Mission impossible (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Impossible Mission.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mission impossible.

Mission impossible

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

L'équipe au complet en 1970

Titre original Mission: Impossible
Genre Série d'espionnage
Création Bruce Geller
Production Barry Crane
Musique Lalo Schifrin
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 7
Nb. d'épisodes 171
Durée 50 minutes
Diff. originale 17 septembre 196630 mars 1973

Mission impossible (Mission: Impossible)[1] est une série télévisée américaine en 171 épisodes de 48 minutes, créée par Bruce Geller et diffusée entre le 17 septembre 1966 et le 30 mars 1973 sur le réseau CBS.

En France, les premières saisons de la série seront diffusées à partir du 10 octobre 1967 sur la deuxième chaîne de l'ORTF. L'intégralité de la série sera diffusée par La Cinq dès septembre 1987. Au Québec, la chaîne sur laquelle elle était diffusée variait selon l'époque (Radio-Canada, TVA, TQS, Canal D, Prise 2).

Une seconde série, intitulée Mission impossible, 20 ans après (Mission: Impossible) en 35 épisodes de 48 minutes a été diffusée entre le 23 octobre 1988 et le 24 février 1990 sur le réseau ABC.

Plusieurs films de cinéma inspirés de la série ont été produits par Tom Cruise, qui jouait le rôle principal : Mission impossible (1996), Mission impossible 2 (2000) et Mission impossible 3 (2006). La réalisation des deux premiers fut confiée à deux cinéastes importants : Brian De Palma et John Woo. Le 4e opus est sorti en décembre 2011 : Mission impossible : Protocole Fantôme, de Brad Bird, écrit par Christopher McQuarrie, scénariste oscarisé pour Usual Suspects.

Le premier film déclencha la colère de Peter Graves, furieux que Brian De Palma ait pu faire de Jim Phelps un criminel.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série, immortalisée par la musique de Lalo Schifrin et son entrée en matière via un magnétophone (« Bonjour, Monsieur Phelps. Votre mission, si toutefois vous l'acceptez... »), met en scène une équipe d'agents secrets américains, membres de l'IMF (Impossible Missions Force) à qui l'on réserve les missions les plus délicates. Chacun de ces espions est expert dans un domaine : maquillage, déguisements, mise au point de matériel très sophistiqué, etc.

Dans la plupart des épisodes[2], l'équipe intervient dans des pays, tous fictifs, d'Amérique latine ou d'Europe de l'Est. Leurs missions sont très diverses et très dangereuses : coups d'État, déstabilisation, désinformation, manipulations, complots, substitutions, infiltrations, contre-révolutions, etc. Dans le contexte de la guerre froide, ils sauvegardent les intérêts des États-Unis et de leurs alliés.

Leurs opérations ne sont pas légales, et c'est à cet effet qu'ils sont rituellement prévenus : « Si vous ou l'un de vos agents étiez capturé ou tué, le Département d'État nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Bonne chance, Jim. »

Leurs moyens sont incroyablement sophistiqués : sosies, acteurs, poupées de cire, fausse monnaie, mises en scène, électronique miniaturisée, imitation, déguisements, chirurgie esthétique... Souvent infiltrés au cœur même de ces régimes dictatoriaux, le suspense, appuyé par des effets musicaux ritualisés, vise à faire craindre aux téléspectateurs qu'ils ne soient démasqués. Ils n'usent pas de violence mais plutôt de manipulation psychologique : ils amènent à obliger leurs cibles à se comporter comme ils le désirent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources VF : Doublage Séries Database

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cette série, très innovante par sa forme à l'époque, connut un succès considérable, mais fut arrêtée au terme de sa septième saison.

En 1988, Mission impossible, 20 ans après ressuscita la série. Cette série, produite durant la grève des scénaristes de l'époque, permit, avec de nouveaux acteurs et donc de nouveaux personnages, de proposer des remakes d'épisodes de la première série. Mais le succès n'étant pas au rendez-vous, elle s'arrêta après deux saisons.

Même si la série suit une équipe, il y a quand même une vedette : Peter Graves, archétype de l'Américain rassurant aux nerfs d'acier, incarnant le chef de l'équipe, Jim Phelps. C'est le seul à ne pas avoir de spécialité précise, mais c'est le stratège de l'équipe. Il élabore tous les scénarios des missions et il choisit ses équipiers en fonction des besoins de la mission : un rituel, au moins pour les premières saisons, au cours duquel il passe en revue les fiches des membres de l'IMF pour choisir ses équipiers (toujours les mêmes, bien sûr...). Dans quelques épisodes, il s'adjoint un spécialiste dans un domaine précis (médecin, illusionniste...). Il semble recevoir directement les ordres d'un lointain service supérieur dont on ne sait à peu près rien, et ne discute jamais les solutions techniques envisagées par ses acolytes, si démentes soient-elles. Pour lui, tout est normal : il a confiance en eux, car ce sont les meilleurs...

Le nom de code gouvernemental de l'équipe est : « US ALPHA 716 CHARLIE »[3]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Titre français Année Réalisateur Acteur principal Budget Total Box-office
Mission impossible 1996 Brian De Palma Tom Cruise 78 000 000 $ 456 481 886 $
Mission impossible 2 2000 John Woo 125 000 000 $ 546 209 889 $
Mission impossible 3 2006 J. J. Abrams 150 000 000 $ 397 501 348 $
Mission impossible : Protocole Fantôme 2011 Brad Bird 145 000 000 $ 693 054 071 $
Mission impossible 5 2015 Christopher McQuarrie

Comics[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mission impossible (comics).

Jeu de société[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Intitulé du coffret Nombre d'épisodes Support Nombre de disques Dates de sortie Distributeur
Mission impossible - L'intégrale de la saison 1 28 DVD 7 7 décembre 2006[4] Paramount Home Entertainment France
Mission impossible - L'intégrale de la saison 2 25 DVD 7 19 avril 2007[5]
Mission impossible - L'intégrale de la saison 3 25 DVD 7 6 novembre 2007[6]
Mission impossible - L'intégrale de la saison 4 26 DVD 6 3 juin 2008[7]
Mission impossible - L'intégrale de la saison 5 23 DVD 6 4 novembre 2008[8]
Mission impossible - L'intégrale de la saison 6 22 DVD 6 4 juin 2009[9]
Mission impossible - L'intégrale de la saison 7 22 DVD 6 30 septembre 2009[10]
Mission impossible - L'intégrale de la série 171 DVD 41 3 juin 2010[11]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alors que le titre français fait d'« impossible » un adjectif qualificatif, la graphie originale le traite comme un substantif. La traduction exacte serait donc : « Mission : L'Impossible ».
  2. Après 1969 et le rachat de Desilu Productions par Paramount Pictures, la série s'est progressivement recentrée sur la lutte contre le crime aux États-Unis. (Buxton, David, De « Bonanza » à « Miami Vice ». Formes et idéologie dans les séries télévisées, Éditions de l'Espace Européen 1991, p. 148, ISBN 2-7388-0127-7.)
  3. Code utilisé par Jim Phelps à la fin de l'épisode S.O.S. planète en danger (saison 2 épisode 7 de la 2e série).
  4. Mission impossible - saison 1 sur DVDseries.net
  5. Mission impossible - saison 2 sur DVDseries.net
  6. Mission impossible - saison 3 sur DVDseries.net
  7. Mission impossible - saison 4 sur DVDseries.net
  8. Mission impossible - saison 5 sur DVDseries.net
  9. Mission impossible - saison 6 sur DVDseries.net
  10. Mission impossible - saison 7 sur DVDseries.net
  11. Mission impossible - l'intégrale sur DVDseries.net