Armoiries royales du Royaume-Uni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries royales du Royaume-Uni
Image illustrative de l'article Armoiries royales du Royaume-Uni
Détails
Souverain Elizabeth II
Adoption 1837
Timbre Heaume d'or surmonté de la couronne impériale du Royaume-Uni et d'un lion couronné de même
Écu Écartelé : au 1 et 4, de gueules, à trois léopards d'or (qui est Angleterre), au 2, d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même (qui est Écosse), au 3, d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent (qui est Irlande)
Supports À dextre un lion couronné d'or et à senestre une licorne d'argent armée, lampassée, et entravée aussi d'or. La chaîne est attachée à une couronne du même
Terrasse Roses de gueules et d'argent, boutonnées, tigées et feuillées de sinople, et de trèfles et de chardons au naturel
Devise Dieu et mon droit
Ordres Ordre de la Jarretière
Usage Armes du monarque

Les armoiries royales du Royaume-Uni sont les armoiries officielles du monarque britannique, actuellement la reine Elizabeth II. Ces armoiries sont utilisées par la reine en tant que monarque du Royaume-Uni partout sauf en Écosse, où une autre version des armoiries est utilisée. Des variantes des armoiries royales sont utilisées par le gouvernement britannique et les membres de la famille royale.

L'écu se blasonne ainsi : écartelé au 1 et 4, de gueules, à trois léopards d'or (qui est Angleterre), au 2, d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même (qui est Écosse), au 3, d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent (qui est Irlande). Il est entouré d'une jarretière d'azur portant les mots « Honi soit qui mal y pense » d'or (il s'agit du collier et de la devise de l'ordre de la Jarretière). Le timbre porte un heaume d'or surmonté de la couronne impériale et d'un lion couronné de même. Le blason est supporté à dextre par un lion anglais également couronné d'or et à senestre par une licorne écossaise d'argent armée, lampassée, et entravée aussi d'or. La chaîne est attachée à une couronne du même. Les supports s'élèvent sur une terrasse de roses de gueules et d'argent, boutonnées, tigées et feuillées de sinople (Angleterre), et de trèfles (Irlande) et de chardons (Écosse) au naturel. Les armoiries portent la devise des monarques anglais « Dieu et mon droit ».

Versions et usages[modifier | modifier le code]

Royal Coat of Arms of the United Kingdom.svg Les armoiries royales représentent la reine elle-même. Elles sont utilisées au Royaume-Uni (sauf en Écosse), notamment dans les tribunaux où les juges sont les représentants officiels de la couronne et sur certaines pièces frappées la Royal Mint.
Royal Coat of Arms of the United Kingdom (Scotland).svg Depuis l'Union des Couronnes, une version spécifiques des armoiries royales est utilisée en Écosse dans laquelle les éléments écossais ont préséance sur les éléments anglais : le blason est écartelé en 1 et 4 d'Écosse, en 2 d'Angleterre et en 3 d'Irlande ; il est entouré du collier de l'Ordre du Chardon ; la Couronne d'Écosse est surmontée d'un lion rouge ; la devise In my defens god me defend est abrégée en « In defens ».
Royal Coat of Arms of the United Kingdom (HM Government).svg Le gouvernement britannique utilise une version allégée des armoiries royales (sans la terrasse et le heaume). Ces armes sont utilisées notamment sur les lois du Parlement britannique, les documents officiels, les passeports, la plupart des ministères ou à l'entrée des représentations à l'étranger.
Royal Coat of Arms of the United Kingdom (Government in Scotland).svg Le Bureau pour l'Écosse et, jusqu'en 2007, le gouvernement écossais utilisent une version allégée des armoiries royales pour l'Écosse.