète un ancien membre irakien de la garde républicaine, Sayid Jarrah. Émilie de Ravin incarne une Australienne enceinte, Claire Littleton. Matthew Fox interprète le chirurgien Jack Shephard. Jorge Garcia interprète Hugo Reyes, un gagnant malchanceux au loto. Maggie Grace joue Shannon Rutherford, ancien professeur de danse. Josh Holloway incarne l'escroc James « Sawyer » Ford. Kim Yoon-jin interprète Sun Kwon, la fille d'un puissant homme d'affaires et parrain de la mafia coréenne, et Daniel Dae Kim son mari Jin-Soo Kwon. Evangeline Lilly interprète la fugitive Kate Austen. Dominic Monaghan incarne l'ex-star du rock toxicomane Charlie Pace. Terry O'Quinn joue le mystérieux John Locke. Harold Perrineau Jr. interprète un ouvrier du bâtiment, Michael Dawson et Malcolm David Kelley interprète son jeune fils Walt Lloyd. Enfin, Ian Somerhalder incarne Boone Carlyle, chef de l'entreprise de mariage de sa mère et demi-frère de Shannon Rutherford.

Pendant les deux premières saisons, certains personnages ont disparu pour faire place à de nouveaux personnages avec de nouvelles histoires[17],[18]. Boone Carlyle est le premier à disparaitre à la fin de la première saison. Walt Lloyd est devenu un invité vedette après les événements de l'épisode final de la première saison, faisant de rares apparitions tout au long de la deuxième saison. Le départ de Shannon Rutherford huit épisodes après le début de la deuxième saison a permis l'introduction de nouveaux arrivants, M. Eko, un prêtre catholique nigérian et ancien criminel joué par Adewale Akinnuoye-Agbaje, Ana-Lucia Cortez, une agent de sécurité d'aéroport et ancien officier de police jouée par Michelle Rodríguez, et Libby, une psychologue clinicienne interprétée par Cynthia Watros. Ana Lucia, Libby et Michael ont quitté la série à la fin de la deuxième saison.

Dans la troisième saison, Henry Ian Cusick a été promu acteur principal pour jouer l'ancien soldat écossais Desmond Hume, tout comme Michael Emerson dans le rôle de Benjamin Linus (anciennement connu sous le nom de Henry Gale), un membre haut placé des « Autres ». En outre, trois nouveaux acteurs ont rejoint la distribution régulière : Elizabeth Mitchell, en tant que médecin spécialisé dans la fécondité et « Autre » Juliet Burke, et Kiele Sanchez et Rodrigo Santoro le couple de survivants Nikki et Paulo. M. Eko a disparu en début de saison, Nikki et Paulo à la mi-saison et Charlie dans l'épisode final de la troisième saison.

Dans la quatrième saison, Harold Perrineau Jr. a rejoint la distribution principale pour reprendre le rôle de Michael Dawson, devenu suicidaire, revenu pour expier ses crimes précédents[19]. De nouveaux acteurs sont également introduits : Jeremy Davies incarne Daniel Faraday, un physicien nerveux qui porte un intérêt scientifique à l'île, Ken Leung incarne Miles Straume, un médium sarcastique, et Rebecca Mader incarne Charlotte Lewis, une anthropologue déterminée[20]. Claire Littleton, qui disparaît mystérieusement avec son père biologique mort vers la fin de la saison, n'apparait pas dans la cinquième saison mais revient pour la sixième[21]. Michael disparait lors de l'épisode final de la quatrième saison[22].

Dans la cinquième saison, aucun nouveau personnage ne rejoint la distribution principale, cependant plusieurs personnages disparaissent : Charlotte Lewis dans le cinquième épisode et Daniel Faraday dans l'antépénultième épisode. Juliet Burke disparait quant à elle dans le premier épisode de la sixième saison.

Dans la sixième saison, trois personnages deviennent principaux[23]. Il s'agit de Nestor Carbonell qui incarne le mystérieux « Autre » Richard Alpert, Jeff Fahey qui incarne le pilote Frank Lapidus[24] et Zuleikha Robinson qui incarne l'énigmatique Ilana, survivante du vol Ajira 316. En outre, plusieurs anciens membres de la distribution dont Ian Somerhalder, Dominic Monaghan, Rebecca Mader, Jeremy Davies, Elizabeth Mitchell, Michelle Rodríguez, Maggie Grace[25], Harold Perrineau Jr. et Cynthia Watros[26] font des apparitions dans cette dernière saison.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Lost : Les Disparus.

La première saison comprend vingt-cinq épisodes plus un épisode spécial.

  • Diffusions originales
Drapeau des États-Unis États-Unis : du 22 septembre 2004 au 25 mai 2005 sur ABC
Drapeau du Canada Canada
En anglais : du 22 septembre 2004 au 25 mai 2005 sur CTV
En français : du 17 mars 2005 au 1er septembre 2005 sur Télévision de Radio-Canada
Drapeau de la Belgique Belgique : du 2 mai 2005 au 15 août 2005 sur RTL-TVI
Drapeau de la Suisse Suisse : du 14 juin 2005 au 11 août 2005 sur TSR1
Drapeau de la France France : du 25 juin 2005 au 25 août 2005 sur TF1

Résumé

À la suite d'un accident d'avion, les passagers survivants du vol Oceanic 815 échouent sur une île tropicale apparemment déserte, contraignant le groupe d'étrangers à travailler ensemble pour rester en vie. Leur survie est menacée par des entités mystérieuses, notamment un « monstre » qui rôde dans la jungle, ainsi que les habitants de l'île connus sous le nom des « Autres ». Au cours des 45 jours qui suivent l'accident, ils rencontrent une naufragée française (allemande dans la version francophone du feuilleton) nommée Danielle Rousseau qui a échoué sur l'île seize ans plus tôt, et trouvent une mystérieuse trappe en métal enfouie dans le sol et tentent de quitter l'île sur un radeau.

Deuxième saison (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Lost : Les Disparus.

La deuxième saison comprend vingt-quatre épisodes plus deux épisodes spéciaux.

  • Diffusions originales
Drapeau des États-Unis États-Unis : du 21 septembre 2005 au 24 mai 2006 sur ABC
Drapeau du Canada Canada
En anglais : du 21 septembre 2005 au 24 mai 2006 sur CTV
En français : à partir du 20 avril 2006 sur Télévision de Radio-Canada
Drapeau de la Belgique Belgique : à partir du 20 mars 2006 sur RTL-TVI
Drapeau de la Suisse Suisse : à partir du 1er juin 2006 sur TSR1
Drapeau de la France France : du 15 juillet 2006 au 23 septembre 2006 sur TF1

Résumé

La majeure partie de l'intrigue met l'accent sur le conflit croissant entre les survivants et les « Autres », ainsi que sur le thème de l'affrontement entre science et foi, symbolisé par l'antagonisme grandissant de Jack Shephard et John Locke. Alors que certains mystères sont résolus, de nouvelles questions sont soulevées. De nouveaux personnages sont introduits, y compris les survivants de la queue de l'avion et d'autres habitants de l'île. Des informations sur le caractère mythologique de l'île et sur le passé des survivants sont divulguées. La trappe est explorée et l'existence du Projet Dharma et de son bienfaiteur, la Fondation Hanso, est révélée. Alors que la vérité sur les mystérieux « Autres » commence à être dévoilée, un des rescapés de l'accident trahit les autres naufragés et la cause de l'accident du vol Oceanic 815 est découverte.

Troisième saison (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Lost : Les Disparus.

La troisième saison comprend vingt-trois épisodes plus quatre épisodes spéciaux. Le tournage a débuté à Hawaï le 7 août 2006.

  • Diffusions originales
Drapeau des États-Unis États-Unis : du 4 octobre 2006 au 23 mai 2007 sur ABC
Drapeau du Canada Canada
En anglais : du 4 octobre 2006 au 23 mai 2007 sur CTV
En français : du 26 avril 2007 au 20 septembre 2007 sur Télévision de Radio-Canada
Drapeau de la Belgique Belgique : du 16 avril 2007 au 6 août 2007 sur RTL-TVI
Drapeau de la Suisse Suisse : du 21 juin 2007 au 9 août 2007 sur TSR1
Drapeau de la France France : du 2 juillet 2007 au 10 septembre 2007 sur TF1

Résumé

L'histoire se poursuit 67 jours après l'accident. De nouveaux rescapés et « Autres » sont introduits. De nouveaux éléments au sujet de ces derniers et de leur histoire sur l'île sont révélés. Un mystérieux cargo se dirige vers l'île et les survivants, conduits par Jack, tentent de prendre contact avec ce dernier.

Quatrième saison (2008)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de Lost : Les Disparus.

Initialement la quatrième saison devait comporter seize épisodes[27], mais seuls quatorze ont pu être réalisés en raison de la grève des scénaristes américains de 2007-2008. Les deux saisons suivantes sont portées à dix-sept épisodes afin de compenser cette grève[28].

  • Diffusions originales
Drapeau des États-Unis États-Unis : du 31 janvier 2008 au 29 mai 2008 sur ABC
Drapeau du Canada Canada
En anglais : du 31 janvier 2008 au 29 mai 2008 sur CTV
En français : du 15 mai 2008 au 28 août 2008 sur Télévision de Radio-Canada
Drapeau de la Suisse Suisse : du 24 juin 2008 au 5 août 2008 sur TSR1
Drapeau de la Belgique Belgique : du 30 juin 2008 au 11 août 2008 sur RTL-TVI
Drapeau de la France France : du 6 juillet 2008 au 16 août 2008 sur TF1

Résumé

La saison se concentre sur l'arrivée de personnes provenant du cargo Kahana, venu jusqu'à l'île dans le but apparent de secourir les rescapés. Toutefois, il semblerait que cette équipe de sauvetage cache de lourds secrets et mente au sujet de leurs motivations, auxquelles Ben, le leader machiavélique des « Autres », ne semble pas étranger. Jack tente par tous les moyens de mener un groupe pour quitter l'île. Beaucoup vont y laisser la vie pour que les « Six du vol Oceanic » (Oceanic 6) puisse regagner le continent. Ben tourne la roue qui va conduire l'île à disparaître dans le temps.

Cinquième saison (2009)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 5 de Lost : Les Disparus.

Cette saison comporte dix-sept épisodes, soit un de plus que ce qui était initialement prévu.

  • Diffusions originales
Drapeau des États-Unis États-Unis : du 21 janvier 2009 au 13 mai 2009 sur ABC
Drapeau du Canada Canada
En anglais : du 21 janvier 2009 au 13 mai 2009 sur CTV
En français : du 30 avril 2009 au 20 août 2009 sur Télévision de Radio-Canada
Drapeau de la Suisse Suisse : du 16 juin 2009 au 4 août 2009 sur TSR1
Drapeau de la Belgique Belgique : du 14 août 2009 au 2 octobre 2009 sur RTL-TVI
Drapeau de la France France : du 19 août 2009 au 8 octobre 2009 sur TF1

Résumé

Sawyer et les autres se déplacent aléatoirement dans le temps sur l'île, rencontrant différents personnages à différentes périodes, jusqu'à ce qu'ils échouent finalement en 1977, au sein du Projet Dharma. Dans le futur, Locke meurt après avoir tenté de ramener les « Six du vol Oceanic » sur l'île. Jack, Kate, Hurley, Sayid et Sun embarquent finalement à bord du vol Ajira 316 faisant route vers Guam. Locke, transporté dans un cercueil, ressuscite une fois l'appareil crashé sur l'île. Il prend le commandement du groupe de Richard et manipule Ben pour que ce dernier assassine Jacob. Jack, Kate, Hurley et Sayid sont transportés 30 ans plus tôt au sein du Projet Dharma, où, avec l'aide du groupe de Sawyer, ils vont tenter de faire exploser une bombe dans la poche électromagnétique du futur bunker pour reprendre le cours de leur ancienne vie.

Sixième saison (2010)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 6 de Lost : Les Disparus.

Cette saison (la dernière de la série) est composée de dix-huit épisodes.

  • Diffusions originales
Drapeau des États-Unis États-Unis : du 2 février 2010 au 23 mai 2010 sur ABC
Drapeau du Canada Canada
En anglais : du 2 février 2010 au 23 mai 2010 sur CTV
En français : du 15 avril 2010 au 12 août 2010 sur Télévision de Radio-Canada
Drapeau de la Belgique Belgique : du 23 avril 2010 au 18 juin 2010 sur RTL-TVI
Drapeau de la Suisse Suisse : du 1er mai 2010 au 19 juin 2010 sur TSR1
Drapeau de la France France : du 5 mai 2010 au 23 juin 2010 sur TF1

Résumé

La sixième saison suit deux frises chronologiques, à la suite de l'explosion de la bombe dans l'épisode final de la saison précédente. Dans le présent, sur l'île, les survivants font face à la mort de Jacob dont le meurtre a été orchestré par Locke, qui n'est autre que le « monstre de fumée », où L'homme en noir qui peut prendre l'apparence des morts pour mieux berner les vivants. Widmore débarque sur l'île, ramenant avec lui Desmond qui va être le sujet d'une expérience électromagnétique intense qui changera sa perception de la vie.
Dans une autre chronologie, le vol Oceanic 815 atterrit bien à Los Angeles, où chacun regagne son quotidien sans connaissance des évènements vécus sur l'île. Toutefois, la vie des personnages est différente : John Locke ne s'est jamais brouillé avec son père, Sawyer est policier, Hurley est un patron d'entreprise chanceux, Benjamin Linus est un professeur de lycée. Ils vont tous être amenés à découvrir l'impensable vérité de cette « réalité alternative ».

Traduction[modifier | modifier le code]

Dans la version française, il est possible de remarquer une modification substantielle du scénario puisque l'un des personnages, Danielle Rousseau, est française dans la version originale et devient allemande dans la version française. Ceci se justifiait par le fait que le message enregistré par Danielle Rousseau devait être difficile à comprendre par les naufragés mais aussi par les téléspectateurs. Cela entraîne cependant quelques invraisemblances, d'autant que le personnage en question porte un nom à consonance française et chante une chanson de Charles Trenet, La Mer. Pour interrompre ces incohérences, Danielle redevient française au cours de la cinquième saison.

Impact[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Audiences américaines par saison de Lost, basées sur les moyennes totales pondérées de téléspectateurs par épisode, incluant les rediffusions.

Le graphique montre les audiences américaines de la série (en millions de téléspectateurs) par épisode pour chacune des six saisons diffusées sur ABC.
Saison Diffusion Premier épisode Dernier épisode Année Téléspectateurs
1 Mercredi à 20 heures (du 22 septembre 2004 au 25 mai 2005) 22 septembre 2004 25 mai 2005 2004–2005 15,69 millions[29]
2 Mercredi à 21 heures (du 21 septembre 2005 au 24 mai 2006) 21 septembre 2005 24 mai 2006 2005–2006 15,50 millions[30]
3 Mercredi à 21 heures (du 4 octobre 2006 au 8 novembre 2006)
Mercredi à 22 heures (du 7 février 2007 au 23 mai 2007)
4 octobre 2006 23 mai 2007 2006–2007 17,84 millions[31]
4 Jeudi à 21 heures (du 31 janvier du 20 mars 2008)
Jeudi à 22 heures (du 24 avril 2008 au 29 mai 2008)
31 janvier 2008 29 mai 2008 2008 13,17 millions[32]
5 Mercredi à 21 heures (du 21 janvier 2009 au 13 mai 2009) 21 janvier 2009 13 mai 2009 2009 10,94 millions[33]
6 Mardi à 21 heures (2 février 2010 au 23 mai 2010) 2 février 2010 23 mai 2010 2010 10,08 millions

L'épisode pilote a recueilli 18,6 millions de téléspectateurs, plaçant la série en tête sur le créneau 20 heures – 21 heures, et permettant à ABC d'atteindre sa meilleure audience depuis 2000 quand Qui veut gagner des millions ? était initialement diffusé, audience battue le mois suivant par l'épisode pilote de Desperate Housewives[34].

Pour sa première saison, Lost a réuni en moyenne 16 millions de téléspectateurs, se classant 14e en audience sur les programmes diffusés en prime-time, et 15e sur les 18/49 ans[35]. La deuxième saison s'est également classée au 14e rang, avec une moyenne de 15,5 millions de téléspectateurs. Toutefois, elle a amélioré sa cote auprès des 18/49 ans, se classant 8e[36]. Le premier épisode de la deuxième saison a été encore plus vu que celui de la première, réunissant plus de 23 millions de téléspectateurs, un record pour la série[37]. Le premier épisode de la troisième a réuni 18,8 millions de téléspectateurs. Le septième épisode de la saison, de retour d'une pause de trois mois, a baissé à 14,5 millions. Au cours de la saison printanière, les audiences ont plongé jusqu'à 11 millions de téléspectateurs avant de remonter à près de 14 millions pour la finale de la saison. La baisse a été partiellement expliquée quand Nielsen ratings a montré que Lost faisait partie des séries les plus enregistrées à la télévision. Toutefois, malgré une baisse d'audience globale, Lost a tout de même été premier sur les 18/49 ans sur son créneau horaire. Le premier épisode de la quatrième saison a vu une augmentation par rapport à l'épisode précédent à 16,1 millions de téléspectateurs[38], mais au huitième épisode, le nombre de téléspectateurs a diminué et atteint 11,461 millions[39]. En 2006, une enquête sur une vingtaine de pays par Informa Telecoms and Media a conclu que Lost est la deuxième émission de télévision la plus populaire dans ces pays, après Les Experts : Miami[40]. Le premier épisode de la sixième saison a réuni 12,1 millions de téléspectateurs[41]. L'épisode final a réuni 13,57 millions de téléspectateurs[42] avec une pointe d'audience à 15,31 millions dans la dernière demi-heure[43].

Distinctions[modifier | modifier le code]

À la suite d'une première saison réussie, Lost a remporté l'Emmy Award de la meilleure série dramatique et J. J. Abrams a reçu un Emmy en septembre 2005 pour son travail en tant que réalisateur de l'épisode-pilote. Terry O'Quinn et Naveen Andrews ont été nommés dans la catégorie « Meilleur second rôle dans une série dramatique ». Lost a amassé les récompenses en 2005, remportant le Writers Guild of America Award de la meilleure écriture pour une série dramatique, le Producers Guild Award de la meilleure production, le Directors Guild of America Award de la meilleure réalisation pour une série dramatique, et le Screen Actors Guild Award de la meilleure distribution des rôles. La série a été nommée pour le Golden Globe Award de la meilleure série dramatique à trois reprises (de 2005 à 2007), et a remporté le prix en 2006. En 2005, Matthew Fox et Naveen Andrews ont respectivement été nommés aux Golden Globes du meilleur acteur principal dans une série dramatique et du meilleur acteur secondaire, et en 2007, Evangeline Lilly a reçu une nomination pour la meilleure actrice dans une série dramatique. En 2005, Lost n'a pas gagné le BAFTA Award de la meilleure importation américaine. En 2006, Jorge Garcia et Michelle Rodríguez ont remporté respectivement l'ALMA Award du meilleur second rôle masculin et féminin dans une série télévisée. La série a remporté le Saturn Award de la meilleure série télévisée en 2005 et en 2006. En 2005, Terry O'Quinn a remporté le Saturn Award du meilleur second rôle masculin dans une série télévisée et, en 2006, Matthew Fox du meilleur acteur principal. En 2005 et 2006, Lost a remporté le Television Critics Association Award du meilleur aboutissement dans une série dramatique ainsi que le Visual Effects Society Award des meilleurs effets visuels dans un programme télévisé. Malcolm David Kelley a remporté un Young Artist Award pour son interprétation de Walt en 2006. En 2005, Lost a été désigné divertissement de l'année par Entertainment Weekly. L'émission a remporté en 2005 le Prism Award pour le scénario des épisodes Pilot, House of the Rising Sun, et The Moth faisant référence aux problèmes de drogue de Charlie. En 2007, Lost a été classé par le Time comme une des cent meilleures émissions de télévision de tous les temps[44]. La série a été nommée au Writer's Guild Award et au Producer's Guild Award en 2007 mais n'a rien remporté. En juin 2007, Lost a emporté plus de 20 nominations en provenance de pays du monde entier et a remporté le prix du meilleur drame lors du Festival de télévision de Monte-Carlo. En septembre 2007, Michael Emerson et Terry O'Quinn ont tous deux été nommés au Emmy Award du meilleur acteur secondaire dans une série dramatique, et a été remporté par Terry O'Quinn[45]. Lost a de nouveau été nommé au Emmy Award de la meilleure série dramatique en 2008. La série a remporté sept autres nominations aux Emmys, dont l'Emmy du meilleur acteur secondaire dans une série dramatique pour Michael Emerson[46]. En 2009, Lost a également été nommé à l'Emmy de la meilleure série dramatique, ainsi que Michael Emerson à l'Emmy du meilleur acteur secondaire dans une série dramatique, qu'il a remporté[47].

Fans et culture populaire[modifier | modifier le code]

Lost, en tant que série télévisée, a généré une importante communauté internationale de fans. Les fans de Lost, parfois surnommés les Lostaways[48] ou Losties[49], se sont rassemblés au Comic-Con International et aux congrès organisés par ABC[49],[50], mais ont également été actifs dans l'élaboration d'un grand nombre de sites internet, y compris Lostpédia et des forums consacrés au programme[51],[52],[53],[54]. En raison de la mythologie élaborée dans la série, ces sites de fans se sont concentrés sur des spéculations et des théories sur les mystères de l'île, ainsi que sur la production de fanfictions et de vidéos.

Anticipant sur l'intérêt des fans et essayant de garder son public captivé, ABC a étendu l'univers de la série à divers media. Les fans de Lost ont ainsi pu explorer des sites internet, des romans, un forum officiel parrainé par l'équipe créatrice derrière Lost (The Fuselage), des mobisodes, des podcasts par les producteurs, un magazine officiel, et un jeu en réalité alternée The Lost Experience[53],[55]. Un fanclub officiel a été lancé à l'été 2005 par Creation Entertainment[49].

En raison de la popularité de la série, des références à la série et des éléments de son histoire ont fait leur apparition dans des parodies et dans la culture populaire. Il s'agit notamment d'apparitions à la télévision, comme dans des séries télévisées[56], des dessins animés[57] ou des publicités[58]. D'autres médias ne sont pas en reste, tels les comics et webcomics, ou sous forme d'œufs de Pâques dans les jeux vidéo[59].

Après l'épisode Numbers diffusé le 2 mars 2005, de nombreuses personnes ont utilisé les chiffres du même nom (4, 8, 15, 16, 23 et 42) à la loterie. Selon le Pittsburgh Tribune-Review, en trois jours, les nombres ont été joués plus de 500 fois par les joueurs locaux[60]. De même, dans la même période, plus de 200 personnes dans le Michigan ont utilisé les nombres à la loterie Mega Millions (en)[61] et en octobre, des milliers les ont utilisés à la loterie multi-états Powerball[62],[63].

Lost, les pièces manquantes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lost: Missing Pieces.

Lost, les pièces manquantes (ou Missing Pieces) est une série de treize « mobisodes » (contraction de mobile episode), durant une à trois minutes chacun. Ils ont été diffusés uniquement sur les téléphones portables aux États-Unis, à une fréquence d'un épisode par semaine pendant treize semaines avant le début de la saison 4. On peut retrouver ces « mobisodes » sur le site officiel d'ABC ou bien dans les bonus du coffret DVD de la saison 4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.toutelatele.com/lost-les-rescapes-du-vol-815-sont-de-retour-47358
  2. (en) Jess Cagle, « Lost: How It Began », Entertainment Weekly, no 1102,‎ 14 mai 2010 (ISSN 1049-0434, OCLC 137343926, lire en ligne)
  3. (en) David Bernstein, « Cast Away », Chicago magazine,‎ août 2007 (lire en ligne)
  4. a et b (en) Olga Craig, « The man who discovered Lost — and found himself out of a job », The Daily Telegraph, Londres,‎ 14 août 2005 (lire en ligne)
  5. (en) Tim Ryan, « New series gives Hawaii 3 TV shows in production », Honolulu Star-Advertiser,‎ 17 mai 2004 (lire en ligne)
  6. « EIDC Issues First Overview of Pilot Production Activity and Economic Impact » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  7. Robert Bianco, « A good season, with reason », USA Today,‎ 26 avril 2005 (lire en ligne)
  8. « Comic-Con 2004: Saturday's Programming » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  9. Kristin Veitch, « Lost Secrets Found! », E! Online,‎ 16 oct. 2004 Retrieved from Internet Archive on December 8, 2004.
  10. (en) Katherine Nichols, « Lost Home », Honolulu Star-Bulletin,‎ 21 mai 2006 (lire en ligne)
  11. (en) Tim Ryan, « Reel News », Honolulu Star-Bulletin,‎ 24 août 2005 (lire en ligne)
  12. (en) Tara Godvin, « Oahu plays the world », Honolulu Star-Bulletin,‎ 25 mai 2005 (lire en ligne)
  13. Neil Wilkes, « Alan Dale talks Lost, Grey's », Digital Spy,‎ 4 sept. 2008 (consulté le 4 mai 2009)
  14. (en) Official Lost Podcast January 9, 2006.
  15. a et b (en) Lost: Season 1 Original Soundtrack- Amazon.com
  16. (en) Lost: Season 2 Original Soundtrack- Amazon.com
  17. (en) William Keck, « Lost in the face of death », USA Today,‎ 13 sept. 2005 (lire en ligne)
  18. « Interview with Damon Lindelof and Carlton Cuse » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  19. (en) ABC: Turncoat Michael Returns to Lost Island, ABC7Chicago.com, July 25, 2007.
  20. (en) Jeff Jensen, « Lost: Five Fresh Faces », EW.com (consulté le 2007-08-30)
  21. Godwin, Jennifer, « Lost Redux: Promises to Keep, and Miles to Go Before We Sleep », E!,‎ 2008-05-30 (consulté le 2008-06-05)
  22. Malcom, Shawna, « Harold Perrineau Dishes on his Lost Exit (Again) », TV Guide,‎ 2008-05-30 (consulté le 2008-05-30)
  23. Fordis, Jeff, « ABC Announces the Premiere of the Sixth and Final Season of Lost, with a Special All-Night Event on Tuesday, February 2 », ABC Medianet,‎ November 19, 2009 (consulté le 19 novembre 2009)
  24. Matheson, Whitney, « A 'Lost' Q&A: Damon Lindelof answers (most of) your questions! », USA Today,‎ October 27, 2009 (consulté le 27 octobre 2009)
  25. Jensen, Jeff and Snierson, Dan, « Lost Exclusive: Maggie Grace, a.k.a. Shannon, returns this season », Entertainment Weekly,‎ February 17, 2010 (consulté le 17 février 2010)
  26. O'Connor, Mickey, « Lost: Harold Perrineau, Cynthia Watros to Return for Final Season », Seattle Post-Intelligencer,‎ January 12, 2010 (consulté le 12 janvier 2010)
  27. (en) ABC Television Network, 7 mai 2007.
  28. La série Lost bénéficie d'épisodes supplémentaires... - JeanMarcMorandini.com
  29. (en) « Audiences des séries TV de la chaine ABC, du 09/2004 au 05/2005 », ABC Medianet,‎ 21 juin 2005 (consulté le 28 aout 2009)
  30. (en) « Audiences des séries TV de la chaine ABC, du 09/2005 au 05/2006 », ABC Medianet,‎ 31 mai 2006 (consulté le 28 aout 2009)
  31. (en) « Audiences des séries TV de la chaine ABC, du 09/2006 au 05/2007 », ABC Medianet,‎ 12 juin 2007 (consulté le 28 aout 2009)
  32. (en) « Audiences des séries TV de la chaine ABC, du 09/2007 au 05/2008 », ABC Medianet,‎ 17 juin 2008 (consulté le 28 aout 2009)
  33. « Audiences des séries TV de la chaine ABC, du 22/09/08 au 27/05/09 », ABC Medianet,‎ 27 mai 2009 (consulté le 14 septembre 2009)
  34. « ABC, Eye have quite some night » (consulté le 21 juin 2013)
  35. « Final audience and ratings figures » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  36. « 2005–06 primetime wrap » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  37. (en) Neil Wilkes, « US Ratings: Lost premiere draws 23 million », Digital Spy (UK),‎ 23 sept. 2005
  38. « Lost roars back with Thurs. win » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  39. (en) « Lost season 4 suffers ratings », sur Buddytv.com
  40. « CSI show 'most popular in world' », BBC,‎ 2006-07-31
  41. « Fans rediscover 'Lost' as premiere ratings climb » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  42. « TV Ratings Top 25: Dancing Tops Idol With Viewers Again, Lost Finale Wins With Adults 18-49 », TV by the Numbers,‎ 25 mai 2010 (consulté le 21 mai 2012)
  43. Gorman, Bill, « Nielsen TV Ratings Sunday: 60 Minutes ratings, Lost finale ratings, The Simpsons finale Ratings, 'Til Death ratings, Family Guy finale ratings, Cleveland Show finale Ratings, Celebrity Apprentice finale ratings, CSI ratings, Brooks & Dunn The Last Rodeo ratings, Minute To Win It ratings – TV Ratings, Nielsen Ratings, Television Show Ratings », TVbytheNumbers.com,‎ 21 mai 2010 (consulté le 25 mai 2010)
  44. James Poniewozik, « The 100 Best TV Shows of All-TIME », Time, Time.com,‎ 2007 (consulté le 4 mars 2010)
  45. (en) United Press International, (September 16, 2007). "Lost star Terry O'Quinn wins best supporting drama actor Emmy." RealityTVWorld.com. Retrieved on February 19, 2008.
  46. (en) Académie des arts et des sciences de la télévision, (17 juillet 2008) "Complete 2008 Nominations List". Retrieved on July 17, 2008.
  47. « The 61st Primetime Emmy Awards and 2009 Creative Arts Emmy Awards Nominees are... », Académie des arts et des sciences de la télévision,‎ 2009-07-16 (consulté le 2009-07-16)
  48. (en) « Sites in the news: Lostaways », The San Diego Union Tribute,‎ 7 fév. 2005 (lire en ligne)
  49. a, b et c « ABC Television and Creation Entertainment bring the Official Lost Fan Club and Special Events to Cities Around the World », ABC,‎ 2005-05-12 (consulté le 2006-08-29)
  50. Don Kaplan, « Lost Fans Hold Convention for Show », FOX News,‎ 15 juin 2005 (consulté le 29 août 2006)
  51. (en) Colette Bancroft, « Web ensnares Lost souls », St. Petersburg Times,‎ 10 janv. 2006 (lire en ligne)
  52. (en) Frank Ahrens, « Lost Fans Find A Niche on the Internet », The Washington Post,‎ 4 déc. 2005 (lire en ligne)
  53. a et b (en) Colette Bancroft, « Fans find Lost world on Net », St. Petersburg Times,‎ 11 janv. 2006 (lire en ligne)
  54. (en) Jennifer Buckendorff, « Fans play TV series Lost like an interactive video game », The Seattle Times,‎ 10 janv. 2006 (lire en ligne)
  55. (en) Tom Lowry, « Network Finds Marketing Paradise with Lost », BusinessWeek Online,‎ 14 juil. 2006 (consulté le 29 août 2006)
  56. Notamment dans Veronica Mars, Will et Grace, Bo Selecta, The Sarah Silverman Program, Ma famille d'abord, Chuck, Larry et son nombril, Notes from the Underbelly et The Office.
  57. Notamment Les Griffin, American Dad!, South Park, Les Simpson, et The Venture Bros.
  58. Notamment pour KFC Hawaï.
  59. Notamment dans Half-Life 2: Episode Two et Dofus.
  60. (en) « No winning ticket found with Lost numbers », Pittsburgh Tribune-Review,‎ 19 juin 2005 (lire en ligne)
  61. (en) Christine Rook, « Lost numbers come up losers. », Lansing State Journal,‎ 5 mars 2005 (lire en ligne)
  62. (en) Gina Serpe, « Lost Numbers Lose Millions. », Eonline.com,‎ 20 oct. 2005 — Eva Robelia, spokeswoman for the Wisconsin Lottery, says more than 840 people across five states played the TV-inspired numbers, including 266 hopeful Hurleys in New Hampshire
  63. (en) Teresa Weaver, « In record Powerball, some to bank on bad luck », Columbia Missourian,‎ 19 oct. 2005 (lire en ligne) — For the Powerball drawing on Oct. 12, 461 people selected the six numbers within Missouri, said Susan Goedde of the Missouri Lottery. If you add those to the 204 tickets in Kansas, 117 in Louisiana, 134 in Iowa and the rest of the 25 states included in the Powerball take, you end up with a lot of people sharing the winnings.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]