Theresa May

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir May.
La très honorable
Theresa May
Theresa May en 2010.
Theresa May en 2010.
Fonctions
Secrétaire d'État à l'Intérieur du Royaume-Uni
En fonction depuis le
Premier ministre David Cameron
Prédécesseur Alan Johnson
Ministre des Femmes et des Égalités
Premier ministre David Cameron
Prédécesseur Harriet Harman
Successeur Maria Miller
Biographie
Nom de naissance Theresa Mary Brasier
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Eastbourne (Royaume-Uni)
Parti politique Parti conservateur
Diplômé de Université d'Oxford

Theresa May

Theresa Mary May, née Brasier le à Eastbourne, est une femme politique britannique membre du Parti conservateur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et emploi[modifier | modifier le code]

Après avoir décroché un bachelor of arts du St Hugh's College de l'université d'Oxford en 1977, elle travaille jusqu'en 1983 pour la banque d'Angleterre, puis devient consultante pour l'Association for Payment Clearing Services (APACS), organisme qui gère les paiements par carte de crédit, jusqu'en 1997.

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière politique commence en 1986, quand elle est élue conseillère du district londonien de Merton. En 1994, elle renonce à ce poste et perd une élection partielle dans la circonscription de Barking avec seulement 10 % des voix contre 70 % au candidat du Parti travailliste. Elle est finalement élue à la Chambre des communes en 1997, représentant la circonscription de Maidenhead, dans le Berkshire.

Ascension[modifier | modifier le code]

Elle est nommée secrétaire générale du Parti conservateur en 2002 par Iain Duncan Smith, étant la première femme à occuper ce poste. Elle doit y renoncer dès 2003 et occupe alors plusieurs postes au sein « cabinet fantôme », d'abord sous la direction de Michael Howard puis sous celle de David Cameron.

Secrétaire à l'Intérieur[modifier | modifier le code]

Le , Theresa May est nommée secrétaire à l'Intérieur et secrétaire d'État chargée des Femmes et de l'Égalité du Royaume-Uni dans le cabinet de coalition de David Cameron.

Courant 2013, David Cameron, plusieurs fois mis en minorité par sa propre majorité est concurrencé par sa ministre de l'Intérieur sur le leadership du parti conservateur. À la fois très ferme avec les délinquants et la politique d'immigration (elle a réduit d'un tiers l'immigration en un an), jouant d'une image de « nouvelle Margaret Thatcher », elle n'hésite pourtant pas à prendre position en faveur du mariage homosexuel et à souhaiter une image plus lisse et moins dure de son parti. Depuis le début de l'année, elle s'oppose parfois à la position du gouvernement, quitte à dépasser le cadre de ses prérogatives en proposant par exemple de quitter les instances de la Cour européenne des droits de l'homme, tout en restant officiellement solidaire du Premier ministre. Pour Rodney Barker, professeur émérite de sciences politiques à la London School of Economics : « Elle joue habilement avec l'image de Thatcher, celle d'une femme ferme ancrée à droite, à l'inverse de celle de l'homme faible lié avec les centristes que représente Cameron »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florentin Collomp, « L'ambitieuse Theresa May fait de l'ombre à David Cameron », in Le Figaro, samedi 16 / dimanche 17 mars 2013, p. 7.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]