Channel 5 (chaîne de télévision)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Five.
Image illustrative de l'article Channel 5 (chaîne de télévision)

Création
Langue Anglais
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Statut Généraliste nationale privée
Ancien nom Channel 5 (1997-2002)
Five (2002-2011)
Siège social Londres
Site Web www.channel5.com
Diffusion
Diffusion Numérique terrestre, satellite, câble et ADSL

Channel 5 (anciennement appelée Five) est la cinquième chaîne de télévision nationale britannique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Channel 5 Broadcasting Limited (qui est toujours le nom légal de la compagnie) a été autorisée par le gouvernement britannique en 1995 après un appel d'offre approfondi qui a débuté en 1993 et duré tout au long de l'année 1994. Le premier tour de table, qui incluait Thames Télévision, a été rejeté par le gouvernement qui faillit ne pas attribuer du tout le permis.

La principale difficulté du projet résidait dans le plan de distribution des fréquences qui interférait avec les émetteurs existants de la troisième chaîne (ITV) et d'autres, car le plan de fréquence britannique n'était prévu que pour quatre canaux transmis par émetteurs terrestres analogiques. Il fut donc très difficile d'assigner des fréquences à cette nouvelle chaîne avant son lancement en mars 1996. Les porteurs du projet devaient s'engager à visiter chaque maison pour s'assurer de la bonne réception de Channel 5 sans interférence avec d'autres fréquences locales. Le projet repartit à la mi-1994 lorsque Tom McGrath, alors président de la Time Warner, présenta un plan de fréquence révisé avec le câblo-opérateur NTL et l'aide de l'ingénieur conseil Ellis Griffiths, impliquant moins de reparamétrages et une meilleure couverture du signal. Lord Clive Hollick, alors PDG de Meridian Broadcasting (United News, aujourd'hui) a pris la tête du projet car la loi britannique interdisait à Time Warner de posséder plus de 25 % de la chaîne. Lorsque McGrath partit prendre la présidence de Paramount Pictures, Time Warner abandonna le projet et fut remplacée par la CLT, qui devient alors l'opérateur du réseau.

Avec son mélange de programmes populaires peu coûteux et de productions originales, Five fut un succès presque immédiat, devenant en moins de dix ans l’une des principales chaînes du pays. Le 27 février 2004, la rumeur d’une possible fusion entre Five et Channel 4 a été révélée, écornant au passage la fierté de cette dernière. Quelques bandes dessinées ont alors ironisé sur le nom de la future compagnie fusionnée qui pourrait s’appeler Channel 9. Les deux chaînes ont finalement annoncé la suspension des plans de fusion en novembre 2005.

Le 20 juillet 2005, RTL Group a racheté £247.6 million les 35,4 % de United News dans la chaîne et en est devenu l'opérateur. L'acquisition a été approuvée le 26 août 2005.

Le 20 juillet 2010, RTL Group a vendu le groupe Five pour 125 millions d'euros (GBP 103.5 million) à Northern & Shell company de l'éditeur britannique Richard Desmond, avec effet immédiat.

Le 11 août 2010 est annoncé le retour du nom "Channel 5"[1], modification effective le 14 février 2011[2].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le canal UHF 37, utilisé comme sortie par un grand nombre de magnétoscopes domestiques, lui a été assigné dans beaucoup de secteurs, forçant la chaîne à envoyer à ses frais une armée d'antennistes à travers le pays pour reparamétrer tous les magnétoscopes. À la différence des quatre autres canaux analogiques britannique, la chaîne ne peut être reçue dans beaucoup de secteurs, notamment la côte sud de l'Angleterre, où le signal interférerait avec les signaux des stations de télévision françaises. La chaîne est disponible sur toutes les plates-formes numériques (satellite, TNT et câble) et fut la première chaîne terrestre britannique diffusée par satellite.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Richard Desmond rebrands Five as Channel 5
  2. Lenodal.com

Liens externes[modifier | modifier le code]