Financial Times

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Financial Times
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue Anglais
Périodicité Quotidien
Genre Presse économique
Date de fondation 1888
Ville d’édition Londres

Propriétaire Pearson PLC
Directeur de publication Lionel Barber
Directeur de la rédaction -
Rédacteur en chef -
Site web Financial Times

Le Financial Times (FT) est un quotidien économique et financier britannique, mais dont la majorité des lecteurs résident dans d'autres pays depuis 1998. Il est généralement considéré comme le quotidien économique de référence en Europe. Tiré en 2006 à plus de 400 000 exemplaires, le FT aurait environ 1,6 million de lecteurs. Il est particulièrement reconnaissable à ses pages de couleur saumon.

Le FT est imprimé simultanément dans 24 villes : Londres, Leeds, Liverpool, Dublin, Paris, Francfort, Stockholm, Milan, Madrid, New York, Chicago, Los Angeles, San Francisco, Dallas, Atlanta, Miami, Washington, Tokyo, Hong Kong, Singapour, Séoul, Dubaï, Johannesbourg et Istanbul.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancé le sous le titre de London Financial Guide par Horatio Bottomley, il est renommé dès le 13 février Financial Times.

En 1997, le Financial Times a lancé sa version américaine et en 2000, sa version allemande, en langue allemande, le FT Deutschland.

Contenu[modifier | modifier le code]

Le journal est divisé en deux cahiers, l'un d'informations nationales et internationales diverses, l'autre sur l'actualité des entreprises et des marchés financiers.

Groupe[modifier | modifier le code]

Le FT group, filiale du groupe Pearson PLC, possède entre autres 50 % de l'hebdomadaire The Economist. Il a vendu sa participation dans Les Échos.

Affaires révélées[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Affaire Wolfowitz.

Articles connexes[modifier | modifier le code]