Ânkhésenpépi II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ânkhésenpépi.
Ânkhnesmérirê II
<
N5 U6 M17 M17
> S34 N35
Aa1
N35
S29 B7
{{{trans}}}
Statuette d'Ânkhnesmérirê et de Pépi II conservée au Brooklyn Museum de New York

Ânkhnesmérirê II, ou encore Ânkhésenpépi II (Elle vit pour Pépi) est le nom pris par Ânkhesen, fille de Khoui, grand noble d'Abydos, à son mariage avec Pépi Ier. Elle est la mère de Pépi II, devenu pharaon à l’âge de six ans à la mort de son demi-frère (ou père ?) Mérenrê Ier, disparu prématurément après un règne de quatre ans. Elle a donc exercé la régence pendant la jeunesse de son fils avec le soutien de Djaou, vizir de Mérenrê et oncle de Pépi II.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Ânkhésenpépi II
Naissance Date inconnue Décès Date inconnue
Père Khoui Grands-parents paternels
grand noble d'Abydos Grand-père paternel inconnu
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Nébet Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Ânkhésenpépi Ire
Djaou, qui sera vizir de Mérenrê Ier
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari Pépi Ier Enfant(s) Pépi II ?
2e mari Mérenrê Ier Enfant(s) Pépi II ?
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Bien qu'elle ne soit pas fille de roi (seulement de notables d'Abydos), elle épouse, comme sa sœur, Pépi Ier qui est au pouvoir pendant un demi-siècle (vers -2335/-2285). Puis, à la mort du vieux roi, elle épouse son successeur, son neveu Mérenrê Ier.

Une très jolie et très rare petite statue représente Ankhésenpépi comme reine mère, tenant sur ses genoux son jeune enfant, Pépi II, confirmant la parenté entre les deux personnages. Bien qu'il soit souvent admis que le père de Pépi II soit Pépi Ier, il est également possible qu'il s'agisse de Mérenrê Ier.[réf. nécessaire] Pépi II, qui n'a que six ans lorsqu'il monte officiellement sur le trône, sera au pouvoir pendant une très longue période (on donne traditionnellement le chiffre de presque un siècle), un record dans l'histoire.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Ânkhesenpépi II
Type Pyramide
Emplacement Saqqarah
Date de découverte
Découvreur Audran Labrousse (MafS)
Fouilles
Objets découverts sarcophage en grauwacke

Sa tombe a été retrouvée parmi la nécropole de son premier époux Pépi Ier au sein d'une véritable nécropole princière installée autour de la pyramide royale. Elle est constituée d'un petit complexe pyramidal complet et, pour la première fois pour une reine, son caveau a été décoré des textes des pyramides.

Ces textes rituels sont issus des textes des pyramides qui, au départ, n'étaient inscrits que sur les murs des tombes de pharaons, les seuls à être admis à survivre à la mort physique.

La reine Ânkhesenpépy II est ainsi la première reine, à ce stade des découvertes, à avoir eu ce privilège, soulignant sans doute son statut important.

Identifiée parmi neuf autres tombes de reines dans cette nécropole de Saqqarah sud, elle a été détruite et pillée par des vandales ; il n’en reste qu'un amoncellement de gravats. Dans les déblais, l'équipe d’Audran Labrousse a trouvé, au milieu de statuettes, de vases, d’un reste de métier à tisser, des stèles portant des textes rituels et le sarcophage en grauwacke de la reine.