Mission impossible 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mission impossible.

Mission impossible 3

Titre original Mission: Impossible III
Réalisation J. J. Abrams
Scénario Alex Kurtzman
Roberto Orci
J. J. Abrams
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Cruise/Wagner
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre Action
Sortie 2006
Durée 126 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mission impossible 3 (Mission: Impossible III, abrégé en M:I-III) est un film américain de J. J. Abrams sorti le 5 mai 2006 aux États-Unis et le 3 mai 2006 en France.

Troisième opus de la saga cinématographique inspirée par la série télévisée Mission impossible, il met en vedette Tom Cruise, Ving Rhames, Philip Seymour Hoffman, Billy Crudup, Michelle Monaghan, Simon Pegg, Laurence Fishburne, Maggie Q, Jonathan Rhys Meyers et Keri Russell. Malgré un succès commercial décevant au regard des résultats des précédents opus, Mission impossible 3 a rencontré un certain succès critique.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ethan Hunt espérait avoir tourné une page en quittant le service actif de la Force Mission Impossible (FMI) pour un poste de formateur : pouvoir enfin mener une vie « normale » et se consacrer tout entier à sa ravissante épouse Julia.

Mais lorsque Lindsey, la plus brillante recrue de la FMI, chargée de surveiller Owen Davian, un redoutable trafiquant, « tombe » à Berlin, Ethan se sent moralement obligé de lui porter secours. Assisté de ses fidèles coéquipiers Luther, Zhen et Declan, il infiltre le repaire du trafiquant et arrache la jeune femme des mains d'une quinzaine de ses sbires. Trop tard : quelques instants plus tard, une mini-capsule de magnésium explose dans la tête de Lindsey, la tuant sur le coup.

Pour Ethan, c'est bien plus qu'un ratage, c'est une faillite personnelle dont il lui faut au plus vite se racheter. Il décide donc de s'attaquer à Davian. Mais peu après son arrestation, une attaque massive (comprenant l'emploi d'un Drone) libère Owen Davian, qui fait enlever Julia. Pour sauver sa femme, Hunt devra récupérer un objet appelé « patte de lapin ».

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, la fiche technique du film est issue du site IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Dans les pays anglophones, Mission impossible 3 a été bien accueilli par la critique, obtenant un pourcentage de 70 % sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 219 commentaires et une note moyenne de 6.6/10[1] et une moyenne de 66/100 sur le site Metacritic, basé sur 38 commentaires[2], permettant pour la première fois à la saga cinématographique d'obtenir dans l'ensemble un accueil favorable. En France, le long-métrage reçoit également un bon accueil critique : le site Allociné, ayant recensé 24 titres de presse, lui a attribué une note moyenne de 3.3/5[3].

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de son premier week-end d'exploitation en salles, Mission impossible 3 fait un bon démarrage au box-office américain avec 47 743 273 $ de recettes[4], dépassant ainsi le premier volet (45 436 830 $ le premier week-end[4]), mais sans toutefois faire mieux que le second opus (57 845 297 $ le premier week-end[4]). Pour sa première semaine d'exploitation, le film se permet de classer à la première place du box-office avec 60 091 171 $ de recettes[5], le meilleure démarrage en semaine de la saga, puis se maintient en tête la semaine suivante[5], mais au fil des semaines, le long-métrage ne parvient pas à se maintenir, totalisant en onze semaines 133 501 348 $[5] contrairement au précédent volet qui, en onze semaines, avait totalisé 212 334 866 $[6].

Le film totalise en fin d'exploitation 134 029 801 $ de recettes sur le territoire américain[5], une déception en vue du budget estimé à 150 millions de dollars.

En France, le film fait le moins bon démarrage de la saga au box-office avec 996 860 entrées en une semaine, contrairement aux deux autres opus, qui avait dépassé le million d'entrées en une semaine[7] et malgré un bon maintien dans le top 10 durant cinq semaines, le résultat en salles se révèle également décevant, bien qu'ayant dépassé le million d'entrées, puisqu'il ne totalisera finalement que 1,9 million d'entrées[8], contrairement aux deux précédents films (4,1 millions d'entrées pour le premier et 4 millions d'entrées pour le second).

Les recettes mondiales s'élèvent à plus de 397,8 millions de dollars[9].

Le relatif échec commercial et les récentes frasques de Tom Cruise a contraint la Paramount de se séparer de l'acteur du comité créatif[10].

Saga Mission impossible[modifier | modifier le code]

Titre français Année Réalisateur Acteur principal Budget Total Box-office
Mission impossible 1996 Brian De Palma Tom Cruise 78 000 000 $ 456 481 886 $
Mission impossible 2 2000 John Woo 125 000 000 $ 546 209 889 $
Mission impossible 3 2006 J. J. Abrams 150 000 000 $ 397 501 348 $
Mission impossible : Protocole Fantôme 2011 Brad Bird 145 000 000 $ 693 000 000 $

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]