Liste des dix règnes pontificaux les plus courts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste des dix plus courts règnes pontificaux :

  Nom du pape Début du pontificat Fin du pontificat Total
1 Urbain VII 15 septembre 1590 27 septembre 1590 13 jours
2 Boniface VI avril 896 avril 896 15 ou 16 jours
3 Célestin IV 25 octobre 1241 10 novembre 1241 17 jours
4 Sisinnius 15 janvier 708 4 février 708 21 jours
5 Théodore II décembre 897 décembre 897 21 jours
6 Marcel II 9 avril 1555 30 avril 1555 22 jours
7 Damase II 17 juillet 1048 9 août 1048 24 jours
8 Pie III 22 septembre 1503 18 octobre 1503 27 jours
9 Léon XI 1er avril 1605 27 avril 1605 27 jours
10 Benoît V 22 mai 964 23 juin 964 33 jours

Au XXe siècle, c'est le pape Jean-Paul Ier qui eut le règne le plus court (33 jours).

Notes[modifier | modifier le code]

Le nombre de jours indiqués inclut le jour de début de l’exercice du ministère et le jour de la fin des fonctions. Ainsi l’exercice des fonctions d’un pape décédé au lendemain du jour de son élection aura duré deux jours.

On dit parfois que le plus bref de tous les règnes pourrait être celui d’Étienne qui est mort trois jours après son élection, avant d’avoir été couronné. Cependant, pour cette raison, il ne figure plus sur la liste officielle des papes. Des explications détaillées sont données à l’article Étienne (pape éphémère). De plus, si l’on retient Étienne, alors il faut aussi prendre en compte un autre pape éphémère : Célestin II qui, bien qu’élu régulièrement, fut contraint à la démission par la force dès le lendemain. Pour cette raison, il est souvent considéré, à tort[réf. nécessaire], comme un antipape.

Voir aussi[modifier | modifier le code]