Petula Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clark.

Petula Clark

Description de cette image, également commentée ci-après

Petula Clark en 2012

Informations générales
Nom Petula Sally Olwen Clark
Naissance (81 ans)
Epsom, Surrey,
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, actrice
Genre musical Pop, vocal
Années actives Depuis 1942
Labels Pye Records,
Vogue,
Warner Bros. Records

Petula Clark est une chanteuse, compositrice[1] et actrice britannique née le à Epsom (Surrey).

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Leslie Norman Clark, était anglais et sa mère, Doris Phillips, galloise.

Petula Clark en 1966.

Son nom de baptême est Petula Sally Olwen Clark. Son père a créé son prénom en fusionnant deux prénoms : Pet et Ulla.

Entrée à l'âge de six ou sept ans dans le monde du spectacle, guidée par son père, infirmier comme sa mère, et qui ne connaissait rien à ce milieu. Toute jeune elle chantait dans l'église paroissiale puis pendant la seconde guerre mondiale, à 9 ans, elle a chanté en français à la BBC.

En 1958 elle fut invitée à chanter à l'Olympia et le lendemain elle signait un contrat avec Vogue.

En 1959, lors d'un concert à Paris, elle rencontre Claude Wolff qui était l'attaché de presse de Vogue. Ils se marient et Claude a géré depuis la carrière de son épouse.

Dans les années 1960 elle devient une grande vedette de la chanson francophone en interprétant notamment Boris Vian et Gainsbourg. Sa période faste se situe entre 1962 et 1968.

Elle a remporté le Festivalbar en 1965. Elle a reçu la Médaille de Vermeil de la ville de Paris, le titre de Chevalier des Arts et Lettres, celui de Citoyenne d’Honneur de plusieurs villes aux États-Unis et en 1998, elle a été faite commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique.

Elle sera l'invitée d'honneur et la marraine de la tournée Rendez-vous avec les stars à partir du 18 octobre 2014.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a épousé Claude Wolff en à Bourg-la-Reine, mariage religieux en Angleterre[réf. nécessaire] et ils se sont installés quelques mois plus tard à Paris. Claude a géré depuis la carrière de son épouse. Ils ont eu trois enfants : Barabara née en 1961 à Londres, Catherine née en 1963 à Paris, et Patrick né en 1972 à Genève. Depuis 1967 ils sont installés à Genève (Suisse). En 2012 ils ont fêté leurs noces d'or, cinquante ans de mariage.

Reprises[modifier | modifier le code]

Son titre Downtown, qui fut un succès mondial, est notamment repris dans la série télévisée américaine Lost (1re diffusion aux États-Unis le , dans l'épisode 3x1).

On peut également entendre l'air de Downtown au début du film Les Dents de la mer 2, à plusieurs reprises et dans le générique de fin de Une vie volée (Girl, Interrupted) de James Mangold.

Emma Bunton, l'ex Baby Spice, a repris, en 2006, le titre Downtown. Le single s'est classé dans le Top 3 des charts anglais.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Années 1940
Années 1950
Années 1960
Années 1970
Années 1980

Discographie[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Petula Clark a publié sa première chanson en 1949. Cette chanson ne figura dans les charts qu'en 1954, car le premier classement britannique n'a été publié qu'en novembre 1952.

  • 1954 : The Little Shoemaker UK Singles Chart #7
  • 1955 : Majorca U.K. #12
  • 1955 : Suddenly There's A Valley U.K. #7
  • 1957 : With All My Heart U.K. #4, version française par Dalida sous le titre Gondolier
  • 1957 : Alone (Why Must I Be Alone) U.K. #8, version française par Dalida sous le titre Je pars
  • 1958 : Baby Lover U.K. #12
  • 1961 : Sailor U.K. #1
  • 1961 : Something Missing U.K. #44
  • 1961 : Romeo U.K. #3
  • 1961 : My Friend The Sea U.K. #7
  • 1962 : I'm Counting On You U.K. #41
  • 1962 : Ya Ya Twist U.K. #14 (version française de Ya Ya par Lee Dorsey)
  • 1963 : Casanova/Chariot U.K. #39
  • 1963 : La nuit n'en finit plus (Needles and Pins)
  • 1964 : Downtown U.K. #2 / Canada #1 / U.S. #1 (Gold)
  • 1965 : I Know A Place U.K. #17 / Canada #1 / U.S. #3
  • 1965 : You'd Better Come Home U.K. #44 / Canada #11 / U.S. #22
  • 1965 : Round Every Corner U.K. #43 / Canada #6 / U.S. #21
  • 1965 : You're The One U.K. #23 (coauteur ; U.S. #4 en 1965 for The Vogues), musique de Petula
  • 1965 : My Love U.K. #4 / Canada #1 / U.S. #1
  • 1966 : A Sign Of The Times U.K. #49 / Canada #8 / U.S. #11
  • 1966 : I Couldn't Live Without Your Love U.K. #6 / Canada #6 / U.S. #9 (aussi U.S. Adult Contemporary #1)
  • 1966 : Who Am I Canada #14 / U.S. #21
  • 1967 : Colour My World Canada #14 / U.S. #16
  • 1967 : This Is My Song U.K. #1 / Canada #4 / U.S. #3 (musique écrite par Charlie Chaplin pour son film La Comtesse de Hong-Kong)
  • 1967 : Don't Sleep in the Subway U.K. #12 / Canada #5 / U.S. #5 (aussi U.S. Adult Contemporary #1)
  • 1967 : The Cat In The Window (The Bird In The Sky) Canada #35/ U.S. #26
  • 1968 : The Other Man's Grass (Is Always Greener) U.K. #20 / Canada #12 / U.S. #31
  • 1968 : Kiss Me Goodbye U.K. #50 / Canada #10 / U.S. #15
  • 1968 : Don't Give Up Canada #23/ U.S. #37
  • 1968 : American Boys (Take Good Care of Your Heart) Canada #37 / U.S. #59
  • 1969 : Happy Heart U.S. #62 (titre rendu populaire par Andy Williams)
  • 1969 : Look At Mine U.S. #89
  • 1969 : No One Better Than You U.S. #93
  • 1971 : The Song Of My Life U.K. #32
  • 1972 : I Don't Know How to Love Him U.K. #47
  • 1972 : My Guy U.S. #70
  • 1972 : The Wedding Song (There Is Love) U.S. #61
  • 1982 : Natural Love U.S. #66 (also U.S. #20 Country Charts)
  • 1988 : Downtown '88 U.K. #10
  • 2012 : Cut Copy Me France, Belgique, Suisse

Top 15 américain, hits adulte contemporain (American Top Fifteen Adult Contemporary hits) : You'd Better Come Home (#4), My Love (#4), A Sign Of The Times (#2), I Couldn't Live Without Your Love (#1), Colour My World (#10), This Is My Song (#2), Don't Sleep in the Subway (#1), The Cat In The Window (#9), The Other Man's Grass (#3), Kiss Me Goodbye (#2), Don't Give Up (#5), Happy Heart (#12), Look At Mine (#14), My Guy (#12), The Wedding Song (#9), Loving Arms (#12).

Principaux titres en français[modifier | modifier le code]

  • Garde-moi la dernière danse (Save the last dance for me) (1961, #3).
  • Marin (Sailor) (1961, # 2).
  • Roméo (1961, #1).
  • Ya Ya Twist (1962, #1).
  • Chariot (I Will Follow Him) (1962, #1).
  • Cœur blessé (1963, #1).
  • Je me sens bien auprès de toi (Dance on) (1963, # 3).
  • Ceux qui ont un cœur (Anyone Who Had a Heart) (1964, #7).
  • Dans le temps (Downtown) (1965, #6).
  • Viens avec moi (I know a place) (1965)
  • Mon amour (My love) (1966)
  • Tout le monde veut aller au ciel mais personne ne veut mourir (1967, #1)
  • C'est Ma Chanson (This is My Song) (1967, #1).
  • La dernière valse (The last Waltz) (1967, #2).
  • Elle est finie, la belle histoire (1963)
  • Le refrain de ma vie (1970)
  • La chanson d'Evita (1977)
  • Sauve-moi (1977) no 1 au Canada
  • Que fais-tu là Petula ? (1965)
  • A London (1962)
  • La gadoue (1966)
  • Ô ô Sheriff (1965)
  • La nuit n'en finit plus (1963)
  • Prends mon coeur (1959)

Principaux titres en allemand[modifier | modifier le code]

  • Monsieur (1962, #1).
  • Casanova Baciami (1963, #2).
  • Cheerio (1963, #6).
  • Mille Mille Grazie (1963, #9).
  • Mit weißen Perlen (1964, #17).
  • Alles ist nun vorbei (Anyone Who Had a Heart) (1964, #37).
  • Downtown (1965, German version, #1).
  • Kann ich dir vertrauen (1966, #17).
  • Verzeih' die dummen Tränen (1966, version allemande de My Love, #21).
  • Love - so heißt mein Song (1967, version allemande de This is My Song, #23).

Principaux titres en italien[modifier | modifier le code]

  • Sul mio carro (Chariot) (1962, #1).
  • Quelli che hanno un cuore (Anyone Who Had a Heart) (1964, #4).
  • Invece no (participant au Festival de San Remo 1965, # 5).
  • Ciao, ciao (Downtown), (1965, #1).
  • Cara felicita' (This is my song) (1967, #1).
  • Kiss me goodbye (version italienne) (1968, #26).

Principaux titres en espagnol[modifier | modifier le code]

  • Qué tal, Dolly? (Hello, Dolly!).
  • Pequeña Flor (Petite Fleur).
  • Tú no tienes corazón (Anyone Who Had a Heart).
  • Cantando al caminar (The Road).

Les quatre chansons ont été publiées en Espagne en 1964, par Hispavox, sur un EP Petula Clark canta en Español (Cat.-No. HV 27-126).

Autres titres enregistrés[modifier | modifier le code]

  • Put Your Shoes On Lucy (1949)
  • House in the Sky (1949)
  • I'll Always Love You (1949)
  • Clancy Lowered the Boom (1949)
  • You Go To My Head (1950)
  • Music! Music! Music! (1950)
  • You Are My True Love (1950)
  • Mariandl (avec Jimmy Young (disc jockey)) (1951)
  • Where Did My Snowman Go? (1952)
  • The Card (1952)
  • Christopher Robin At Buckingham Palace (1953)
  • Meet Me In Battersea Park (1954)
  • Suddenly There's A Valley (1955)
  • Another Door Opens (1956)
  • With All My Heart (1957){version française Dalida sous le titre Gondolier}
  • Fibbin' (1958)
  • Devotion (1958)
  • Dear Daddy (1959)
  • Mama's Talkin' Soft (1959), une chanson retirée de la comédie musiclae Gypsy, avant son début à Broadway
  • Cinderella Jones (1960)
  • Marin (Sailor) (1961)
  • Cœur blessé (1963)
  • Ceux qui ont un cœur (Anyone Who Had a Heart) (1964)
  • Invece no (1965)
  • Dans le temps (Downtown) (1965)
  • Sauve-moi (1977)
  • Mr. Orwell (1984)
  • Glamoureuse (1984)
  • Blood Brothers (International Recording) (1995)
  • Songs from Sunset Boulevard (1996)
  • Here for You (1998)
  • The Ultimate Collection (2002)
  • Kaleidoscope (2003)
  • Starting All Over Again (2003)
  • Live at the Paris Olympia (2004)
  • Driven by Emotion (2005)
  • Memphis (2005)
  • Together (2006), enregistré en duo avec Andy Williams
  • Thank You for Christmas (2006)
  • Simple Gifts (2006)
  • Duets (2007)
  • It had to be you (2007)
  • Solitude and Sunshine (2007)
  • In Her Own Write (2007)
  • Then & Now (2008)
  • Open Your Heart: A Love Song Collection (2009)
  • Une baladine - Triple Best Of (2010)
  • Petula (2012)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]