Christian Jacq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Christian-Jaque.

Christian Jacq, né à Paris XVIIe le 28 avril 1947, est un écrivain français vivant en Suisse[1].

Parallèlement à sa carrière d'universitaire en archéologie et égyptologie, Christian Jacq publie des romans historiques, dont le cadre se situe dans l'Égypte antique, mais aussi des romans policiers « contemporains », pour lesquels il fait usage de pseudonymes J. B. Livingstone, Christopher Carter et Célestin Valois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christian Jacq se prend de passion pour l'Égypte ancienne dès l'âge de treize ans, à la lecture des trois volumes de l'Histoire de la civilisation de l'Égypte ancienne de Jacques Pirenne.

Marié très jeune, son voyage de noces le conduit naturellement en Égypte, sur le site de l'antique Memphis. Son premier essai, naturellement consacré à l'Égypte, paraît dès la fin des années 1960, tandis qu'il se lance dans des études d'archéologie et d'égyptologie, qui seront couronnées par un doctorat de IIIe cycle en Sorbonne.

Il sera un temps collaborateur de la radio France Culture, coproduisant par exemple certaines émissions de la série les Chemins de la connaissance.

Parallèlement, il est pendant quelques années, directeur de l'Institut Ramsès, qui publie des transcriptions de textes égyptiens et vise à l'édification d'un fonds photographique sur l'Égypte.

Outre ses essais consacrés à l'Égypte, mais aussi à quelques domaines moins connus (héraldique, gnose), il mène une carrière parallèle d'auteur de romans policiers (sous deux pseudonymes) puis d'auteur de romans historiques (sous son vrai nom)

Publications[modifier | modifier le code]

Cette liste est incomplète.

Essais signés « Christian Jacq »[modifier | modifier le code]

Romans signés « Christian Jacq »[modifier | modifier le code]

Œuvres pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • La Fiancée du Nil / ill. Jean-Marc Pau. Paris : Magnard jeunesse, 1996, 168 p. (Les Romans). ISBN 2-210-97729-0. Rééd. 2003, 2004.
  • Contes et légendes du temps des pyramides / ill. Philippe Roux. Paris : Nathan Jeunesse, 1996, 200 p. (Contes et légendes ; 26). ISBN 2-09-282302-7. Rééd. 1999.
  • Les Pharaons racontés par Christian Jacq. Paris : Perrin, 1996, 160 p. ISBN 2-262-01121-4

Romans policiers[modifier | modifier le code]

Œuvres signées « J. B. Livingstone »[modifier | modifier le code]

Collection « Les Dossiers de Scotland Yard »[modifier | modifier le code]
Collection « Les Enquêtes de l'inspecteur Higgins »[modifier | modifier le code]

En novembre 2011, Christian Jacq débute la réédition de ses romans sous le titre général de « Les Enquêtes de l'Inspecteur Higgins ». Ces livres sont signés « Christian Jacq » et édités par J. Éditions. Après contact de J.Éditions, sur 4 livres édités chaque année (3 en 2012), deux sont des ré-éditions (avec mise à jour voir complétée par l'auteur) et deux sont des inédits. Les inédits actuels sont Le profil de l'assasin, Crime Academy, Mourir pour Léonard, Le crime de Confucius, L'assassin du pôle nord, La disparue de Cambridge et La vengeance d'Anubis.

  1. Le Crime de la momie. Paris : J. Éditions, 2011, 263 p. ISBN 979-10-90278-01-1
  2. L'Assassin de la Tour de Londres. Paris : J. Éditions, 2011, 279 p. ISBN 979-10-90278-00-4
  3. Les Trois crimes de Noël. Paris : J. Éditions, 2011, 253 p. ISBN 979-10-90278-02-8
  4. Le Profil de l'assassin. Paris : J. Éditions, 2011, 280 p. ISBN 979-10-90278-03-5
  5. Meurtre sur invitation. Paris : J. Éditions, 2012, 228 p. ISBN 979-10-90278-16-5
  6. Crime Academy. Paris : J. Éditions, 2012, 215 p. ISBN 979-10-90278-21-9
  7. L'Enigme du pendu. Paris : J. Éditions, 2012, 232 p. ISBN 979-10-90278-28-8
  8. Mourir pour Léonard. Paris : J. Éditions, 2013, 222 p. ISBN 979-10-90278-30-1
  9. Qui a tué l'astrologue ?. Paris : J. Éditions, 2013, 212 p. ISBN 979-10-90278-38-7
  10. Le crime de Confucius. Paris : J. Éditions, 2013, 214 p. ISBN 979-10-90278-44-8
  11. Le secret des Mac Gordon. Paris : J. Éditions, 2013, 215 p. ISBN 979-10-90278-46-2
  12. L'assassin du pôle nord. Paris : J. Éditions, 2014, 214 p. ISBN 979-10-90278-50-9
  13. La disparue de Cambridge. Paris : J. Éditions, 2014, 230 p. ISBN 979-10-90278-54-7
  14. La vengeance d'Anubis. Paris : J. Éditions, 2014, 232 p. ISBN 978-29-40544-00-4

Œuvres signées « Christopher Carter »[modifier | modifier le code]

Série « les Enquêtes de lord Percival » ou « Une enquête de lord Percival » :

Œuvres signées « Célestin Valois »[modifier | modifier le code]

Série « Basile le Distrait » :

Œuvres de collaboration[modifier | modifier le code]

  • François Brunier, Christian Jacq et Marcel V. Locquin, l'Astrologie relativiste, Éditions de Paris, Paris, 1971. 365 p.
  • Christian Jacq et François Brunier, Le message des bâtisseurs de cathédrales, 1974.
  • Christian Jacq et François Brunier, Saint-Bertrand-de-Comminges, Éditions des Trois mondes, coll. « Guides et pèlerinages » no 1, Paris, 1975. 77 p., 22 cm.
  • Christian Jacq et François Brunier, Saint-Just-de-Valcabrère, Éditions des Trois mondes, coll. « Guides et pèlerinages » no 2, Paris, 1975. 31 p., 22 cm.
  • Christian Jacq et Patrice de La Perrière, De sable et d'or : symbolique héraldique, l'honneur du nom, Éditions des Trois mondes, coll. « Chemins des symboles » no 2, Paris, 1976. 271 p., 22 cm. (ISBN 2-901037-05-4)
  • Christian Jacq et Patrice de La Perrière, les Origines sacrées de la royauté française (avec des photos de René-Jean France et des dessins de Françoise Guillaume), Le Léopard d'Or, coll. « Scriptoria » no 1, Paris, 1981. 175 p.-[16] p. de pl., 21 cm. (ISBN 2-86377-011-X)
  • Jan Pilarski, Un espion pour l'éternité, avec la collaboration de Christian Jacq, Éditions du Rocher, Monaco, 1990. 239 p., 24 cm. (ISBN 2-268-00884-3)
  • Collectif, Le message initiatique des cathédrales (sous la direction de Christian Jacq), La Maison de vie, Paris, 1995. 299 p., 23 cm. (ISBN 2-909816-14-1)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Œuvres pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • La Reine Soleil / d'après le roman de Christian Jacq ; adapt. Michel Laporte. Paris : Hachette jeunesse, 332 p. ISBN 978-2-01-201417-6
  • La Reine Soleil (vol. 1) / d'après le roman de Christian Jacq ; adapt. Michel Laporte. Paris : Hachette jeunesse, 2007, 157 p. (Le Livre de poche. Le livre de poche jeunesse. Contes, mythes et légendes, no 1286). ISBN 978-2-01-322388-1. Rééd. 2008.
  • La Reine Soleil (vol. 2) / d'après le roman de Christian Jacq ; adapt. Michel Laporte. Paris : Hachette jeunesse, 2007, 157 p. (Le Livre de poche. Le livre de poche jeunesse. Contes, mythes et légendes, no 1294). ISBN 978-2-01-322389-8
  • La Reine Soleil (vol. 3) / d'après le roman de Christian Jacq ; adapt. Michel Laporte. Paris : Hachette jeunesse, 2007, 155 p. (Le Livre de poche. Le livre de poche jeunesse. Contes, mythes et légendes, no 1300). ISBN 978-2-01-322390-4
  • La Reine Soleil : l'histoire pour les petits / texte Emmanuelle Advenier, Louis Chedid d'après le roman de Christian Jacq ; un film de Philippe Leclerc. Paris : Hachette Jeunesse, 2007, 32 p. ISBN 978-2-01-225619-4
  • L'Égypte et la vie des pharaons dans la Reine Soleil / texte Sophie Gudin ; ill. Claire Gandini. Paris : Hachette Jeunesse, 2007, 47 p. ISBN 978-2-01-225618-7
  • La Reine Soleil / texte Sophie Gudin ; ill. Claire Gandini. Paris : Hachette Jeunesse, 2007, 65 p. ISBN 978-2-01-225617-0

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]