Sobekhotep II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sobekhotep II est un roi égyptien de la XIIIe dynastie connu d'après plusieurs monuments, statues et plus particulièrement d'après les constructions à Médamoud et Louxor. Les documents de l'époque nous indiquent qu'il régna au moins pendant trois ans.

Le papyrus Boulaq 18, un document administratif du palais de Thèbes fait également mention de sa femme Ay, du vizir Ânkhou et autres dignitaires officiels de la cour.

Identification[modifier | modifier le code]

Tous les égyptologues ne sont pas d'accord sur la position de ce roi dans la XIIIe dynastie. Le nom de couronnement Sekhemrê Khouitaoui apparait dans la liste comme celui du dix-neuvième roi de la XIIIe dynastie, cependant d'autres documents le positionnent plutôt au début de cette dynastie.

Kim Ryholt pense que Sobekhotep Ier et Sobekhotep II, qui est mentionné seulement dans le canon royal de Turin, sont peut-être la même personne[1].

D'autres égyptologues comme Aidan Mark Dodson considèrent que Khaânkhhrê Sobekhotep II et Sekhemrê Khoutaouy Sobekhotep Ier sont deux dirigeants différents de la XIIIe dynastie[2]. Morris Bierbrier liste également séparément Khaânkhhrê Sobekhotep Ier et Sekhemrê Khoutaouy Sobekhotep II[3].

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Objets archéologiques[modifier | modifier le code]

Des traces d'activités architecturales de Sebekhotep II ont été trouvées vers Gebelein et Kerma. Il a laissé une statue de granit rouge, actuellement dans un musée britannique, avec son cartouche. Un morceau d'une autre statue a été trouvé à Karnak. Son nom a également été trouvé sur un bloc de pierre utilisé dans une chapelle à Abydos.

Detlef Franke assigne à Sobekhotep une pyramide (AI I?) au sud-est de la pyramide de Khendjer à Saqqarah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kim Steven Bardrum Ryholt, The Political Situation in Egypt during the Second Intermediate Period, c.1800–1550 BC, Carsten Niebuhr Institute Publications, vol. 20. Copenhagen: Museum Tusculanum Press, 1997
  2. Aidan Mark Dodson, Monarchs of the Nile, American University in Cairo Press, 2000, p. 207.
  3. (en) M.L. Bierbrier, Historical dictionary of ancient Egypt, Scarecrow Press,‎ 2008 (ISBN 978-0-8108-5794-0, lire en ligne)