Chuck (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chuck.

Chuck

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original Chuck
Genre Série comique, d’action, d’espionnage, dramatique
Création Josh Schwartz
Chris Fedak
Production McG
Acteurs principaux Zachary Levi
Yvonne Strahovski
Adam Baldwin
Joshua Gomez
Sarah Lancaster
Ryan McPartlin
(liste complète)
Musique Short Skirt/Long Jacket (en) de
Cake (version instrumentale)
Tim Jones
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 91 (liste)
Durée 42 minutes
Diff. originale
Site web http://www.nbc.com/Chuck/

Chuck est une série télévisée américaine en 91 épisodes de 42 minutes, créée par Josh Schwartz et Chris Fedak, produite par McG, diffusée du au sur le réseau NBC aux États-Unis. Au Canada, les trois premières saisons ont été diffusées sur Citytv[1] et les deux dernières en simultané sur CHCH-DT[2] / CJNT-DT.

En France, la série est diffusée depuis le sur TF1 ainsi que depuis le sur NT1, en Belgique, depuis le sur La Deux ou La Une et au Québec depuis le sur Ztélé[3].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Chuck Bartowski est un nerd, un passionné d’ordinateurs qui travaille au Buy More de Burbank, une grande surface d’électroménager et d’électronique, plus particulièrement dans le SAV informatique appelé Nerd Herd, qui est une parodie de Geek Squad.

En tant que nerd, il n’est pas très doué avec les filles. Sa sœur Ellie, qui sort avec Devon Woodcomb, alias « capitaine Trop Top » (Captain Awesome en version originale), le pousse d’ailleurs gentiment à tenter sa chance.

Mais sa vie va basculer le jour où Bryce Larkin, son ancien meilleur ami de l’Université Stanford, lui envoie un e-mail mystérieux qui contient toute la base de données cryptées réunissant les informations de la NSA et de la CIA, l’Intersecret (Intersect en version originale). L’inconscient de Chuck détient alors toutes les données de ces deux agences qui se révèlent par des flashs à la vue de certains objets ou personnes.

Arrivent aussitôt John Casey de la NSA, un homme d’une grande force physique, intelligent et surtout fidèle à son pays ainsi que Sarah Walker de la CIA, une très belle femme pleine de talents et de charme, qui l’initient au monde de l’espionnage et tentent de le protéger au cours de toutes ses aventures.

Sa vie est alors partagée entre Sarah, son meilleur ami Morgan Grimes, sa sœur Ellie, son emploi au Buy More, les missions d’espionnage et les mystères de sa vie.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Sources V. F. : Doublage Séries Database[4] et RS Doublage[5]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En , Josh Schwartz et Chris Fedak ont écrit un script pour un pilote avant la demande de série par NBC[6]. C'est suite à une rencontre à l'Université de Californie du Sud que Chris Fedak a proposé l'idée à Schwartz qui a accepté de développer le projet avec lui[7].

Joseph McGinty Nichol a dirigé le premier épisode de la série et est par conséquent devenu un producteur exécutif via sa compagnie de production, Wonderland Sound and Vision. Chris Fedak, Peter Johnson, Scott Rosenbaum, Matthew Miller et Allison Adler exercent aussi les fonctions de producteurs exécutifs[8].

Le , suite aux bonnes appréciations du pilote, NBC a annoncé le lancement de la série avec une commande de treize épisodes[9].

Le , NBC renouvelle la série pour une deuxième saison de vingt-deux épisodes[10].

Le , la série a été renouvelé pour une troisième saison de treize épisodes[11] avec une option de commande de neuf épisodes supplémentaires[12]. Puis, le , la série a obtenu une commande de six épisodes supplémentaires, totalisant la saison à dix-neuf épisodes[13].

Le , la série a été renouvelé pour une quatrième saison de treize épisodes[14] avec aussi une option de commande de neuf épisodes supplémentaires[15]. Puis, le , la série a obtenu une commande de onze épisodes supplémentaires, totalisant la saison à vingt-quatre épisodes[16].

Le , la série a été confirmé pour un renouvellement d'une cinquième et dernière saison de treize épisodes[17].

Durant l'année 2013, les fans de la série ont lancé une campagne sous forme de pétitions[18] pour que la série puisse continuer. Elles ont déjà reçu plus de 164 850 signatures[18] (au 19 décembre 2013[18]).

Casting[modifier | modifier le code]

En , Zachary Levi et Adam Baldwin ont été les deux premiers acteurs choisis pour intégrer le casting[7],[19] puis, Yvonne Strahovski a été choisie pour interpréter le rôle de l'agent de la CIA, nommée Sarah Kent dans un premier temps[20] devenu ensuite Walker.

La plupart des acteurs du casting sont des habitués du petit écran puisqu'Adam Baldwin a joué dans Firefly et Sarah Lancaster dans Sauvés par le gong : La Nouvelle Classe. Quant à Josh Schwartz et McG, ils ont créé la série Newport Beach et ont parfois fait appel à d'anciens acteurs de cette série en tant qu'invités comme Melinda Clarke et Rachel Bilson.

En , deux acteurs rejoignent le casting de la cinquième saison dans l'épisode consacré sur le passé de Sarah, l'actrice Cheryl Ladd pour interpréter Emma, la mère de Sarah[21] et l'acteur Tim DeKay pour interpréter Kieran Ryker, l'ancien mentor de Sarah[22]. Puis, l'actrice Bo Derek intègre cette même saison en interprétant son propre rôle le temps d'un épisode[23].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le pilote a été tourné à El Cabrillo près de Hollywood et le reste de la série est tournée à Los Angeles, en Californie, aux États-Unis par les studio Warner Bros.[24].

Les scènes de tournage du Buy More se situe au 6524 FallBrook Avenue Californie, à Los Angeles, sur les lieux d'un ancien entrepôt de la marque Mervyns[24].

Des caméras arriflex 416 sont utilisés pour le tournage[25].

Le tournage du dernier épisode de la série s’est achevé le .

Générique d'ouverture[modifier | modifier le code]

Le générique de la série est la version instrumentale de la chanson Short Skirt/Long Jacket du groupe de rock Cake.

Dans la quatrième saison, la chanson Murder Weapon de Tricky est diffusée à deux reprises, aux épisodes 18 et 20.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

NBC Universal Television Distribution (mondial)
National Broadcasting Company (États-Unis)
Virgin 1 (Royaume-Uni)
Citytv (Canada)
Source : IMDb[26]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Chuck.

La série est composée de cinq saisons. La première saison n'est constituée que de treize épisodes due à la Grève de la Writers Guild of America de 2007 à 2008.

Première saison (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Chuck.
La première saison commence lors d'une fête organisée en l'honneur de Chuck Bartowski, un nerd passionné d’ordinateurs travaillant au Buy More, une grande surface d’électroménager et d’électronique. C'est sa sœur Ellie qui lui préparé afin qu'il fasse d'autres rencontres et oublie son ex qui l'a quitté. Mais Chuck ne cesse de parler de son ex aux femmes présentes à la fête et échoue dans les relations. Face à cela, il préfère se réfugier dans sa chambre. Il s'aperçoit qu'il a reçu un e-mail de son ancien meilleur ami de l’Université Stanford, Bryce Larkin. Il l'ouvre et une situation inattendue s'opère : cet email contenant toute la base de données cryptées réunissant les informations de la NSA et de la CIA, nommée l’Intersecret (Intersect), vient de se télécharger dans l'inconscient de Chuck sans qu'il s'en rende compte ni ne sache le réel contenu de cet email.
Cependant, à peine deux jours plus tard, il est abordé par une jolie femme blonde (Sarah Walker) venue lui demander de réparer son téléphone, lui donnant en même temps son numéro pour un rendez-vous. Intrigué et stupéfait par cette rencontre, Chuck décide d'aller au rendez-vous mais il découvre vite que quelque chose ne va pas. Après plusieurs essais d'agent du Fulcrum de le tuer, que seul Chuck n'a pas remarqué, débarque John Casey ayant pour mission de le protéger.

Deuxième saison (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Chuck.
La deuxième saison reprend quelque mois après. Chuck, intégré à l'équipe avec Sarah et John Casey, poursuivent des missions ensemble. Chuck continue de découvrir le monde de l'espionnage mais aussi la personnalité de Casey et Sarah dont il est très vite tombé amoureux.
L'intrigue se centre aussi sur les sentiments éprouvés que Chuck et Sarah entretiennent.
Le père de Chuck, caché afin qu'il ne soit pas retrouvé par ses ennemis, resurgit après la recherche de Chuck et Sarah.

Troisième saison (2010)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Chuck.
La troisième saison reprend six mois plus tard, lors de la formation de Chuck depuis qu'il a l’Intersecret 2.0 dans sa mémoire, censée lui permettre d'être un véritable espion avec une quantité d'informations et de techniques qu'il peut utiliser pour mener à bien ses missions.
Cependant, Chuck avait aussi le désir de tout quitter pour partir vivre avec Sarah mais lorsqu'il a enfin obtenu cette possibilité, il s'est rétracté en voyant les possibilités qui s'offraient à lui s'il choisissait de devenir un véritable espion, alors que Sarah était prête à tout quitter pour être avec lui. Ceci a blessé Sarah qui lui en veut et a décidé de ne plus le voir.

Quatrième saison (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de Chuck.
La quatrième saison est centrée sur le personnage d'Alexei Volkoff, un redoutable trafiquant d'armes russes qui essaye à de multiples reprises de tuer Chuck et ses proches. Chuck est aussi confronté aux découvertes sur la relation entre sa mère, Mary E. Bartowski, et Volkoff.
En parallèle, Chuck veut demander Sarah en mariage.

Cinquième saison (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 5 de Chuck.
La cinquième saison démarre sur Chuck qui a pu fonder sa propre entreprise d'espionnage, Carmichael Industries et a acheté le Buy More grâce à l'argent de Volkoff.
Seulement, Morgan a téléchargé la dernière version de l’Intersecret, ce qui oblige Chuck à devenir son protecteur comme Sarah et Casey l'ont été pour lui, d'autant que Morgan se montre de plus en plus confiant envers ses capacités.
Lors des derniers épisodes, surgit un dernier ennemi puissant nommé Nicholas Quinn.

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Les personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Chuck.

Les lieux[modifier | modifier le code]

Le château[modifier | modifier le code]

Le château est le nom de code de la base souterraine située sous l’Orange Orange, le magasin de yaourt où travaille Sarah Walker dans le cadre de sa couverture. Il n'apparaît qu'à partir du deuxième épisode de la deuxième saison[n 2]. Le château possède de nombreuses cellules ainsi que des pièces où mener les interrogatoires. Il est très bien relié aux différents réseaux de communication et a un accès aux bases de données de la CIA. Il est également relié en visioconférence avec les bureaux de la NSA et de la CIA.

Le Buy More[modifier | modifier le code]

Le Buy More est le grand magasin d'électronique situé à Burbank dans lequel travaillent plusieurs des personnages de la série, parmi lesquels Chuck lui-même. Le Buy More est pensé comme une parodie de la chaine de vente d'électroménager Best Buy. Au sein du magasin se trouve le Nerd Herd, un bureau se chargeant du SAV du magasin. Il s'agit là d'une parodie de l'entreprise Geek Squad. Chaque employé du magasin est vêtu d'un uniforme qui indique sa position dans la hiérarchie : les vendeurs portent par exemple des polos verts et les employés du Nerd Herd des chemises blanches à manches courtes assorties d'une cravate.

L'appartement de Casey[modifier | modifier le code]

L'appartement de Casey est situé dans le même complexe immobilier que celui de Chuck et sa sœur Ellie. Cet appartement est fréquemment utilisé comme une base secondaire par les personnages de la série lors de la première et deuxième saison. Comme dans le château ou au Buy More, l'appartement dispose d'un système de vidéo-conférence. Ancien tireur d'élite, Casey a également fait installer une véritable galerie de cibles défilantes sur lesquelles il s'entraine. Une salle de décontamination en cas d'empoisonnement est également installée. Enfin, la décoration de la pièce est marquée par la présence d'une photo de l'ancien président très conservateur Ronald Reagan.

L’InterSecret[modifier | modifier le code]

  • L’InterSecret
  • L’Intersecret Bêta
  • L’Intersecret 2.0
  • L’Intersecret 3.0

Les flashs[modifier | modifier le code]

Une personne qui a mémorisé les données de l’InterSecret les utilise par ce que les membres de la série appellent des « flashs[n 3] ». Pendant un « flash », les informations apparaissent dans les yeux de Chuck sous la forme de photographies, de sons, de séquences similaires à des vidéos ou encore à des photocopies de documents.

Durant la cinquième saison, l’InterSecret est dans la tête de Morgan, il appelle ses flashs des zooms en version originale et française[n 4].

Organisations secrètes[modifier | modifier le code]

Ennemis[modifier | modifier le code]

Les industries Carmichael[modifier | modifier le code]

Les industries Carmichael est une compagnie de sécurité privée qu'ont créé Chuck Bartowski, Sarah Walker, John Casey et Morgan Grimes suite à leurs écarts envers le gouvernement qu'il leur a valu d'être renvoyés. Ils veulent tous tenter de rivaliser avec la Verbanski Corporation, l'agence de sécurité d'apparence semblable à la Carmichael Industries mais qui en réalité cache de nombreux secrets et s’avére liée avec John Casey.

Les gadgets[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des gadgets de Chuck.

Équipements de Chuck[modifier | modifier le code]

  • Les montres
  • La voiture de Chuck
  • L'ordinateur de poignet

Équipements d'espion[modifier | modifier le code]

  • Les micros :
    • EM-50
    • GLG-20
    • GLG-4000
  • Plaques d'immatriculation
  • Spray somnifère à la menthe poivrée
  • Grenades balles de tennis
  • Incinérateur (bombe-téléphone) de la NSA
  • Stylo tranquilisant

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

La première diffusion de l'épisode pilote a réalisé la meilleure audience de la série avec 9,21 millions de téléspectateurs[27].

Au cours de la deuxième saison, les audiences de Chuck accumulaient des résultats moyens, cependant la présidente de NBC qui est responsable du renouvellement de la commande pour une saison complète début 2008 semble avoir une totale confiance dans le futur de Chuck.

Le retour de Chuck pour sa troisième saison, a été remarqué et plutôt réussi. C'est avec une audience de 7,7 millions de téléspectateurs[28] que la série s'est imposée et a obtenu la 3e place des audiences[29] aux États-Unis. Par la suite, les performances modestes de cette troisième saison ont tout de même permis à la chaîne de commander six épisodes supplémentaires afin de compléter le déroulement de l'intrigue.

Lors du lancement de sa quatrième saison, la série a atteint 6,1 millions de téléspectateurs[30] aux États-Unis. La série obtient une baisse d'audience néanmoins elle reste convenable et fait beaucoup mieux que l'épisode final de la troisième saison. Malgré les audiences de la quatrième saison en recul, la NBC a commandé onze épisodes supplémentaires[31]. La décision de commander une cinquième saison par la suite dépendait de l'audience des derniers épisodes[31].

Face à l'engouement des fans et des audiences stables malgré une légère baisse en fin de quatrième saison, une cinquième saison a été annoncée et produite, avec une moyenne de 3 millions de téléspectateurs durant sa diffusion. La tranche horaire accordée à cette saison, qui était celle du vendredi soir, a été peu favorable à une audience plus importante.

L'épisode 2 de la cinquième saison a réalisé la plus mauvaise audience de la série avec 3,08 millions de téléspectateurs[32].

La série a réalisé sur les cinq saisons existantes une moyenne globale de 29,17 millions de téléspectateurs.

Les audiences américaines moyennes par saison*[33],[34],[35],[36],[37]

Sources : AlloCiné.fr, Abcmedianet.com et Zap2It.com

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le dernier épisode de la troisième saison a une durée de deux heures, soit un double épisode[38].

En 2010, Zachary Levi, qui n'est pas seulement un acteur, a accepté de faire un duo aux côtés de Katharine McPhee (finaliste de la saison 5 d’American Idol), sur lequel il chante Terrified[39].

Lors de la cérémonie des Oscars 2011, Zachary Levi a chanté en duo avec Mandy Moore la chanson originale du film Raiponce, ayant également participé au doublage original du film[n 5].

La série se partage entre comédie d'action et drame d'espionnage selon les épisodes.

Polémique[modifier | modifier le code]

Lorsque le synopsis de la série a été connu, il y a eu une petite polémique autour de sa ressemblance avec la série annulée, Jake 2.0. Josh Schwartz a défendu sa série en déclarant que si le personnage principal de Jake 2.0 a des super-pouvoirs émanant de nanotechnologies, Chuck Bartowski ne possède aucune capacité surhumaine sinon son intelligence qui a été téléchargée et qui est activée uniquement par certaines manœuvres subliminales[40].

Lors du renouvellement de la troisième saison, NBC avait demandé, en plus de la courte saison de la série, une restriction budgétaire importante. La chaîne avait prévue de retirer deux scénaristes, supprimer un voire plusieurs personnages avec moins de participations pour quelques personnages secondaires[41] pour permettre un recentrage sur la relation entre Chuck et Sarah où celle-ci prendra de l'importance[42]. Puis, Josh Schwartz a évoqué la troisième saison de Chuck en déclarant : « Les téléspectateurs ne devraient pas remarquer les réductions du coût de la saison »[43].

Le , lors d'une interview, Angela Bromstad, la directrice des programmes de NBC, a laissé entendre que Chuck serait de retour pour une nouvelle saison. Elle a alors reconnu que Chuck était la série la plus performante du lundi soir, niveau audiences et qu'elle constituait un postulant très sérieux au renouvellement[44]. Le lendemain ce fut, The Hollywood Reporter et Tv By the Numbers qui annonçaient : « Chuck devrait bien décrocher une quatrième saison en parlant d'une commande de treize épisodes et se gardant la possibilité d'en ajouter neuf supplémentaires selon les audiences afin d'obtenir une saison complète[45] ».

Le , lors d'une interview au festival des séries de Monte Carlo, l'acteur Zachary Levi interrogé sur la quatrième saison de Chuck, dévoile très peu d'éléments et en profite pour surprendre les journalistes en donnant son avis sur l'épisode final de la série Lost : Les Disparus[46].

Le , lors d'une interview, les créateurs de la série, Josh Schwartz et Chris Fedak, ont exprimé leur envie de continuer la série au delà de la quatrième saison d'où le titre original donné au dernier épisode de cette même saison (Chuck Versus the Cliffhanger)[47]. Puis, le , Chris Fedak et l'ensemble des acteurs de la série se sont exprimés sur le titre donné de l'épisode final leur donnant espoir d'une potentielle cinquième saison de Chuck[48].

Le , lors d'une première annonce de commande pour ses nouvelles séries, NBC a laissé entendre que Chuck était en bonne voie pour un renouvellement[49] d'au moins treize épisodes[50] étant actuellement en pleine finalisation d'un contrat avec la Warner Bros. pour lancer une cinquième saison[50].

Références[modifier | modifier le code]

Cinématographiques[modifier | modifier le code]

Lors de la première saison[modifier | modifier le code]
  • Dans l'épisode 2, une référence au film Trainspotting de Danny Boyle est faite lorsque Chuck court sur la même musique d'Iggy Pop (Lust For Life) comme Ewan McGregor le fait au début du film.
  • Dans l'épisode 6, une référence au film Dune de David Lynch est présente : Morgan et Chuck se déguisent en ver des sables géant, créature mythique de la saga. Il est également possible d'apercevoir régulièrement une affiche du film dans la chambre de Chuck. Dans ce même épisode, une référence à Star Wars est faite lorsque Sarah donne une photo à Chuck où ils sont déguisés en Leia Organa et Han Solo.
  • Dans l'épisode 7, lorsque Harry Tang est devenu assistant-gérant, il montre sa nouvelle télécommande et dit à Chuck : « Une télécommande unique, pour les gouverner toutes ». C'est une référence à l'anneau de pouvoir dans la saga Le Seigneur des anneaux.
  • Dans l'épisode 10, Chuck et Bryce Larkin parlent souvent en Klingon, la langue utilisée dans la série Star Trek.
Lors de la deuxième saison[modifier | modifier le code]
  • Dans le premier épisode, l'intrigue tourne autour du Cypher, un périphérique qui permet de stocker le nouvel Intersecret. Le nom de ce périphérique rappelle celui d'un personnage du film Matrix (Cypher). D'autant plus que comme pour Matrix, il s'avère être un cheval de Troie et risque la sécurité des protagonistes.
  • Également dans cet épisode, lorsque Chuck se réveille après que Casey a avoué avoir perdu le Cypher, la musique de fond est celle d'introduction du film Retour vers le futur.
  • Toujours dans le premier épisode, lorsque Chuck essaie de retourner la situation avec Colt, en lui faisant croire que c'était ce dernier qui était tombé dans un piège, il déclare avoir assez de munitions pour « mettre Schwarzy sur orbite » (« To orbit Arnold Schwarzenegger » en version originale), phrase prononcée par John McClane dans le film Piège de cristal.
  • Le Buy More, magasin d'électronique où travaille Chuck, se trouve dans la ville de Burbank, la ville où se situent les studios Disney, société de production du film Tron, film se trouvant sur un poster dans la chambre de Chuck.
  • Dans l'épisode 7, le patron de Jill, l'ex petite amie de Chuck, a choisi un mot extrait d'un poème Vogon comme mot de passe pour son ordinateur en référence au film H2G2 : Le Guide du voyageur galactique.
  • Dans les épisodes 9 et 22, l'acteur jouant le rôle de Woody (le père de Devon et beau-père d'Ellie) n'est autre que Bruce Boxleitner, qui interprétait le rôle d'Alan Bradley / Tron dans le film Tron.
  • Dans l'épisode 11, l'officier en charge de l'opération n'est autre que le sergent Al Powell, interprété par Reginald VelJohnson qui incarne également ce même personnage dans les films Piège de cristal et 58 minutes pour vivre et comme dans les deux films précités, il mange des gâteaux.
  • À la fin de l'épisode 11, une référence à Retour vers le future est faite avec un splash "à suivre" (to be continued) avant le générique.
  • Dans l’épisode 12, trois références au film Les Évadés sont faites,l'une avec l'extrait musical Sull'Aria lorsque Andy Dufresne fait écouter un disque aux autres prisonniers. Une autre référence concerne la citation de la ville de Ziwatanero, ville à laquelle Andy demande à son ancien codétenu de le rejoindre. La dernière, quand Jeffrey Barnes fait référence à ce film par la citation « Dépêche toi de vivre ou dépêche toi de mourir ! ».
  • Dans l’épisode 17, lorsque Orion contacte Chuck pendant la nuit, il écrit sur son écran « Wake up, Chuck… », il s'agit là d'une référence au film Matrix lorsque Trinity tente de contacter Neo sur son ordinateur en écrivant « Wake up. Neo… ».
  • Dans l'épisode 20, Big Mike embrasse Morgan en disant : « Je sais que c'était toi Morgan… Tu m'as brisé le cœur… » (« I know it was you Morgan… You broke my heart… You broke my heart » en version originale). C'est une référence au film Le Parrain 2, où lors d'une scène à La Havane, Michael Corleone (Al Pacino) exécute le même geste et prononce les mêmes paroles à son frère Fredo (John Cazale). Une autre référence est faite au film dans la même scène lorsque Big Mike dit au reste de la troupe : « Personne ne le touche tant que je sors avec sa mère ». En effet Michael Corleone donne ces ordres à son bras droit à propos de son frère dans le courant du film (« I don't want anything to happen to him while my mother's alive. » en version originale).
  • De meme dans cet épisode, Lester s'adresse à Emmett en l'appelant « Oh capitaine ! Mon capitaine » (« Oh Captain! My Captain » en version originale). Cela fait référence à la dernière scène du film Le Cercle des poètes disparus.
  • Lors du dernier épisode, lorsque Chuck télécharge le nouvel Intersecret dans sa mémoire et élimine miraculeusement les agents ennemis à mains nues suite à un flash, il dit alors : « Je connais le Kung-fu ! » qui est une réplique tirée du film Matrix.
  • Dans ce même épisode, lorsque Jeffrey s'adresse à l'orchestre, il utilise la même réplique tirée du film Retour vers le futur, lorsque Marty va jouer Johnny B. Goode de Chuck Berry : « C'est une mesure à 4 temps en ré mineure, pour les changements, suivez moi ! ».
Lors de la troisième saison[modifier | modifier le code]
  • Dans l'épisode 1, John Casey (Adam Baldwin) utilise une « mitrailleuse lourde ». Cela fait référence à son rôle d’Animal Mother dans Full Metal Jacket. Et aussi, lorsque Chuck, en robe de chambre déprimant à longueur de journée, fait référence (musique comprise) au film The Big Lebowski.
  • Dans l'épisode 4, les nerds de Buy More organisent des combats clandestins et ont créé un club d'adeptes, faisant référence au film Fight Club (notamment avec le serment et la musique).
  • Dans l'épisode 5, Morgan demande à John Casey de faire peur à Lester et Jeff pour prouver son autorité au sein du Buy More. Morgan lui demande d'éteindre son cigare et Casey l’éteint en l'écrasant dans sa main. Ceci fait référence au film X-Men 2 où Wolverine fait exactement la même chose.
  • Dans l'épisode 7, Chuck dit à Hannah (interprétée par Kristin Kreuk qui également joué Lana, amie de Clark Kent dans la série Smallville) que l'agent Daniel Shaw (Brandon Routh) a le physique de Superman, rôle que l'acteur a joué dans le film Superman Returns.
  • Dans l'épisode 14, Chuck et Sarah sont menottés l'un à l'autre et prennent un vespa. Le ralenti fait référence au film Demain ne meurt jamais (Tomorrow Never Die) lors de la scène où James Bond (Pierce Brosnan) et Wai Lin (Michelle Yeoh) sont sur une moto menottés.
  • Dans l'épisode 16, Chuck appelle le Dr Léo Dreyfus (Christopher Lloyd), psychiatre de la NSA, « Doc », cela fait référence au rôle que celui-ci a joué dans la trilogie Retour vers le futur. Par ailleurs, Christopher Lloyd tient un rôle dans le film Vol au-dessus d'un nid de coucou. Le lieu où est envoyé Chuck fait justement référence au film. Il est possible de voir passer en fond un indien poussant un balai, tout comme dans le film où l'indien a un rôle central.
  • Dans l'épisode 18, juste avant son arrestation, le général Beckman dit à Morgan Grimes, accompagné de Devon, au travers d'un message télévisé parasité, qu'il est son seul espoir. Cela fait référence au message de la princesse Leia à Obi-Wan Kenobi via R2-D2 dans le film Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir.
Lors de la quatrième saison[modifier | modifier le code]
  • Dans la saison, lorsque les agents de Volkoff doivent tuer Chuck et Sarah dans la rue, et sont sauvés par la mère de Chuck, celle-ci leur dit : « Viens avec moi si tu veux vivre ! ». Cette réplique fait référence à celle dite à plusieurs reprises dans la saga Terminator, film dans lequel Linda Hamilton joue le rôle de Sarah Connor.
  • Dans l'épisode 5, la scène où Casey regarde ses pieds en leur disant de bouger est une référence au film Kill Bill.
  • Dans l'épisode 7, la scène dans l'avion avec la femme ayant une mouche sur la joue fait référence au film Austin Powers dans Goldmember. De plus, à la fin, un ancien acteur ayant interprété James Bond (Timothy Dalton) devient l'ennemi de Chuck.
  • Dans l'épisode 10, Morgan essaie de sauver Casey en rejouant l'une des scènes du film Piège de cristal en se scotchant son arme dans le dos.
  • Dans l'épisode 13, Morgan doit passer entre des rayons laser en effectuant des acrobaties comme dans la scène du film Haute Voltige (Entrapment) où Catherine Zeta-Jones réalise la même scène.
  • Dans l'épisode 17, Chuck dit à Vivian Volkoff qu'il sera son Kevin Costner pour rentrer dans la First Bank de Macau, ceci fait référence au film Bodyguard (1992) dans lequel Kevin Costner tenait ce rôle.
  • Dans l'épisode 18, quand Sarah et Chuck pénètrent dans l'armurerie de l'équipe A, la piste musicale qui est diffusée est semblable à celle du film Tron dont Chuck est si fan. Dans ce même épisode, une référence à Star Wars est faite lorsque Chuck ouvre la porte arrière de la voiture de Devon sans la toucher et qu'il dit : « comme si j'utilisais la force » suivi d'une imitation de la respiration de Dark Vador.
  • Dans l'épisode 19 (Les Recrues), Chuck fait référence au jeu de rôle World of Warcraft en disant qu'une des recrues a battu avec sa guilde « aile de mort ».
  • Dans l'épisode 23, lorsque Chuck, Sarah et Casey vont délivrer la mère de Chuck, Mary Bartowski (Linda Hamilton), sur les écrans de surveillance, il est possible de voir celle-ci faire des tractions dans sa cellule. Cette scène fait référence au film Terminator 2 : Le Jugement dernier où l'actrice a interprètée Sarah Connor et faisait des tractions dans la cellule de l'asile psychiatrique où elle était enfermée.
    Dans ce même épisode, des références à l'univers de Star Wars sont faites : Chuck appelle Casey par le diminutif « Chewie » (pour Chewbacca). D'autre part, Casey dit « J'ai un mauvais pressentiment » (« I've got a bad feeling about this », en version originale), une réplique récurrente de Star Wars. Enfin, pour préparer Morgan à son infiltration, Chuck et ce dernier entonnent La Marche Impériale de ce même univers.
Lors de la cinquième saison[modifier | modifier le code]
  • Dans l'épisode deux, lorsque Chuck et Morgan se battent dans le QG de Sneijder, un homme jaillit en agitant deux sabres, Morgan lui tire alors une fléchette tranquillisante. Cette scène fait référence au premier film Les Aventuriers de l'arche perdue, lorsque Indy (Harrison Ford) tue un homme en lui tirant dessus, alors que ce dernier agitait un sabre devant lui.

Télévisuelles[modifier | modifier le code]

  • Dans l'épisode 2 de la première saison, lors du visionnage d'images effectué par le docteur pour réveiller l'Intersecret chez Chuck, celui-ci parle du vol Océanic 815, référence à l'avion qui se crash sur l'île dans la série télévisée Lost : Les Disparus.
  • Dans l'épisode 19 de la deuxième saison, Scott Bakula a ajouté au scénario un de ses célèbres « Oh bravo ! (Oh Boy! en version originale) » petite expression qu'il utilisait dans la série télévisée Code Quantum dans laquelle il jouait le Docteur Samuel Beckett.
  • Dans l'épisode 15 de la troisième saison, Craig Turner (Fred Willard) et Laura Turner (Swoosie Kurtz) sont des agents secrets de la CIA assez âgés, mariés et travaillant toujours ensemble sur le terrain. Ce couple d'agent secret fait référence à Jonathan et Jennifer, personnages de fiction représentés dans la série télévisée : Pour l'amour du risque[51].
  • Dans l'épisode 19 de la troisième saison, lorsque Chuck reçoit un message de son père sur son ordinateur et dans l'épisode 12 de la quatrième saison, lorsque Chuck rencontre Yuri « l'Avaleur », il dit Oh Boy! en version originale) (Oh bravo ! en version française), phrase culte de Sam Beckett (Scott Bakula) dans Code Quantum, hommage à l'acteur qui interprète son père dans la série.
  • Dans l'épisode 17 de la quatrième saison, lorsque Volkoff laisse une carte pour sa fille, le numéro de coffre inscrit dessus est la liste des « nombres » de la série télévisée Lost : Les Disparus : 4 8 15 16 23 42. De plus, le directeur de la banque, François Chau, a aussi interprété le rôle de Pierre Chang dans cette même série.
  • Dans l'épisode 23 de la quatrième saison, Morgan fait référence à la série télévisée Breaking Bad lorsque des nettoyeurs rentre dans le bureau de Volkoff avec une bassine et de l'acide.

Autres références[modifier | modifier le code]

  • Dans l'épisode 1 de la première saison, l'actrice interprétant le rôle du général Diane Beckman n'est pas Bonita Friedericy.
  • Tout au long de la série, Chuck travaille au rayon Nerd Herd de Buy More. Ceci est une référence à la geek squad qui est une vrai équipe de réparateur de produits électroniques.
  • Dans l'épisode 5 de la deuxième saison, Chuck joue au jeu Missile Command en écoutant du Rush.
  • Dans l'épisode 14 de la deuxième saison, lorsqu'Ellie appelle le Buy More pour qu'on vienne réparer son ordinateur, Jeff reprend les paroles d'introduction de la chanson Lose Yourself, d'Eminem.
  • Dans l'épisode 5 de la troisième saison, la dernière scène est accompagnée de la chanson L'Amoureuse, chantée par Carla Bruni-Sarkozy.
  • Dans l'épisode 9 de la troisième saison, les employés font un blocus devant l'entrée du Buy More en empilant des objets. Big Mike plante le drapeau du Buy More sur cette pile et un employé prend une photo. Cette photo fait référence à la célèbre photographie prise le par le photographe américain Joe Rosenthal, Raising the Flag on Iwo Jima.
  • Dans l'épisode 14 de la troisième saison, la musique que Chuck décide de faire écouter à Sarah est Feeling Good de Nina Simone.
  • Dans l'épisode 18 de la quatrième saison, la scène où Morgan subit un faux interrogatoire par John Casey fait subtilement référence à Call of Duty: Black Ops dont le héros principal traverse une épreuve similaire tout au long du scénario.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sorties DVD et disque Blu-ray[modifier | modifier le code]

Intitulé du coffret Nombre
d'épisodes
Dates de sortie Nombre
de disques
Société de distribution
Zone 1
(dont Drapeau des États-Unis États-Unis)
Zone 2
(dont la Drapeau de la France France)
DVD Disque Blu-ray DVD Disque Blu-ray
Chuck - Saison 1 13 [52] [53] [54] 4 3 Warner Home Video
Chuck - Saison 2 22 [55] [56] N/A 6 4
Chuck - Saison 3 19 [57],[58] [59] N/A 5 4
Chuck - Saison 4 24 [60] [61] N/A 5 4
Chuck - Saison 5 13 [62] [63] N/A 3 2
Chuck : Intégrale de la série
(saisons 1 à 5)
91 [64] [65] N/A 23 17

Comics[modifier | modifier le code]

En , une série de 6 comics a été lancée, écrit par Peter Johnson et Zev Borow, dessiné par Jeremy Haun et Phil Noto, sorti chez WildStorm et DC Comics[66] à partir de [67]. Actuellement aucune version française n'existe.

Autres[modifier | modifier le code]

Des goodies et T-Shirt existent sur la boutique officiel NBC Universal Store.

Il existe aussi des posters qui sont notamment distribués au Comic-Con de San Diego chaque année lors de la sortie vidéo de chaque saison.

Sur le site officiel de Zachary Levi, il est possible d'y acheter les T-Shirts, des casquettes, des pulls[68]

Note : Il y a très peu de produits dérivés de la série Chuck. Actuellement les coffrets DVD et disque Blu-ray sont déjà disponibles (États-Unis, France…).

Projet de film[modifier | modifier le code]

En mars 2013, après l'annonce de la production d'un film Veronica Mars, l'acteur Zachary Levi (interprète de Chuck Bartowski), inspiré par cette idée, a émis l'hypothèse de réitérer le projet avec Chuck[69] en utilisant le même système de campagne Kickstarter afin d'établir le même financement participatif pour la création d'un film[70],[71]. Il a aussi précisé les conflits de droits existants avec la série dans d'autres pays (comme le Japon), raison pour laquelle un film ne peut se faire pour le moment[72].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Infos sur les coffrets DVD zone 2.
  2. Saison 2, épisode 2 : Opération séduction (Chuck Versus the Seduction)
  3. Saison 1, épisode 1 : Espion malgré lui (Pilot)
  4. Saison 5, épisode 1 : Ma petite entreprise (Chuck Versus the Zoom)
  5. Voir l'article du film Raiponce.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « CHUM brings back little from L.A. screenings » sur Mediaincanada.com, article du 31 mai 2007, consulté et mis en ligne le 20 janvier 2014
  2. (en) « CHCH expands programming for fall » sur Mediaincanada.com, article du 27 juillet 2010, consulté et mis en ligne le 20 janvier 2014
  3. « Cet hiver, Ztélé se prépare à un grand débarquement d’intrépides héros » sur Marketingmag.ca, consulté le 18 décembre 2008
  4. a, b et c « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 15 janvier 2011
  5. a et b « Deuxième fiche du doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 12 avril 2011
  6. (en) « Développement » sur The Futon Critic.com, consulté le 3 janvier 2007, mis en ligne le 19 septembre 2011
  7. a et b (en) « Fedak et Schwartz se sont associés pour créer Chuck » sur Popgurls.com, consulté le 18 juillet 2007, mis en ligne le 19 septembre 2011
  8. (en) « Producteurs exécutifs sur Chuck » sur The Futon Critic.com, consulté le 25 janvier 2007, mis en ligne le 19 septembre 2011
  9. (en) Brian Ford Sullivan, « NBC to keep Lights on for second season, adds newcomers », sur The Futon Critic.com,‎ 13 mai 2007 (consulté le 13 juillet 2007, mis en ligne le 19 septembre 2011)
  10. (en) Michael Ausiello, « Exclusive: NBC extends Chuck, Life for full season! », sur TV Guide,‎ 26 novembre 2007
  11. (en) Cynthia Littleton, « Chuck back, but on tighter budget », sur Variety.com,‎ 17 mai 2009
  12. (en) Alan Sepinwall / The Star-Ledger, « Chuck: Talking renewal with Ben Silverman and Chris Fedak », sur www.nj.com,‎ 19 mai 2009
  13. (en) Michael Schneider, « Chuck spies six more episodes », sur Variety.com,‎ 28 octobre 2009
  14. (en) NBC, « NBC unveils 2010-2011 primetime schedule accented by five new comedies, seven new dramas and new alternative program », sur www.nbc.com,‎ 16 mai 2010
  15. (en) Michael Ausiello, « Chuck exclusive: I spy a full-season pickup! », sur Insidetv.ew.com, Entertainment Weekly,‎ 19 octobre 2010
  16. (en) Michael Ausiello, « Breaking: NBC picks up Chase; orders more Undercovers; Chuck a back eleven », sur Insidetv.ew.com, Entertainment Weekly,‎ 19 octobre 2010
  17. « Chuck renouvelée pour une 5e saison » sur Critictoo.com, consulté le 13 mai 2011
  18. a, b et c (en) « Bring back Chuck » sur Glorbi.com
  19. (en) « Choix des acteurs » sur The Futon Critic.com, consulté le 8 février 2007, mis en ligne le 19 septembre 2011
  20. (en) « Choix de l'actrice pour le rôle féminin principale » sur The Futon Critic.com, consulté le 12 février 2007, mis en ligne le 19 septembre 2011
  21. « Une Drôle de dame dans Chuck » sur AlloCiné.fr, consulté le 4 octobre 2011
  22. « L'agent de FBI : Duo très spécial infiltré dans Chuck » sur AlloCiné.fr, consulté le 7 octobre 2011
  23. (en) « TVLine items: Chuck cast Bo Derek » sur TVLine.com, consulté le 19 octobre 2011
  24. a et b « Lieux de tournage » sur IMDb, consulté le 19 septembre 2011
  25. « Caméras utilisées pour le tournage » sur IMDb, consulté le 19 septembre 2011
  26. « Informations techniques » sur IMDb, consulté le 24 janvier 2011
  27. (en) « Audience de l'épisode pilote - la meilleure audience de la série » sur Abcmedianet.com, article du 2 octobre 2007, mis en ligne le 2 mars 2013
  28. (en) « Viewers season 3 premiere » sur Tvbythenumbers.com, consulté le 12 janvier 2010
  29. « Le retour de Chuck est réussi » sur SeriesLive.com, consulté le 11 janvier 2010
  30. « Audiences US du retour des séries » sur Audiencesusa.com, consulté le 21 septembre 2010
  31. a et b « NBC renouvelle de nouveau sa confiance en Chuck » sur AlloCiné.fr, consulté le 20 octobre 2010
  32. (en) « Audience de l'épisode 2 de la cinquième saison - la plus mauvaise audience de la série » sur Zap2It.com, consulté le 5 novembre 2011
  33. « Audiences US saison 1 à 5 » sur AlloCiné, consulté le 10 janvier 2013
  34. (en) « Season one program rankings final 2008-2009 », sur Abcmedianet.com (consulté le 27 mai 2010)
  35. (en) Bill Gorman, « Final 2009–2010 broadcast primetime show average viewership », sur Zap2It.com (consulté le 20 février 2011)
  36. (en) « 2010–2011 season broadcast primetime show viewership averages », sur Zap2It.com (consulté le 1er juin 2011)
  37. (en) Bill Gormam, « Complete list of 2011–2012 season TV show viewership: Sunday Night Football tops, followed by American Idol, NCIS and Dancing with the Stars », sur Zap2It.com (consulté le 25 mai 2012)
  38. « Un épisode final de 2 heures pour la saison 3 de Chuck » sur Audiencesusa.com, consulté le 8 février 2010, mis en ligne le 22 février 2010
  39. « Zachary Levi chante ! » sur Incrediblechuck.fr, consulté le 5 juin 2010
  40. (en) « Interview Josh Schwartz » sur Popgurls.com
  41. « Une info sur la série » sur Annuseries.org
  42. « NBC a sauvé Chuck » sur Staragora.com
  43. « Chuck une troisième saison mais à quel prix ! » sur SeriesLive.com
  44. « En bonne voie pour un renouvellement » sur SeriesLive.com, consulté le 11 mai 2010
  45. « NBC aurait renouvelé Chuck » sur SeriesLive.com, consulté le 12 mai 2010
  46. « Zachary Levi, au festival de Monte Carlo : Le final de Lost est une arnaque » sur SeriesLive.com, consulté le 11 juin 2010
  47. (en) « Glee, Bones, Castle, Fringe, Chuck! » sur TVLine.com, consulté le 28 mars 2011
  48. (en) « C2E2: Chuck season 4 secrets revealed » sur Uk.tv.ign.com, consulté le 28 mars 2011
  49. « Chuck serait renouvelée » sur AlloCiné.fr, consulté le 12 mai 2011
  50. a et b « Une cinquième saison de Chuck : C'est presque officiel ! » sur Excessif.com, consulté le 12 mai 2011
  51. « Un nouveau couple d'espion dans Chuck » sur AlloCiné.fr, consulté le 11 février 2010
  52. (en) « Chuck - The Complete First Season DVD » sur Amazon.com, consulté le 7 février 2012
  53. (en) « Chuck - The Complete First Season Blu-ray » sur Amazon.com, consulté le 7 février 2012
  54. « Sortie du coffret DVD et Blu-ray saison 1 de Chuck en France » sur DVDseries.net, consulté le 24 juillet 2011
  55. (en) « Chuck - The Complete Second Season DVD and Blu-ray » sur TVshowsondvd.com, consulté le 7 février 2012
  56. « Sortie du coffret DVD saison 2 de Chuck en France » sur DVDseries.net, consulté le 24 juillet 2011
  57. (en) « Chuck - The Complete Third Season DVD » sur Amazon.com, consulté le 7 février 2012
  58. (en) « Chuck - The Complete Third Season Blu-ray » sur Amazon.com, consulté le 7 février 2012
  59. « Sortie du coffret DVD saison 3 de Chuck en France » sur DVDseries.net, consulté le 19 février 2012
  60. « Chuck - The Complete Fourth Season DVD and Blu-ray » sur DVDseries.net, consulté le 16 septembre 2011
  61. « Sortie du coffret DVD saison 4 de Chuck en France » sur DVDseries.net, consulté le 1er aout 2012
  62. (en) « Chuck - The Complete Fifth and Final Season DVD and Blu-ray in Warner's Official press release » sur TVshowsondvd.com, article du 1er février 2012, consulté le 6 février 2012
  63. « Sortie du coffret DVD saison 5 de Chuck en France » sur Amazon.fr, consulté le 19 janvier 2013
  64. (en) « Chuck - The Complete Series (Season 1-5) DVD and Blu-ray in Warner's Official » sur Highdefdigest.com, consulté le 6 octobre 2012
  65. « Sortie du coffret DVD de l'intégrale de Chuck en France » sur Amazon.fr, consulté le 19 janvier 2013
  66. (en) « Chuck, comic book » sur Web.archive.org - www.dccomics.com, article de juin 2008, consulté le 2 août 2008
  67. (en) « Exclusive first look: Chuck, the Comic Book » sur Dccomics.com, consulté le 19 mai 2008
  68. « Les produits dérivés » sur Thenerdmachine.com, consulté le 2 mars 2012
  69. (en) « Joss Whedon and Zachary Levi comment on potential Firefly and Chuck movies via Kickstarter » sur Uk.ign.com, article du 15 mars 2013, mis en ligne le 19 décembre 2013
  70. « Zachary Levi espère faire un film de Chuck » sur Ztele.com, article du 18 mars 2013, mis en ligne le 19 décembre 2013
  71. « Un film Chuck ça vous dirait ? » sur AlloCiné.fr, artilce du 26 mars 2013, mis en ligne le 19 décembre 2013
  72. (en) « Zachary Levi: Chuck movie talk at remember sunday premiere with Alexis Bledel » sur Etonline.com, article du 18 avril 2013, mis en ligne le 19 décembre 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]