Endurance (sport mécanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le plateau 2011 des Daytona Prototypes

L'endurance est une forme de compétition de sport automobile ou motocycliste destinée à tester la régularité des véhicules dans un temps ou une distance donnés. Les épreuves d'endurance se distinguent des épreuves dites de « sprint », qui se tiennent sur des durées généralement inférieures à deux heures.

Les courses d'endurance sont à l'origine des compétitions en sports mécaniques, elles permettaient, comme aujourd'hui, de démontrer la fiabilité des véhicules engagés.

Endurance automobile[modifier | modifier le code]

L'Audi R18 TDI victorieuse au Mans en 2011
La Matra-Simca MS670B de 1974
La Porsche 908 Langheck de 1969

Les premières courses automobiles sont organisées sous la forme de raid de ville à ville comme Paris-Rouen en 1894[1]. Puis la Coupe automobile Gordon Bennett est un des premiers trophées décernés, à partir de 1900, c'est un Prix international disputé avec des équipes nationales. Ces courses se couraient sur des parcours routiers.

C'est aussi en 1900 que débute la Coppa Florio qui ne prendra ce nom qu'en 1905 avec son nouveau mécène Vincenzo Florio. Organisée sur un circuit routier autour de Brescia, elle fut ensuite coorganisée avec la Targa Florio sur le circuit des Madonies à proximité de Palerme. Ces courses longues et difficiles étaient l'occasion de fiabiliser et d'améliorer les progrès techniques de l'industrie automobile naissante.

Le premier record sur une durée de 24 heures a été établi en Angleterre sur le circuit de Brooklands les 28 et 29 juin 1907, quelques jours après l'inauguration du circuit. Le pilote Selwyn Edge, qui avait engagé dans cet effort trois Napiers (qui ont toutes terminé les 24 heures), a parcouru 2 569 km à 107,25 km/h de moyenne[2],[3]. Faute de réglementation, les premières courses organisées sur ce circuit empruntent les règles des courses hippiques et laissent dans le vocabulaire automobile des mots comme paddock[4].

Les plus grandes courses actuelles sont les 24 Heures du Mans, les 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring. Elles appartiennent soit au Championnat du monde d'endurance FIA, soit au United SportsCar Championship.

Alors qu'il existait un Championnat du monde des voitures de sport de 1953 à 1992, aucun titre mondial n'est décerné durant dix-neuf saisons avant le lancement en 2012 du Championnat du monde d'endurance FIA par l'ACO et la FIA[5].

Championnats internationaux[modifier | modifier le code]

Principales courses[modifier | modifier le code]

Endurance motocycliste[modifier | modifier le code]

La Laverda V6 de 1977 développée pour l'endurance

Les plus importantes courses, comme les 24 Heures Moto ou le Bol d'or en France font partie du Championnat du monde d'endurance moto.

Le Bol d'or est à l'origine des courses d'endurance motocycliste avec une création en 1922 par Eugène Mauve[6] sur un circuit situé à Vaujours en Île-de-France. Il s'agissait à l'origine d'une course mixte avec des autos et des motos[7]. Après avoir été organisée sur divers sites de la région parisienne cette course a pris domicile sur le circuit Bugatti de 1971 à 1977, sur le circuit Paul-Ricard de 1978 à 1999 et sur le circuit de Nevers Magny-Cours depuis 2000.

La Coupe d'Endurance FIM a été créée en 1960 et face à la popularité grandissante de ces compétitions cette coupe est devenue le Championnat d'Europe en 1976 puis le Championnat du monde d'endurance moto en 1980.

Championnat international[modifier | modifier le code]

Principales courses[modifier | modifier le code]

Endurance motonautique[modifier | modifier le code]

Les 24 Heures motonautiques de Rouen

Les 24 Heures motonautiques de Rouen sont la principale course de motonautisme d'endurance en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paris-Rouen sur Histomobile
  2. Brooklands - laberezina.com
  3. (en) Selwyn Edge's 24 Hour Record - Site officiel du circuit de Brooklands
  4. (en) 1907-1914 sur brooklandsmuseum.com
  5. Championnat du Monde d'Endurance FIA 2012 - LeMans.org
  6. Histoire du Bol d'or sur www.motomag.com
  7. Claude Chevalier, Salmson. Histoire d'un nom, édition E.T.A.I.